La Roche Pourrie (2037m) par le col des Cyclotouristes

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
730m
Durée :
demi-journée

La Roche Pourrie domine Albertville de 1600m environ. Du sommet elle offre une vue à 360° par beau temps... – Auteur :

Accès

D’Albertville prendre la route qui monte à Conflans, suivre la direction du Fort du Mont et du col des Cyclotouristes (1305m) où l’on se gare.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte IGN : TOP25 3432 ET Albertville.
  • Balisage : Panneaux et marquage jaune, piquets.

MONTÉE

Au col des Cyclotouristes un panneau indique la direction : la Roche Pourrie, le Haut du Pré.

Dans un premier temps on emprunte la piste forestière puis un sentier qui coupe ses lacets.

On progresse dans la forêt pour parvenir au blockhaus des Têtes (1680m) (il peut être atteint par la forestière).

Se diriger sur la droite, descendre pour retrouver la route forestière, un panneau Sentier du Haut du Pré indique la direction de la Roche Pourrie.

Il grimpe plus ou moins raide dans la forêt ; arrivé à une clairière laisser celui qui part sur la gauche en direction du Haut du Pré et des Chappes. On poursuit la montée dans la forêt en restant à proximité de l’arête, des ouvertures sur la vallée semblent offrir de beaux points de vues.

L’accès à la Roche Pourrie s’effectue par quelques passages plus pentus et rocheux.

Au sommet se trouve une stèle dédiée à des victimes d’avalanche en 1901 (l’histoire)
ainsi que deux tables d’orientation.

RETOUR

  • Pour éviter la "désescalade" du passage rocheux :

Du sommet revenir quelques mètres en arrière sur la crête, suivre un sentier balisé jaune sur la droite. Il bascule rapidement dans la pente.

Dans un lacet une sente peu marquée côté amont, à travers les myrtilles, rejoint le sentier initial après une courte remontée.

  • Autre alternative non explorée pour cause de brouillard : poursuivre la descente pour rejoindre plus bas un sentier qui débouche sur le Sentier du Haut du Pré.

RÉCIT DU JOUR

Selon météo France (Savoie) cela devait être la plus belle journée de la semaine !

L’accès au col des Cyclotouristes par la petite route se fait dans une brume qui ne semble pas vouloir se dissiper.

Par la suite la montée est accompagnée par une bruine fine ; Au sommet le brouillard se densifiant la boucle envisagée par la crête vers le Mont Mirantin et les chalets de l’Aup du Tour est abandonnée, et la descente se termine sous une petite pluie d’automne. A refaire !

Dernière modification : 16 octobre 2018
Fort du Mont (1127m) par Conflans

A propos

Auteur de ce topo :

Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route. (Giono) il existe un monde d’espace, d’eau libre, de bêtes naïves où brille encore la jeunesse du monde et il dépend de nous, et de nous seuls, qu’il survive. Samivel

Topo publié le 11 octobre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 4 novembre 2013 à 00h23

    Pas de chance ! Roche pourrie et temps de m...., des chèvres et non des chamois ou bouquetins et qui mangent les myrtilles ! Un jour sans !

  • par Le 4 novembre 2013 à 09h34

    C’est ça ! mais j’y retournerai, je verrai le Mont Blanc et tout ce qui est annoncé sur la table d’orientation !

  • par jojoLe 5 novembre 2013 à 17h24

    on s’échauffe à vélo jusqu’au col des cyclotouristes, svp

  • par NicoLe 9 août 2014 à 15h45

    Balade sympa mais pas forcément bien indiquée. En effet, il faut passer par le chemin "haut du pré" alors que si on l’ignore, on tombe plus loin sur un panneau "le blockhaus des têtes" qui y mène par une seconde route forestière, un peu plus longue. Ce n’est donc pas ce chemin qu’il faut prendre mais bien le "haut du pré". Le sommet est plus facilement accessible par la gauche quand on sort du chemin des myrtilles (bien que glissant sur quelques passages exposés), balisé en jaune. De très belles vues en effet, seule la laide Albertville gâche le panorama.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !