La Grande Ruine, Pointe Brevoort (3765m), voie normale du versant est

Difficulté :
Alpinisme F
Dénivelé :
2600m
Durée :
2 jours

Cette ascension très fréquentée est une grande classique du massif des Écrins du fait de sa situation centrale entre la Meije et la barre des Écrins et de son altitude relativement élevée. La Pointe Brevoort est la plus élevée des pointes de la Grande Ruine (la Pointe Maître culmine à 3728m, Roche Méane à 3565m). En plein cœur des massifs des Écrins, ce sommet permet d'avoir un panorama inoubliable sur tous les grands sommets du secteur. Il n'y a pas de grosses difficultés pour l'atteindre, mais la première journée est bien longue pour accéder au refuge Adèle Planchard (3169m) car il y a presque 1500m de dénivelé avec de la distance.

Accès

De Grenoble,prendre la direction du col du Lautaret,passer la Grave puis à Villar d’Arêne, tourner à droite par une petite route qui amène au parking de l’Alpe de Villar, 1700m.

Précisions sur la difficulté

  • La longueur de la course.
  • Glacier crevassé, pente maximum de 30 degrés.
  • Quelques rochers faciles au sommet.
  • Cotation alpinisme : 2/F.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3436 ET Meije - Pelvoux
  • Difficultés : F, Glacier crevassé, quelques rochers faciles à gravir au sommet. Pentes à 35 degrés maximum.
  • Matériel : de sécurité sur glacier, crampons, piolet casque.
  • Hébergement : Refuge Adèle Planchard (3169m). Environ 5h pour y accéder.
  • Dénivelé : 600m depuis le refuge, environ 2000m depuis la voiture.
  • Temps de montée : du refuge environ 2h.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

1er jour :

Prendre la direction du refuge de l’Alpe de Villar-d’Arêne. Vers 1800m bifurquer pour accéder au Plan de l’Alpe et remonter le vallon de la Romanche jusqu à environ 2300m. Ensuite le sentier monte en lacets jusqu’au refuge Adèle Planchard (3169m). En tout prévoir environ 5h.

2ème jour :

Le lendemain rejoindre le Glacier supérieur des Agneaux en 10min environ et le remonter au mieux pour arriver au pied de l’arête sud-est. Franchir la rimaye en fonction de l’enneigement puis escalader dans des petits cailloux instables jusqu’au sommet.

La descente s’effectue par le même itinéraire. Elle est d’ailleurs bien longue jusqu’à la voiture.

Dernière modification : 19 octobre 2018
Lacs d’Arsine et Lac du Pavé

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 18 novembre 2009

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !