La Pointe d’Ireuse (1890m), en boucle par la Buchille et Nifflon

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
580m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une jolie petite boucle assez facile pour une belle vue sur le nord-ouest du Chablais, et un beau panorama s'étendant du Mont Blanc au Léman.

Accès

Thonon - Bellevaux - Route de la Buchille, parking au bord de la route aux Siards, dernier lacet avant d’arriver aux chalets de la Buchille.

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP25 3428ET Thonon - Evian - Le Léman.
  • Altitude départ : 1324m.
  • Altitude sommet : 1890m.
  • Horaire : 4h.

Difficulté

  • En général, parcours sur sentier, parfois mal marqué, comportant quelques petits passages raides mais peu exposés. L’orientation sur le plateau sommital peut être difficile dans le brouillard.
  • Difficilement praticable en conditions hivernales à cause du passage raide du pas de Crève-Cœur. La route de la Buchille n’est d’ailleurs pas déneigée.

Ascension

Poursuivre la route goudronnée jusqu’aux chalets de la Buchille. De la place centrale du hameau, partir vers le sud dans une traversée pour rejoindre les pentes sous le pas de Crève-Cœur. Le sentier se faufile dans un chaos boisé pour arriver au pied du pas. La trace est raide, mais le pas se remonte facilement dans un étroit couloir contournant les ressauts rocheux.

Au-dessus, remonter les pentes boisées. On aboutit à une clairière. Il faut ensuite remonter le petit vallon qui y fait suite, en direction d’un collet.

  • On peut noter que de la Buchille, il est également possible de rejoindre ce lieu par un sentier franchissant le pas de l’Échelle. Le cheminement, un peu plus long, est aussi un peu plus difficile, traversant des terrains plus raides et nécessitant le franchissement d’un ressaut équipé d’une main courante.

Du collet, remonter les pentes à droite (ouest) et poursuivre le long de la crête pour éviter une petite zone de lapiaz. On remonte finalement une croupe herbeuse, puis, derrière un petit replat, la bosse sommitale.

Descente

Poursuivre vers le sud entre des vallonnements pour descendre vers un vaste replat où se trouvent les chalets de Nifflon d’en Haut. Bifurquer vers la droite (ouest) pour suivre un large sentier descendant vers les chalets de Nifflon d’en Bas. Bifurquer encore vers la droite (nord) pour prendre le sentier qui, par quelques passages raides au début puis une longue traversée, finit par rejoindre une piste horizontale ramenant au point de départ.

Détail de la sortie du 11 novembre 2013

Une belle mais froide journée... Quelques nuages poussés par le vent de nord-est accrochent la plupart des sommets de moyenne altitude, couverts d’une petite couche de neige récente...

Départ tranquille à 14h. Il n’y a pas beaucoup de neige, mais les raquettes sont sur le sac au cas où... Le Mont Billiat est accroché par les nuages, mais la Pointe d’Ireuse semble dégagée...

Trouver et suivre le sentier montant au pas de Crève-Cœur était assez difficile, la neige masquant reliefs et couleurs... Et ce n’est pas tracé... Mais la ligne de l’itinéraire est évident, alors on y va, même si il faut parfois chercher un peu...

Aucun problème pour franchir le pas de Crève-Cœur, pas trop enneigé. Plus haut, on mettra quand même les raquettes, en particulier une fois rejoint la crête, le vent ayant formé des accumulations dans lesquelles on s’enfonce...

Arrivée au sommet vers 16h... La vue est magnifique de tous les côtés... Au delà des massifs familiers, l’atmosphère transparente laisse apercevoir, tout au fond, les pics de l’Oberland bernois... Mais il souffle un vent à "déboeufer les cornes" (ou l’inverse, je sais plus), qui donne au lieu une ambiance sibérienne... Le soleil jaunissant, à défaut de réchauffer l’atmosphère, réchauffe au moins les couleurs du paysage...

16h30, il faut descendre, tranquillement pour profiter du paysage qui change de couleur... Le soleil se couche durant la descente entre Nifflon d’en Haut et d’en Bas, enflammant la forêt une dernière fois... Puis, un long retour tranquille avec l’arrivée de la nuit, pour finir mon périple vers 18h.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pointe de la Gay (1801m) - Rochers de la Mottaz (1657m) en circuit par l’Ermont

La carte du topo « La Pointe d’Ireuse (1890m), en boucle par la Buchille et Nifflon »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « La Pointe d’Ireuse (1890m), en boucle par la Buchille et Nifflon »

Au départ, regard vers l’objectif. Arrivée aux chalets de la Buchille. Traversée en direction du pas de Crève-Coeur. Un raide chaos à remonter... Le pas de Crève-Coeur. La sortie du pas. Remontée d’un petit vallon. La montée se poursuit... Retour au soleil dans une ambiance hivernale... Regard arrière vers le Mont Billiat et le lac Léman. On atteint la bosse sommitale. Arrivée au sommet. Au fond, le massif des Bornes. Regard vers le Haut-Giffre, avec au fond les Dents du Midi et le Mont Blanc. Le Roc d’Enfer et la Pointe de Chalune, avec derrière la chaîne des Aravis. Le sommet, et derrière le Mont Billiat. Le col du Corbier, avec derrière les Cornettes de Bise et le Mont Chauffé, et au fond les alpes suisses. On quitte le sommet... Descente en direction de Nifflon... Vue sur le sud du Chablais, avec derrière le Mont Blanc et les Aravis. Soleil descendant froid et venté... Regard vers la chaîne du Mont Blanc. Regard arrière. Arrivée aux chalets de Nifflon d’en Haut. Descente au soleil couchant... Arrivée aux chalets de Nifflon d’en Bas. Au loin, le lac Léman et le Jura suisse. Dans la longue traversée du retour...