La Grande Séolane (2909m) par le Col d’Allos

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1250m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une montagne au sommet bifide, au profil élancé, esthétique, et une jolie boucle par un itinéraire varié et sportif pour atteindre ces deux cimes

Accès

Par la RD908, que l’on vienne du Haut-Verdon (Allos) ou de l’Ubaye (Barcelonnette) : se rendre au Col d’Allos et garer son véhicule sur le petit parking en terre.

Itinéraire

Carnet de route :

  • Carte : IGN TOP25 n°3540OT "Barcelonnette - Pra Loup - Allos"
  • Tracé IGN : Séolane
  • Altitude de départ : Col d’Allos, 2249m
  • Points culminants principaux : Grande Séolane, 2909m et son antécime sud, 2892m
  • Temps de parcours : compter environ 7h30 sans les pauses
  • Distance : environ 20 kilomètres pour cette boucle
  • Période conseillée : sortie effectuée début juillet 2016. Accessible de juin à octobre, en fonction de la persistance des névés (notamment dans le couloir froid de "Lou Chiminet")
  • Balisage : GR56 et balisage jaune du sentier PR sur presque tout l’itinéraire, à l’exception du tronçon "Ruines de la cabane de l’Aup du Serre - lou Chiminet - Cime Sud et jonction avec la voie normale du sommet principal".
  • Ravitaillement en eau : le vallon de Serrenier offre quelques possibilités de remplir sa gourde, si toutefois la présence de troupeaux n’a pas souillé l’eau et que la saison n’est pas trop sèche.

Difficultés :

  • La présence de névés peut compliquer l’ascension, notamment en passant par "Lou Chiminet". Même sans présence de neige, ce passage est assez raide (mettre les mains) et légèrement aérien. Il est donc possible de contourner cet obstacle en rejoignant le col des Thuiles et d’effectuer un aller-retour par le même chemin en zappant le passage par ce couloir.
  • L’accès à la cime sud secondaire présente quant à elle une arête exposée et délicate : atteindre cette cime reste un objectif secondaire, et ne doit être entreprise que par des randonneurs rompus à ce genre d’exercice.
  • Enfin, la redescente sur le col des Thuiles présente un court passage escarpé avec une main courante.

Le parcours :

Départ du Col d’Allos par le GR56, direction l’Ouest Nord Ouest le long de la ligne de crête assez vallonnée. On passe par les arrivées des télésièges du Vescal et du Pouret, puis par le col de la Sestrière.

Prendre le sentier PR à main droite vers le Nord sous la Tête de la Sestrière en direction des ruines de la cabane de l’Aup du Serre par un sentier légèrement descendant. Chercher les "traces" de l’accès à "Lou Chiminet" : cairns, pierres marquées de quatre points blancs. La sente s’engage de biais à travers la rocaille pour atteindre la base du passage-clé.

S’engager dans le couloir qui monte rudement et débouche d’un coup sur le vaste replat orienté Nord-Est Sud-Ouest sous les sommets maintenant bien détachés l’un de l’autre que l’on surnomme fort justement "la molaire".

ATTENTION : ce sommet secondaire est tout à fait facultatif et augmente grandement la difficulté de la sortie. Ne pas s’y engager si la difficulté rencontrée dans "Lou Chiminet" par exemple vous a déjà refroidi.

La montée à l’antécime méridionale s’effectue par une vague sente à travers des blocs de calcaires gris formant des marches grossières. On arrive sur la courte crête que l’on franchit en assurant au mieux ses prises dans ce passage exposé, puis on arrive sur le sommet à 2892 mètres.

Rebrousser chemin et rejoindre le sentier PR qui passe dans la selle de cheval entre les deux sommets. Suivre cet itinéraire sans difficultés particulières pour gagner rapidement le sommet principal et sa croix. Le panorama embrasse de nombreux sommets, du Mercantour aux Ecrins, en passant par l’Ubaye.

On récupère le sentier PR et son balisage jaune pour ne plus le quitter jusqu’à la jonction avec le Col des Thuiles. On descend ainsi le vaste replat de ces dalles inclinées de calcaires récifaux, dont certaines présentent une curieuse couverture par des grès très érodés et bruns, comme si cette roche avait été "plâtrée" dessus par un maçon fou.

On franchit le raide passage muni d’une main courante pour rejoindre le replat du Col des Thuiles. Le sentier en légère descente rejoint les ruines de la cabane de l’Aup du Serre. À partir de ce point, il ne reste plus qu’à suivre l’itinéraire emprunté à l’aller.

Dernière modification : 16 mai 2018
Grande Séolane (2909m - 2892m)

La carte du topo « La Grande Séolane (2909m) par le Col d’Allos »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « La Grande Séolane (2909m) par le Col d’Allos »

Vue sur les 3 évêchés en arrivant au Col d'Allos L'objectif du jour se profile au bout de la ligne de crête le parcours de crête en creux et en bosses on se rapproche Le Vallon de Serrenier Col de la Sestrière Ruines de la Cabane de l'Aup du Serre ça monte en travers dans les éboulis de belles trouées dans les falaises calcaires regard arrière Le marquage particulier dans «Lou Chiminet» vers le passage délicat dans le couloir le névé persistant regard arrière arrivée en haut du passage Le haut de la «cheminée» un autre névé persistant dans la dépression entre les deux sommets le sommet principal regard arrière vers le sommet secondaire les grosses marches pour accéder à la crête la vue sur la Grande Séolane la montée vers le sommet principal la croix sommitale le sommet secondaire descente les deux sommets de la molaire les grès érodés couvrant les calcaires Vue sur un morceau de l'Ubaye en descendant vers le col des Thuiles le passage délicat avant le col on passe sous la Séolane regard arrière