Abonnez-vous à notre newsletter !

La Mortice (3186m) par le Vallon de Serenne au départ du Four à Chaux

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1600m
Durée :
7h00

L’ascension d’une montagne très particulière de la Haute Vallée de l’Ubaye, constituée d’un immense balcon comprenant 3 sommets. – Auteur :

Accès

De Barcelonnette, rejoindre le village de St-Paul-Sur-Ubaye par la D900, puis la D902.

Traverser le village et prendre la direction de Fouillouse et Maljasset par la D25.

A la prochaine intersection, laisser la route à droite, qui emprunte le Pont du Châtelet et qui rejoint le hameau de Fouillouse, et poursuivre en face sur environ 750m.

Se garer au bord de la route (à gauche), au niveau d’un ancien Four à Chaux.

Publicité

  • Sac de couchage 4 saisons - Mixte - (...)

    200 €

  • Doudoune ultra-légère en duvet d’oie (...)

    260 €

  • Chaussure d’approche - Femme - Super (...) PROMO

    200 € 120 €

  • Sac à dos 26L compatible avec système

    230 €

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Informations pratiques

  • Carte : IGN TOP25 3538ET Aiguille de Chambeyron
  • Altitude de départ : 1620m
  • Sommets atteints : Mortice Sud - 3169m, Mortice Centre - 3155m, Mortice Nord - 3186m
  • Dénivelé positif : 1600m D+ environ
  • Distance : environ 16km
  • Horaire de montée : entre 4h00 et 4h30

Difficultés

Pas de difficulté technique.

La difficulté principale est l’important dénivelé et la première montée très raide au départ du Fours à Chaux, sous le beau vallon suspendu de Serenne.

Bâtons de randonnée conseillés.

Itinéraire

Du Fours à Chaux, emprunter la sente évidente, à gauche de la route (direction Maljasset) qui monte de façon raide très rapidement.

Cette sente effectue de multiples lacets et monte en rive gauche du torrent de Serenne jusqu’à un verrou qui permet d’accéder au magnifique et verdoyant vallon suspendu de Serenne.

L’ascension se fait plus douce et suit le centre du vallon sur un très bon sentier herbeux.

Le haut du vallon est parsemé de gros blocs de pierre, dont certains ont une couleur rosée du plus bel effet.

Au bout de 40 minutes environ, on rejoint de Col de Serenne (2670m) (panneaux directionnels).

Laissez le sentier en face (nord-ouest), qui emprunte le Vallon Laugier et qui descend en direction du Col d’Escreins et du Refuge de basse Rua, et bifurquer à droite (est) en direction du petit Lac des 9 Couleurs (bonne sente dont la pente devient plus soutenue).

On rejoint le lac assez rapidement où une pause dans cet endroit sublime, est la bienvenue.

La suite de la montée emprunte une sente terreuse dont le degré de pente s’accentue, et passe sur le flanc gauche du vallon (orientation nord-est).

Le sentier débouche sur un large replat légèrement spongieux (2822m) d’où on commence à apercevoir les sommets sud et centre de la Mortice.

Poursuivre la montée dans un terrain qui devient beaucoup plus minéral et bifurquer plein sud pour rejoindre le premier sommet (3169m).

Arriver au sommet sud, profiter de la vue sublime sur la vallée et ensuite reprendre la direction du nord en suivant la magnifique ligne de crête jusqu’au sommet central (3155m).

Un autre point de vue nous accueille avec l’Aiguille et le Brec de Chambeyron en "guest star".

Reprendre la ligne de crête qui redescend et qui se rétrécit nettement.

Celle-ci bifurque en direction du nord-ouest et s’élargit lors de l’ascension finale du bastion rocheux du sommet nord.

On rejoint celui-ci après un bel effort et un grand cairn nous accueille avec la vue impressionnante sur le Pic des Houerts (3235m) juste en face, ainsi que des Pics de Panestrel, de la Font Sancte et des Heuvières.

Descente

  • Par le même itinéraire.
  • Variante de descente ... sereine. (proposée par Jump38)
    Cette variante emprunte des pentes autrement moins difficiles, et moins dangereuses, que celles empruntées à la montée pour rejoindre le bas du Vallon de Serenne.
    Elle nécessite simplement de repérer à la montée la cabane sous le Rocher (cote 2196m), vieille cabane effectivement sous un rocher et en aval de la nouvelle cabane de berger.
    Emprunter le chemin muletier partant de la cabane sous le Rocher.
    Suivre longuement ce bon chemin, en rive droite du Vallon du Chatelet, jusqu’à arriver aux chalets (certains ruinés) de Haut Coulet.
    Continuer le chemin et prendre à gauche à la prochaine intersection, après quelques lacets, pour rejoindre les chalets (certains ruinés) de Bas Coulet. Poursuivre encore le chemin jusqu’à l’emplacement nommé ‘les Quatre Chemins’ (cote 1744m).
    On peut alors continuer tout droit, plein sud, jusqu’à arriver à Grande Serenne (séparé du Four à Chaux de seulement 1,5 km de route).
    On peut aussi, aux Quatre Chemins, prendre à gauche, vers l’est jusqu’à une nouvelle intersection (pas évidente) pour trouver un sentier, à peine marqué, qui va traverser une zone boisée en léger faux plat montant.
    Ce bout de sentier est très mal marqué mais il suffit, lorsqu’on sort de la zone boisée, de se diriger plein nord-est jusqu’à avoir la vue sur la route (D25) que l’on peut rejoindre à quelques mètres du pont précédent le Four à Chaux.

Le Gouffre de la Mortice

Au cours du début de la descente depuis le sommet et après être sorti de la partie minérale à l’altitude approximative 2870m, laisser la sente empruntée à la montée et bifurquer à gauche sur une cinquantaine de mètres, afin d’aller admirer l’impressionnant gouffre de la Mortice.
Il s’agit là, d’une curiosité qu’il serait dommage de ne pas aller visiter.

La sortie de l’auteur du 26 juin 2011

Après l’ascension de la Tête de la Fréma, on m’a proposé de remettre ça !!! alors, je n’ai pas hésité un seul instant.
La Mortice ? quel drôle de nom pour un sommet ?!?!
Le Lac des 9 Couleurs ? mais je l’ai déjà fait !!!
Ah ? ce n’est pas le même ? ah ben mince alors !!! dans le même secteur des Alpes, deux Lac des 9 Couleurs ?? Bizarre !
Bon, allons-y quand même !
Le Vallon de Serenne, pppfff ! un mur ! ça démarre sur cette sente terreuse très pentue, je n’ai pas mis longtemps à transpirer, mais passé le verrou : que de beauté dans ce vallon verdoyant parsemé d’énormes blocs de pierre blancs et même rosés !
Le petit Lac des 9 Couleurs niché dans une petite dépression rocheuse au pied d’une raide montée, invite à une belle pause avant d’atteindre les sommets.
Oui, les sommets : car il y en a trois, un au sud, un au centre et un troisième au nord.
Elle est vraiment originale cette montagne, et encore, je ne savais pas qu’à la descente, nous irions découvrir ce gouffre béant et impressionnant qui ferait belle figure dans un film d’horreur !!!
Sur l’arête sommitale en parcourant ses trois sommets, la Mortice offre un panorama extraordinaire sur le massif du Chambeyron et celui du Queyras.
Et là, mon copain Patrick commence à énumérer, avec leurs altitudes respectives, tous les sommets qu’il a gravi, j’en ai la bave aux lèvres....
Il me parle de Sautron, Moïse, Meyna, Rocca Blanca, Font Sancte, Souvagéa (il me parle même en italien, c’est quoi ça ?) Panestrel, Massour, brec et aiguille, Chauvet, Rubren, Salsa, Toillies, Rochebrune, Viso, je n’y comprends pas grand chose, mais je me rends compte que j’ai pris pas mal de retard sur une activité, qui maintenant, me tend les bras... l’ascension de sommets montagneux.
Alors, je vais m’abonner !

Dernière modification : 12 août 2019
La Mortice, sommets Sud (3169m) et Nord (3186m) par les Couniets (Vars)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Habitant les Bouches-du-Rhône et passionné de randonnée sportive depuis 2009, j'ai commencé logiquement à faire mes "armes" dans les magnifiques calanques de Marseille, puis j'ai étendu à la Provence, les Alpes et maintenant, tout simplement "la montagne", où qu'elle soit !!!

Topo publié le 1er mars 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 1er mars 2017 à 22h26

    Salut Cyril.
    J’aime beaucoup les photos #2, #4 et #6, au début de votre ascension, vers les beaux Rochers de St-Ours et les vallées de l’Ubaye et de Fouillouse. C’est bien verdoyant sur ces 3 clichés.

  • par Le 2 mars 2017 à 10h33

    Oui, j’ai "appuyé" mon portfolio sur le Vallon de Serenne et son sentier si pentu dès le début de l’ascension.

  • par Le 5 août à 15h14

    tracé emprunté a la descente hier ( montée par le val d’escreins) et la derniere descente ( ou la premiere montée pour ceux tenté de la faire) est juste limite praticable : poussièreuse instable ravinée... je deconseille.
    A faire depuis le refuge de basse rua le vallon de laugier est magnifique

  • par Le 11 août à 16h45

    Bonjour Cyril.

    Je suis d’accord avec le propos de Mathieu ; j’étais avant-hier (9 août) à La Mortice.
    Mais à la descente j’ai pris le sentier muletier qui part de la Cabane sous le Rocher et qui descend en pente tout à fait raisonnable. On passe par les chalets de Haut Coulet et de Bas Coulet et on arrive au pont qui est juste à côté du Four à Chaux. On voit bien cet itinéraire sur la carte IGN.

    Jean-Marc

  • par Le 11 août à 17h50

    Oui, j’avais fait, pour ma part l’aller et le retour par le vallon de Serenne, et j’avais préféré largement la montée. Cette descente et bien casse-gueule, et demande une concentration de tous les instants.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !