La Porta del Cel

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
5080m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La Porta del Cel (la Porte du Ciel en français) est une longue randonnée transfrontalière entre la Catalogne et l'Ariège pensée par Alejandro Gamarra. En boucle au départ de Tavascan (Catalogne) elle relie en cinq étapes les refuges de Graus, de Certascan, du Pinet (Ariège) et de Vallferrera. Elle permet de découvrir deux très beaux sommets : le Certascan et la Pique d'Estats (point culminant de l'Ariège et de la Catalogne) ainsi que de très nombreux étangs d'altitude : étang du Certascan, étangs de Romedo, étang de Baborte et bien d'autres encore.

Accès

Depuis Vielha suivre la C-28 en passant par Baqueira et la Guingueta d’Aneu puis la C-13 jusqu’à Llavorsi. A partir de Llavorsi suivre la L-504 jusqu’à Tavascan. Se garer au parking sur la droite après avoir passé le pont au centre de Tavascan.

Itinéraire

Informations et remarques préliminaires

  • Il existe un site officiel apportant les informations de base sur la Porta del Cel : la Porta del Cel.
  • Les distances et les dénivelés donnés dans ce topo ont été calculés à partir des cartes, ils diffèrent de ceux donnés sur le site officiel.
  • Les temps de parcours sont donnés à titre indicatif et correspondent aux temps qu’il nous a fallu pour relier deux refuges consécutifs, pauses comprises. Ces temps de parcours peuvent varier en fonction des conditions météos, des conditions de terrain, de votre condition physique, etc.
  • On peut réduire le temps de parcours des jours 2 et 4 en ne faisant pas l’ascension du Certascan et de la Pique d’Estats.
  • Dans un souci de simplicité, pour la désignation des sommets, des cabanes et des cols côté Catalan, j’ai décidé de conserver la toponymie utilisée par la carte "Alpina 25 - Pica d’Estats, Mont-Roig".

Cartographie

  • Pour la cartographie espagnole en ligne, il existe plusieurs sites délivrant la même information mais avec des options différentes : IGN Espagne, Sigpac, SignA, ICGC (Catalogne uniquement).
    Remarque : pour les français habitués à utiliser les données IGN, la qualité des données fournies par les sites espagnols est moindre, en termes de représentations des sentiers balisés, ou non, ainsi que pour la représentation des barres rocheuses... D’après des randonneurs rencontrés durant cette rando cela serait dû au fait que sous le régime de Franco les cartes topographiques du territoire national étaient l’exclusivité de l’armée.
  • L’intégralité du parcours de la Porta del Cel est représenté sur la carte "Alpina 25 - Pica d’Estats, Mont-Roig", ce qui en fait un outil indispensable pour cette randonnée.
  • Parcours, profil altimétrique et trace GPS sur Open Runner : la Porta del Cel sur Open Runner. Pour la carte, sélectionner le bouton en haut à droite puis choisir "Topo Espagne". Pour le profil altimétrique et la trace GPS, descendre en bas de page.
    Avertissement : la trace GPS est faite à partir du parcours porté sur la carte et ne correspond pas à des points relevés sur le terrain.

Jour 1 : Tavascan - Refuge de Graus

  • Carte : Alpina 25 - Pica d’Estats, Mont-Roig
  • Dénivelé positif : 250m
  • Distance : 4.1 km
  • Temps total : 1h50
  • Page du refuge : Bordes de Graus

Le point de départ du sentier se trouve au niveau du pont au centre de Tavascan. Suivre la ruelle qui longe le riu de Tavascan en rive gauche. Celle-ci débouche sur un bon sentier balisé rouge et blanc.

On emprunte ce sentier jusqu’à la Borda d’Esposi qui est une ancienne bâtisse en pierres. Juste après la Borda d’Esposi prendre sur la gauche le sentier balisé en rouge et blanc direction le pont de la Bolle. Ce sentier traverse le riu de Tavascan par une passerelle pour remonter celui-ci en rive droite. Aux abords de la Borda del Grau le sentier surplombe de 10-20 mètres le riu de Tavascan. Ce passage peut paraître impressionnant, néanmoins une main courante équipe ce passage qui est la seule difficulté de la journée.

On traverse ensuite le pont de la Bolle pour remonter le riu de Tavascan en rive gauche à nouveau, par une agréable piste forestière. Environ 200 mètres en aval du barrage de Graus prendre à gauche au croisement et traverser une dernière fois le riu de Tavascan pour rejoindre Graus.

Jour 2 : Refuge de Graus - Refuge du Certascan

  • Carte : Alpina 25 - Pica d’Estats, Mont-Roig
  • Dénivelé positif : 1530m
  • Dénivelé négatif : 620m
  • Distance : 11.5 km
  • Temps total : 8h
  • Page du refuge : Refuge de Certascan

De Graus prendre le sentier par lequel on est arrivé la veille, traverser le riu de Tavascan, rejoindre le croisement et prendre la direction Noarre (1600m). Il s’agit d’un petit hameau d’altitude inhabité que l’on rejoint par une agréable piste forestière.

De Noarre on suit la direction du col et du refuge de Certascan. Le sentier, balisé rouge et blanc, s’élève en forêt jusqu’aux environs de l’altitude de 2000m où l’on rejoint la Pléta de Guérossos. Le sentier traverse ensuite une petite zone rocheuse, où il est nécessaire de poser les mains, mais qui ne présente pas de difficultés. On rejoint ensuite la Pléta Vella (2150m). De là on rejoint les estanys Blaus (2350m) puis le col de Certascan (2586m). Très beau point de vue, en particulier sur la crête frontière de la Pointe des Trois Comtes à la Pique d’Estats.

Du col de Certascan on peut faire l’ascension du pic du même nom pour un dénivelé d’un peu moins de 300 mètres. Il faut suivre le sentier balisé jaune dont le point de départ est marqué par l’inscription "pic" écrite en rouge sur une pierre. Le sentier devient plus raide alors qu’on prend de l’altitude. Aux environs de 2800m le sentier traverse en dévers un passage d’une longueur de 10-20 mètres surplombant des petites barres rocheuses. Ce passage demande de l’attention et nécessite de poser les mains mais n’est pas bien difficile. Après ce passage on rejoint sans difficultés le Pic de Certascan (2853m). Du sommet magnifique panorama sur la crête frontière des Monts Rouch à la Pique d’Estats, sur la ligne de crête entre la Pointe des Trois Comtes et la Pique Rouge de Bassiès, sur l’estany de Certascan (2230m). Le retour au col se fait exactement par le même itinéraire.

Du col plonger à l’Est dans la combe du riuet de la Serra Plana. On longe ensuite l’estany de Certascan puis on finit par atteindre le refuge de Certascan (2230m).

Jour 3 : Refuge du Certascan - Refuge du Pinet

  • Carte : Alpina 25 - Pica d’Estats, Mont-Roig — IGN TOP25 2148 OT Vicdessos - Pique d’Estats - Pic du Montcalm
  • Site IGN France : Port de l’Artigue - Refuge du Pinet
  • Dénivelé positif : 1250m
  • Dénivelé négatif : 1250m
  • Distance : 11.2 km
  • Temps total : 10h10
  • Page du refuge : Refuge du Pinet

Assurément l’étape la plus difficile et la plus sauvage de la Porta del Cel.

