La Croix de Belledonne (2926m), en boucle par le col de Freydane

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1700m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une boucle d'envergure pour approcher le plus haut point "randonnable" de Belledonne sud. Montée et descente par deux itinéraires différents, en passant par les lacs de magnifiques vallons : Lac Blanc, lacs du Doménon, lac du Crozet, et même lac de la Sitre pour ceux qui le veulent...

Accès

Vilard-Bonnot - Saint-Mury - col du Pré Long, chemin carrossable en direction du col du Pré du Molard, parking à l’avant-dernier virage (la Souille).

Itinéraire

  • Altitude départ : 1358m.
  • Altitude sommet : 2926m.
  • Horaire : 10h.
  • Carte : IGN TOP25 3335OT Grenoble - Chamrousse - Belledonne.

Période

Praticable dès que les névés dans les parties raide de la randonnée ont disparu, notamment dans le raide ressaut sous le lac Blanc et, dans une moindre mesure, sous les lacs du Doménon. Si nécessaire, il convient aussi de se renseigner sur la praticabilité du sentier des Trois Ruisseaux, souvent fermé hors saison et en période de grosses pluies.

Difficulté

Aucune difficulté notable, si ce n’est la longueur de la boucle nécessitant un horaire adéquat. Parcours en général sur bon sentier, et sur des pentes en général neigeuses sur le glacier de Freydane et traversée de névés tardifs sous le sommet.

Ascension

Du parking, prendre le chemin horizontal partant vers le sud-est (ne pas prendre le chemin forestier montant). Le chemin se transforme rapidement en sentier qui poursuit la traversée en forêt (pentes raides parfois un peu exposées) en se dirigeant vers le vallon du lac Blanc. Sortant de la forêt, on rejoint le vaste cirque sous les raides pentes finales sous le lac. Après avoir traversé le torrent, monter les flancs gauche du cirque pour rejoindre le sentier en provenance du refuge Jean Collet, qui finalement atteint le lac Blanc par quelques lacets raides. Belle eau laiteuse turquoise à cause du torrent glaciaire qui l’alimente.

  • Une autre jolie option à peine plus longue pour rejoindre le lac consiste à monter jusqu’au refuge Jean Collet, parcourir les premiers lacets du sentier montant au col de la Mine de Fer, et bifurquer à droite (sud) sur une sente montant en traversant un pierrier, qui rejoint le lac Blanc en balcon traversant quelques zones rocheuses (par endroits exposé).

Contourner le lac par la gauche, en suivre une vague sente remontant le vallon en direction du glacier de Freydane, majestueusement dominé par les trois Pics de Belledonne. Prendre pied sur le glacier du côté gauche. Souvent en neige et pas crevassé sur l’itinéraire, il ne nécessite aucune précaution particulière. Le remonter vers le sud-ouest en direction du col de Freydane, sous ses petites aiguilles caractéristiques.

Derrière le col, les plus fatigués et les plus pressés pourront zapper le sommet en redescendant directement vers les lacs du Doménon, économisant 2h et 300m de dénivelé. Les autres traverseront horizontalement les raides pierriers (névés parfois gênants) sous les Rochers Rouges pour rejoindre le sentier habituel montant depuis les lacs du Doménon. Par pentes faciles et replats souvent en neige, rejoindre le col de Belledonne, puis la Croix de Belledonne. Vue magnifique.

Descente

Redescendre le sentier en direction de lac du Grand Doménon. Avec les années, les traditionnelles glissades sur le névé de la Grande Pente sont de moins en moins commodes. Le lac se contourne par la droite, et un petit verrou amène au lac du Petit Doménon juste derrière. Ce dernier est plus esthétique, et plus propice à une pause.

Sous le lac, quelques petits passages raides permettent de descendre sur un joli replat herbeux traversé par le torrent alimenté par une belle cascade. Puis le sentier descend en direction du col de la Pra en longeant la cascade du Partage des Eaux. Au col, un petit détour facultatif au refuge de la Pra est possible en quelques minutes.

Depuis le col, descendre vers le nord-ouest le sentier en direction du lac du Crozet, qui se contourne par la droite. De là, descendre par le classique sentier vers Pré Raymond. En arrivant à un replat de ce sentier en forêt aux alentours de 1500m, il ne faut pas rater la bifurcation vers la droite du sentier des Trois Ruisseaux, qui par une large traversée horizontale en forêt et une petite montée finale, permet de revenir au col du Pré du Molard. De là, le sentier permet de descendre vers le parking en coupant le lacet de la piste.

  • Une jolie variante permet de remplacer la partie "basse" en forêt de ce retour par un parcours d’alpages en altitude, offrant la visite du vallon et du lac de la Sitre. Pour cela, depuis le lac du Crozet, il faut remonter un sentier montant les pentes au nord du lac (départ du sentier pas évident). Celui-ci prend pied dans le vallon du Loup et le remonte jusqu’au col du Loup. Aller-retour facultatif par la crête à la Petite Lance du Crozet qui offre un point de vue magnifique. Derrière, le sentier descend en balcon le vallon de la Sitre, en dominant le lac. La descente se poursuit par les alpages vers le Mont Saint-Mury et au refuge du Pré du Molard, puis par une raide piste en forêt au col du Pré du Molard. Compter environ 1h30 et 350m de dénivelé supplémentaires.

Détails de la sortie

Cela faisait longtemps que je n’étais plus monté à la Croix de Belledonne... Je voulais retourner au sommet, mais sans passer deux fois par les mêmes lieux sur le long itinéraire... Cette belle boucle s’est imposée, me permettant de visiter également des nombreux lacs des environs...

Fin juin 2011, magnifique journée, les alpages sont au maximum de leur vert... Départ 11h, un peu tardif, mais les jours sont longs, et j’ai la frontale au cas où...

Montée rapide en forêt. Je choisis d’aller faire un détour au refuge Jean Collet, sans trouver le chemin traversant en balcon vers le lac Blanc (je n’avais pas la carte sur moi). Donc, montée au lac Blanc par l’itinéraire normal... Arrivée au lac vers 13h45.

Montée dans la combe de Freydane jusqu’au glacier. Celui-ci est bien couvert de neige en ce début de saison, mais les petits séracs dans sa langue ont quasiment disparu... D’ailleurs, maintenant, le glacier semble pouvoir se contourner par la droite ! Montée pénible dans la neige molle jusqu’au col de Freydane, atteint à 15h45.

Bien que l’horaire me semble juste, je m’engage dans la traversée en direction de la montée vers la Croix de Belledonne. Celle-ci est atteinte vers 17h, alors que quasiment tous les autres randonneurs étaient déjà redescendus. Le sommet pour moi tout seul, panorama magnifique...

ll se fait tard, redescente rapide vers les lacs du Doménon. le névé de la Grande Pente est mou et en mauvais état, trop pour ce début d’été... Petite pause au lac du Petit Doménon, puis descente le long de ses belles cascades... Arrivée au col de la Pra vers 19h. Descente rapide vers le lac du Crozet, atteint vers 19h30.

Le soleil se couche dans moins de 2h... Quelle est la meilleure option ? L’archi-classique descente sur Pré Raymond m’était rébarbative, et allait imposer la longue traversée en forêt par le sentier des Trois Ruisseaux dans la nuit arrivante... Pourquoi ne pas plutôt profiter du crépuscule dans les alpages, en rejoignant le vallon de la Sitre ? Certes, il y a presque 400m de dénivelé à remonter... Au boulot !

Arrivée au col du Loup vers 20h45. Descente rapide dans les alpages du vallon où le soleil bien bas éclairait la brume du soir... Coucher de soleil durant la descente vers le Mont Saint-Mury. Plus bas, quelques randonneurs profitaient de la soirée au refuge du Pré Molard... Retour avec la nuit, la frontale n’ayant été nécessaire que pour la descente finale en forêt sous le col du Pré Molard.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « La Croix de Belledonne (2926m), en boucle par le col de Freydane »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « La Croix de Belledonne (2926m), en boucle par le col de Freydane »

En traversant la forêt de Saint-Mury, regard sur la vallée et la Chartreuse. Regard vers le haut du vallon et ses cascades. Regard sur le Jas Mouton. En montant vers le refuge Jean Collet, regard arrière. En direction du refuge Jean Collet. Ambiance typique de Belledonne. En montant au lac Blanc, vue sur le vallon de Saint-Mury. Le lac Blanc, face aux trois Pics de Belledonne. Regard sur le vallon de Freydane et les trois Pics de Belledonne. En remontant le vallon de Freydane, vue sur le lac Blanc. Arrivée sous le glacier de Freydane, vue vers le col de Freydane. En montant au col de Freydane, regard arrière sur le glacier et les trois Pics de Belledonne. Dans la traversée sous les Rochers Rouges, regard arrière sur le col de Freydane. Depuis le col de Belledonne, vue sur les Grandes Rousses et les Ecrins. La Croix de Belledonne. Depuis la Croix, vue sur le vallon de Freydane et le lac Blanc. Regard vers la Grande Vaudaine. Dans la descente de la Croix, regard arrière sur les trois Pics. Le lac et le Pic du Grand Doménon, le col du Bâton et les Rochers Rouges. Le lac du Petit Doménon. Le lac sous les contreforts de la Grande Lauzière. En descendant des lacs, le torrent du Doménon. En arrivant au col de la Pra. La cascade du Partage des Eaux : 1/3 vers le Crozet, 2/3 vers la Pra. En descendant vers le lac du Crozet. Le lac du Crozet, vue vers le col de la Pra. Remontée dans le vallon du Loup. En montant au col, regard sur le vallon et le lac du Loup. Derrière le col, on bascule dans le vallon de la Sitre. Descente du vallon. Regard arrière vers le haut du vallon et le col. Crépuscule...