La Grande Moucherolle (2284m) par l’arête nord ouest et le Pas de la Fenêtre

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Longue remontée exposée, mais ludique de l'arête nord-ouest de la Grande Moucherolle. Le passage dans le "trou" fera oublier la remontée peu agréable jusqu'au pied de l'arête par les pistes de ski de Corrençon. Descente alpine vers le Col des Moucherolles et passage au sommet de la Petite clôtureront une journée bien remplie.

Accès

Se rendre d’abord à Villard-de-Lans, puis Corrençon et poursuivre jusqu’au bout de la route vers la station du Clot de la Balme. (Pour ceux qui empruntent les Gorges de la Bourne, renseignez-vous sur itinisere.fr de l’éventuelle fermeture pour travaux de celles-ci) Nombreuses places de parking.

Itinéraire

Contexte

Ces sorties ont été réalisées en septembre 2011 et en juin 2013, d’où la présence de neige sur certaines photos.

Données

  • Carte : IGN TOP25 3236 OT Villard-de-Lans - Mont Aiguille
  • Dénivelé : 1200m
  • Distance : 12,50 km
  • Horaire aller : 2h50
  • Horaire retour : 2h30
  • Cotation Suisse : T4 (exposition sans difficulté technique)

Précautions

L’arête est par moment aérienne, mais sans difficulté technique. Quelques passages assez exposés dans la descente vers le col des Moucherolles, notamment le passage d’une barre rocheuse haute d’une dizaine de mètres. Une petite corde de rando pourra rassurer les personnes inexpérimentées ou ayant la crainte du vide.

Itinéraire

Montée par l’arête

Du parking du Clot de la Balme, se diriger vers le départ des remontées mécaniques et le télésiège des Lattes (celui qui est le plus à gauche). Remonter alors la piste de ski à gauche de ce
dernier (piste noire Rhodo).

Après une montée régulière, on passe successivement un replat, une montée plus marquée, un autre replat, une montée raide qui aboutit à une dernière partie longue et plate également.

Quasiment à la fin de cette partie plate, on aperçoit sur la gauche le départ d’un chemin carrossable. Après un fort virage à gauche il monte pour franchir une petite barre rocheuse qu’il traverse par un virage à droite. On rejoint alors un chemin que l’on traverse en gardant une direction est pour aboutir sur une deuxième piste de ski (bleue les Narcisses).

Il faut suivre cette piste (direction est) jusqu’à aboutir au départ d’un téléski (Téléski de la Falaise) sur la droite de la piste.

Bifurquer alors à droite avant le téléski pour emprunter une troisième piste de ski jusqu’à un virage à gauche (en fait c’est toujours la Narcisse). On arrive ainsi à proximité du pied de l’arête où légèrement à droite de son axe on trouvera une sente plus ou moins bien cairnée.

Il faut tout en montant repiquer vers l’axe du rocher (qui fait penser à une proue) dés que la pente se raidit, ceci en vue de trouver un câble assez fin qui aide surtout à l’orientation dans les premiers mètres de l’arête.

Attention : ce câble n’est pas un câble de Via Ferrata, son diamètre ne permet pas de s’y assurer. Il est juste utile comme main courante et pour l’orientation.

Il faut plus ou moins suivre le câble en s’aidant de temps à autre des mains. Le cheminement tend vers la gauche de l’arête (plus de câble) où l’on trouve une vague sente longeant l’arête par la gauche dans une sorte d’encorbellement.

On progresse ainsi le long de la paroi jusqu’à arriver au trou (ou fenêtre ou arche) de la Grande Moucherolle. Continuer ensuite toujours à gauche de l’arête (quelques sections de câble toujours aussi fin) pour arriver à un (presque) replat herbeux où on aperçoit le Gazex (déclencheur d’avalanches pour sécuriser le domaine skiable plus bas) un peu plus haut.

A partir de là on continue soit par des gradins herbeux, soit par quelques passages rocheux, en gardant plus ou moins le fil de l’arête.
Encore quelques passages faciles où on met les mains et on rejoint le sentier provenant du Col des Moucherolles.

Suivre le sentier jusqu’au sommet (quelques points bleus) et profiter de la vue.

Descente au Col des Moucherolles

Reprendre le sentier emprunté à l’aller. Au croisement avec l’itinéraire de l’arête prendre à gauche vers le Col des Moucherolles. Quelques points bleus balisent l’itinéraire assez exposé par endroits. Après le passage en désescalade de la "cheminée ou barre rocheuse" on atteint par un sentier caillouteux le Col des Moucherolles.

De là on peut choisir de redescendre directement au parking en empruntant les pistes de ski.

Montée à la Petite Moucherolle

Du col continuer plein sud par un sentier bien tracé qui remonte droit sur la barre rocheuse qui paraît infranchissable vue de cet endroit.
Lorsqu’on arrive au pied de la barre rocheuse, viser une rampe en diagonale vers la droite qui coupe la paroi. Celle-ci est bien visible et se passe très facilement car pourvue de nombreuses prises. Du haut de la rampe, monter ensuite facilement au sommet de la Petite Moucherolle.

Descente par le Pas de la Balme

A partir de là les pentes deviennent plus douces et plus herbeuses. Descendre sud jusqu’à l’arrivée d’un télésiège (Télésiège du Belvédère). Plutôt que de suivre les pistes de ski, continuer (en passant sous les clôtures et filets) en longeant au maximum la crête vers le Pas de la Balme.
Cela nous fera passer (en descente !) au troisième sommet de la journée : Roche du Coin (indiqué sur l’IGN, mais peu individualisé sur le terrain).

Arrivés au Pas de la Balme, il suffira de suivre les panneaux et le sentier balisé conduisant à Corrençon par la bergerie de Combeauvieux pour rentrer au parking.

Si vous avez encore un peu de jus, vous pourrez envisager l’aller-retour à la Tête des Chaudières depuis le Pas de la Balme (250m de D+ et 1h30) pour atteindre un quatrième sommet dans la journée.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « La Grande Moucherolle (2284m) par l’arête nord ouest et le Pas de la Fenêtre »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « La Grande Moucherolle (2284m) par l’arête nord ouest et le Pas de la Fenêtre »

Vue globale de l'arête. Démarrage dans les cailloux. Début du cheminement en contrebas de la «proue» Vue «aérienne» Dans le rétro. Le «trou» n'est plus trés loin. Le trou de la Grande Moucherolle. Une autre vue du trou. Depuis l'autre coté ... Encore une pour l'échelle. Toujours du coté droit du trou. La Petite Moucherolle. Dans le rétro. Passage au «Gazex» Encore un plus haut sur la crête. Le sommet et la vue vers le sud. Vue plongeante sur une partie de l'arête parcourue. Vue vers le nord. La cheminée de la face sud. La Petite Moucherolle. La rampe vers la Petite Moucherolle Le sommet de la Petite Moucherolle. La Roche du Coin. Au Pas de la Balme. Retour en sous-bois. Les deux Moucherolles vues du parking.