On quitte le refuge de Certascan direction Est par le sentier balisé rouge et blanc qui passe à côté de l’étang sans nom à proximité du point 2233. Le sentier traverse, en perdant de l’altitude, la Pleta Mora pour rejoindre le pied d’une pente qu’on remonte en zig-zag. On passe le col à 2217m pour passer la Serra de Llurri et redescendre sur l’estany de Romedo de Dalt (2120m). Aux environs du point 2128 ne pas prendre la bifurcation sur la gauche mais suivre le sentier qui part en direction de l’estany de Romedo de Baix (2020m) que l’on aperçoit depuis l’estany de Romedo de Dalt. A proximité de l’estany de Romedo de Baix on franchit deux passages faciles où il faut poser les mains. Le sentier longe alors l’estany de Romedo de Baix direction Nord, il faut rester sur la rive Est de cet étang et de celui que l’on croise juste après. Aux environs du point 2108 le sentier prend la direction Est/Sud-Est pour rejoindre le Port de l’Artigue (2477m).

Du port de l’Artigue suivre le sentier balisé rouge et blanc qui bascule côté français, il traverse un rude pierrier et arrive aux environs de l’altitude 2100 aux Orris du Cortal. Une inscription en jaune sur une pierre indique : refuge du Pinet. Quitter le sentier balisé rouge et blanc pour suivre le sentier nettement moins bien marqué, balisé en jaune, qui monte direction Sud-Est pour l’étang de Montestaure (2270m). Arrivé en surplomb de l’étang de Monetstaure il faut rejoindre le départ de la sente située à l’altitude 2440, qui traverse en dévers les raides pentes au Nord-Ouest de la Pointe de Recous (2447m) et qui permet de rejoindre celle-ci. Malgré la disposition des cairns je recommanderais, pour rejoindre cette sente, de rester dans le versant donnant sur l’étang de Montestaure.

De la Pointe de Recous rejoindre le col de Picou Stèle dont le nom n’apparaît pas sur les cartes mais qui apparaît clairement sur celles-ci aux environs du point 2273. Traverser le vallon de Bang tout en visant le bout de sente, bien visible depuis le col, qui passe à environ 2020m à proximité des orris de Bang et qui part Sud-Est en direction de l’étang du Pinet (2240m). On remonte alors en dévers les pentes pour rejoindre le replat à 2300m au Sud-Ouest du refuge du Pinet (2246m). Dans toute cette section il n’y a pas de sentier, seulement quelques cairns épars et des balises jaunes disposés le plus souvent en contrebas des barres rocheuses au pied du Guins de Taps (2631m).

Au replat le sentier apparaît à nouveau et plonge dans le canyon du Pinet, traverse celui-ci et remonte vers le refuge du Pinet en rive droite. Il reste à passer la dernière difficulté de la journée : un court passage avec une chaîne permet de sortir du canyon. On rejoint alors le refuge du Pinet après 10 bonnes heures de marche.

Variantes pour le jour 3

  • Variante 1 : en cas de neige dans la transition entre l’étang de Montestaure et Picou Stèle il peut être préférable de descendre aux Terres Rouges puis d’emprunter le sentier non balisé qui rejoint (en traversant à gué le Pinet aux environs de l’altitude 1400 et passant par Ségalasse) celui partant de l’Artigue et menant au refuge du Pinet et ensuite rejoindre ce refuge.
  • Variante 2 : depuis le port de l’Artigue descendre au gîte d’étape de Mounicou pour y passer la nuit puis monter le lendemain au refuge du Pinet.

Jour 4 : Refuge du Pinet - Refuge de Vallferrera

On quitte le refuge du Pinet plein Sud pour s’enfoncer dans le vallon qui mène à l’étang d’Estats (2415m). A proximité de celui-ci le chemin part à l’Est pour rejoindre l’étang du Montcalm (2550m). Le sentier s’élève ensuite dans un terrain plus chaotique. Aux environs de l’altitude 2850 la vue se dégage sur la Pique d’Estats (3143m) et le Pic de Verdaguer (3133m). Rejoindre la jonction entre les sentiers venant de la Pique d’Estats, du Montcalm (3077m) et du Port de Sotllo (2874m) puis monter au petit col au pied du Montcalm, aux environs du point 2978. Suivre le sentier évident qui mène à la Pique d’Estats point culminant de la Catalogne, de l’Ariège et de la Porta del Cel. Au sommet magnifique panorama à 360° : Valier, Certascan, massif de Bassiès, estany de Sotllo et d’Estats, massif des Encantats.....

Revenir à la jonction entre les sentiers de la Pique d’Estats, du Montcalm et du port de Sotllo puis filer à l’Ouest pour rejoindre le port de Sotllo, balisage rouge et blanc. Du port de Sotllo le cheminement jusqu’au Pla de la Socauba (2100m) est évident : il faut suivre le fond de vallée, plein Sud en passant par l’estany d’Estats (2465m), l’estany de Sotllo (2340m) et les Plans de Sotllo (2190m). En aval du Pla de la Socauba on traverse la rivière venant de l’estany de Sotllo pour se retrouver en rive gauche de celle-ci. Assez vite on arrive à un carrefour. Le refuge de Vallferrera (1905m) n’est pas indiqué sur les panneaux à cette intersection. Il ne faut pas prendre le sentier à droite mais poursuivre sur le sentier à gauche qui continue direction Est. Il faut suivre celui-ci, balisage rouge et blanc, jusqu’à arriver à l’intersection avec le sentier venant de l’estany d’Areste (2400m). Prendre à droite à cette intersection, le refuge de Vallferrera se trouve à 5-10 minutes de marche.

Jour 5 : Refuge de Vallferrera - Tavascan

  • Carte : Alpina 25 - Pica d’Estats, Mont-Roig
  • Dénivelé positif : 1050m
  • Dénivelé négatif : 1670m
  • Distance : 17.2 km
  • Temps total : 10h15

Du refuge de Vallferrera descendre aux parkings de la Molinassa, traverser le pont du même nom et suivre le sentier forestier direction la cabane de Bassello (1960m).

Après la cabane de Bassello il faut poursuivre au Nord direction l’étang et le refuge de Baborte (2330m et 2392m respectivement). Arrivé à l’étang le cheminement entre l’étang et le col de Baborte (2488m) est évident : il faut contourner l’étang par sa rive Est, passer le refuge de Baborte puis viser le col. Passé le col il faut descendre dans la Coma de Sellente mais ne pas suivre le sentier qui part au Nord et qui descend vers le Pla de Boavi (1460m). Il faut au contraire suivre le petit sentier qui part en direction de la Collada de Becero (2347m) sur la gauche. En passant devant la large combe descendant du coll de la Llaguna (2596m) il faut guetter les cairns dans le pierrier. Il n’y a en effet, dans cette portion, aucune sente. Les cairns permettent de remonter le pierrier puis la combe menant au coll de la Llaguna.

Du coll de la Llaguna rejoindre la Roca Cigalera (2668m) puis suivre la crête à l’Ouest pour atteindre le Creu de Pica Estela puis la Collada de la Ribera (2455m). Descendre dans la combe à l’Ouest et poursuivre au mieux dans cette zone où le sentier se perd pour rejoindre la Cabana de Ribera (2200m).

A la Cabana de Ribera on retrouve le sentier avec le balisage jaune. Dans un premier temps ce sentier, qui évolue dans une forêt de pins, est très agréable. Puis dans un second temps, lorsqu’il passe l’altitude de 2000m, ce sentier devient plus étroit et surplombe des pentes assez raides requérant prudence et attention. Cette portion s’étend sur environ 2 à 3 kilomètres avant de rejoindre le GR 11. Ce dernier est un très bon sentier qui permet de rejoindre en relativement peu de temps Tavascan. La boucle est bouclée !

Variantes pour le jour 5

  • Variante 1 : en cas de problème à la Coma de Sellente on peut emprunter le sentier partant au Nord et descendant au Pla de Boavi en passant par la cabana de Sellente (2240m) puis rejoindre la piste menant à Tavascan.
  • Variante 2 : rejoindre le camping de Pica d’Estats à Areu, y passer la nuit et rentrer le lendemain à Tavascan en empruntant le GR 11 qui passe par le coll de Tudela (2239m).
Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « La Porta del Cel »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours