La Dent Parrachée (3697m)

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
1600m
Durée :
1 jour

La Dent Parrachée couronne ( ! ) magnifiquement le paysage au début de la Haute Maurienne.

Accès

D’Aussois, prendre la route des barrages et se garer au terminus de Plan d’Amont.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3534 OT Les Trois Vallées - Modane
  • Altitude départ : 2070m
  • Altitude arrivée : 3639m
  • Dénivelée : 1600m
  • Participants : 2+

Matériel

Crampons + baudrier + corde + casque.

Itinéraire

Aller jusqu’au Pont de la Sétéria et monter en direction du Refuge de la Fournache (2330m). Rejoindre à droite l’itinéraire de ski de rando qui remonte le beau Vallon de la Fournache.

S’approcher du sommet jusqu’à apercevoir, à sa gauche, la raide montée pierreuse qui conduit au Col de la Dent Parrachée (3338m).

La gravir (un pas en avant et deux pas en arrière !) et s’équiper à la sortie au col : les crampons aident sur les rochers surtout s’il reste quelques plaques de neige et la corde est une assurance indispensable pour ceux qui peuvent avoir le vertige (certains passages sont un peu "en équilibre" et la vue sur le vide et les rails de la face nord peut être impressionnante).

Sortir sur la magnifique arête finale entre la Fournache et la Dent Parrachée et rejoindre le sommet sans problème. Descendre par le même itinéraire et avec le même matériel de sécurité.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de Bellecôte (3140m)

A propos

Auteur de ce topo :

Une alchimie particulière à laquelle je ne m attendais pas. Les montagnes de Savoie (et quelques autres en Isère) et mon cocker anglais Simba. Douze années de montagne partagées sans aucune exception. Quelquefois dans des lieux où il n aurait peut-être pas dû se rendre pour cause de territoire protege, mais quelquefois aussi dans des courses difficiles ou il semblait inimaginable d amener un tel (...)

Topo publié le 9 juillet 2008

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par Le 12 juillet 2008 à 09h39

    Et bien lakiki on se lâche dans l’humour -La Dent/couronne , mieux que Labby/Moine !!!

  • par horiromualdLe 3 décembre 2014 à 19h48

    Bonjour,

    Quel est le niveau de difficulté de la dent parrachée ?

    Merci par avance

    Romuald

  • par Le 4 décembre 2014 à 11h07

    PD, corde recommandée même sans glacier et sans passage rocheux >II. Crampons et piolet même si certaines fin d’été, tout est sec.

  • par horiromualdLe 23 janvier 2015 à 21h50

    Bonjour,

    Avec un peu de retard je vous remercie pour votre réponse
    Bonne soirée

    Romuald

  • par Le 24 janvier 2015 à 01h30

    J’en profite du coup pour rajouter l’info au topo (l’apparition de la cotation alpinisme sur le site est postérieure à la date de parution du topo, ceci explique l’absence de cette cotation jusqu’à présent).

  • par Le 10 janvier 2016 à 19h44

    je profite de ce topo, pour interpeller (une fois de plus) Alain : le parcours en arrête pour atteindre ce sommet est t’il aussi engagé et délicat que l’arrête de Colerin pour atteindre l’Albaron par le sud ?

  • par Le 10 janvier 2016 à 19h59

    A l’Albaron, le passage est plus impressionnant que difficile à cause du gaz.
    La Dent Parrachée est plus soutenue. Beaucoup la font en solo. Quand je l’ai faite, toute l’arête sommitale était en neige. Je ne sais pas ce que cela donne dans les conditions actuelles.
    Il est certain qu’il vaut mieux la faire en début de saison quand il reste de la neige sous le col de la Parrachée. Et dans ce cas, il peut rester des plaques dans la voie entre le col et la pointe de la Fournache.
    Je l’avais trouvé moins rocheux et plus terreux que le Viso, mais pas plus dur...

  • par Gérard07Le 15 août 2016 à 16h09

    Bonjour à tous,
    Tout d’abord : félicitations pour ce site très bien tenu et que je lis toujours avec plaisir.!
    Ensuite, petit détail, je suis le (vieux) frangin de Jump38...
    Et puis, je suis monté 6 fois à la Parrachée à l’époque où les courbes de niveau étaient moins serrées !
    Enfin, je ne peux que vous conseiller de passer la nuit au refuge de la Parrachée car son gardien mérite largement qu’on s’y arrête, pas seulement pour le génépy qu’il offre gracieusement et largement après le dîner mais pour son "spectacle" de fin de soirée qui vaut le coup. Vous me direz ce que vous en pensez.
    Bonnes randos à tous.
    Cordialement

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !