La Frédière (1760m) – à raquettes

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
140m
Durée :
demi-journée

Belle balade de fin d'après-midi pour profiter du coucher de soleil sur les Aiguilles d'Arves. – Auteur :

Accès

De Saint-Jean-de-Maurienne, suivre la vallée de l’Arvan puis au dernier rond-point, prendre Albiez-Montrond. Passer le chef-lieu, et continuer jusqu’au Molard. Se garer à proximité du bas du télésiège des Echaux.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Cartographie

  • Carte IGN : TOP 25 3435 ET Valloire - Aiguilles d’Arves - Col du Galibier
  • Tracé IGN : La Frédière

Données

  • Altitudes :
    • Départ : 1620m
    • La Frédière : 1760m
  • Dénivelé total : 140m
  • Temps total : 2h/2h30

Itinéraire

Du parking, suivre la route qui part le long du télésiège des Echaux. Continuer sur la route puis ce qui doit être une piste l’été et traverser successivement la Plaigne (1690m) puis le Praz (1750m) jusqu’à la Frédière (1760m).

De la Frédière, on peut aller plus loin, jusqu’au Saute-Jarnan (1836m) et même traverser la combe pour rejoindre l’autre côté accessible depuis le Chalmieu. L’tinéraire peut continuer jusqu’à la Basse du Gerbier (2578m).

Dernière modification : 6 juin 2018
Basse du Gerbier (2578m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 12 mars 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 15 mars 2014 à 13h25

    Whoua, superbes photos ! Cette sortie va me convenir parfaitement pour une après midi en sortant du boulot, merci !!

  • par Le 15 mars 2014 à 15h28

    Merci. De plus, en ce moment, c’est faisable sans les raquettes. Bonne balade !

  • par Le 6 décembre 2014 à 17h47

    Bonjour, DANGEREUX EN HIVER, c’est ce qu’il faut savoir ! Il y a un panneau d’information "DANGER d’AVALANCHE" en hiver et ce serait bien de s’abstenir quelque soit l’heure de la journée. un Albien.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !