La Sainte-Baume. Balcon Marcel Estruch

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
250m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La Sainte-Baume version sauvage.

Accès

Au Plan d’Aups, direction Hôtellerie de la Sainte-Baume, continuer 500 mètres et se garer au parking des Trois Chênes.

Itinéraire

Carte : IGN 3345 OT

L’itinéraire consiste essentiellement en deux grandes traversées qui forment une boucle très aplatie : peu de dénivelée donc.

Durée : 4h 30 - 5h

Du parking des Trois chênes, il faut prendre plein Est la direction du sentier merveilleux et très vite faire attention à la signalisation jaune sur sa droite pour quitter la piste et rejoindre le sentier des excursionnistes toulonnais bien plus beau et plus intime que la piste que l’on appelle le sentier merveilleux. Riche signalisation - jaune sur les affleurements rocheux, blanche sur les troncs d’arbres dans un sous-bois d’une rare densité pour la région (ifs, hêtres, ormes, chênes, sapins...)

Pendant une heure et demi, sans aucune difficulté, on longe la paroi des Béguines, direction le pas de l’Aï. Le sentier rejoint la piste vers la fin et au bout de quelques centaines de mètres on parvient au grand hêtre mort. A droite toute pour atteindre la pas de l’aï mais au deuxième tournant à gauche, on devine une sente qui part à droite et au bout de quelques pas, sur une dalle on peut lire "ESTRUCH" peint en jaune accompagné de 4 petits points jaunes : on est au commencement du sentier-balcon et à partir de ce moment il ne faut plus perdre de vue ces quatre petits points jaunes.

L’itinéraire n’est jamais sur un sentier (trop peu fréquenté), parfois une vague sente, souvent une étroite vire herbeuse ou rocheuse parmi des dizaine d’autres : il ne faut pas perdre de vue les petits points jaunes pendant plus de deux minutes de progression car toute erreur de parcours peut être vite dangereuse à cause de la verticalité immédiate et sans appel des barres au-dessus et au-dessous de la grande, longue et étroite vire qui constitue l’itinéraire.

Ce dernier est cependant évident et assez clair à lire : l’itinéraire prend le parti de toujours monter et donc de coller au plus près des parois à gauche du sentier. En gros, si vous avez perdu le balisage, c’est que vous êtes trop bas. Le cheminement n’a donc rien de laborieux et l’ambiance générale, alternance de descente raide, de montée à quatre mains, de petits pendules aidés de chaines, de ressauts équipés etc etc.. le cheminement donc est très très ludique, éprouvant certes car il faut être attentif et concentré (petits points jaunes) et aérien souvent, mais rarement exposé.

Au bout de deux heures et demi de cheminement, en approchant en dessous du col du Saint-Pilon, la sente se perd un peu mais quelques cairns indiquent la direction intuitivement évidente pour rejoindre le chemin menant au col du St-Pilon un peu au-dessus de la chapelle des parisiens.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « La Sainte-Baume. Balcon Marcel Estruch »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours