La Cula (1438m), boucle par la Combe des Gorets (1300m)

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
170m
Durée :
demi-journée

Boucle familiale permettant au printemps de découvrir une flore abondante . – Auteur :

Accès

De Chambéry suivre la direction Massif des Bauges, Col de Plainpalais, St-François-de-Sales, centre nordique.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte IGN 3432OT Massif Des Bauges

ITINÉRAIRE

Au foyer de ski de fond (Combe des Gorets), démarrer sur le plateau herbeux des pistes, au panneau VTT prendre la direction Croix des Bergers, Refuge de La Plate suivre la piste sur 800m environ, puis un chemin sur la gauche amène au chalet des Creusates (panneau).

La piste que l’on suit alors arrive au niveau du refuge de la Plate et rejoint le GR du tour des Bauges, le suivre sur la droite (panneau), on passe à proximité du refuge.

On prend la direction du Col de la Cochette, Creux de Lachat, le chemin est suivi sur 500m environ.

Au niveau d’un sigle "sentier équestre" monter sur la droite, la piste, plus ou moins marquée, amène aux chalets Reguéras et aux sources de la Benoîte.

Là se diriger vers le chalet Pernet et rejoindre la borne 1438m, point haut de La Cula.

Effectuer une descente à vue sur le chalet des Turres , suivre le chemin qui ramène au GR que l’on suit sur une centaine de mètres.

Descendre à droite dans l’alpage, plein sud, pour récupérer un sentier qui coupe le GR et descend sud/sud-ouest au niveau de Fontaine Froide, passe par les Granges de la Plume pour arriver au niveau du chalet des Creusates où l’on retrouve l’itinéraire de départ.

À NOTER

Au printemps la flore est particulièrement riche : trolles, gentianes printanières, gentianes acaules, nombreuses variétés d’orchis...

Cet itinéraire traverse de nombreuses zones humides, tourbières plus ou moins marécageuses.

Dernière modification : 16 octobre 2018
La Cula (1438m) par les Foyères

A propos

Auteur de ce topo :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Topo publié le 15 mai 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !