La Sainte Baume : partie Est, le Jouc de l’Aigle ou Croix des Béguines (1148m) et Signal des Béguines (1148m)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
750m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée dans la partie Est de la chaîne. Du fait de l'orientation Est-Ouest, le versant Nord est très humide, avec une végétation unique en Provence. Montagne retournée, en ce sens que les couches sédimentaires les plus récentes sont dessous et les plus anciennes dessus.

Accès

  • A l’est de Marseille. D 80 entre Nans-les-Pins et Plan-d’Aups-Ste-Baume. Parking au carrefour avec la D 95, lieu-dit Les Trois Chênes.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3345OT
  • Tracé IGN
  • Départ : Les Trois Chênes 677m
  • Jouc de l’Aigle : 1148m
  • Signal des Béguines  : 1148m
  • Distance 11,5 Km
  • Horaire : 4h00

Réglementation

L’accès au massif est règlementé en été avec possibilité d’interdiction totale en cas de risques d’incendie.

  • Niveau de Danger Feux de Forêt : lien ICI
  • Tel : 08 11 20 13 13

Descriptif

Du parking, c’est simple je me fie aux indications pour me rendre à la grotte Sainte-Marie Madeleine, lieu de pèlerinage très fréquenté. La piste pénètre dans la forêt, en se dirigeant vers la grande paroi rocheuse. A la bifurcation de l’Oratoire, alt. 860, un escalier, jalonné de croix m’amène au Sanctuaire.

Le symbole est évident, les pèlerins arrivant à pied et souvent épuisés devaient affronter la rude montée finale. 150 marches d’escalier qui représentent les 150 psaumes du roi David ou les 150 « Ave » de la prière du Rosaire.

Les 12ème (une grotte) et 13ème stations (une statue), la Mort et la Descente de la Croix, sont monumentales.

Une visite s’impose, plus ou moins longue selon ses convictions. Je pénètre dans la grotte murée. Dans l’obscure clarté des chandelles, les chants Grégoriens résonnent dans le silence. L’atmosphère est empreinte d’un profond mysticisme. Par respect, je ne prends pas de photo d’intérieur.

La visite terminée, je redescends l’escalier, puis le sentier jusqu’à la bifurcation de l’Oratoire et je prends le sentier du Saint-Pilon. C’est un col, à 952m d’altitude, qui délimite les parties Est et Ouest de la Sainte-Baume.

Du Col, je fais un aller-retour à la Chapelle du Saint-Pilon perchée au bord de la falaise.

De retour au Col, je longe le GR 9 vers l’Est (balisage rouge/blanc). Un sentier s’écarte du GR et passe en versant Nord. Il amène à une grotte quelques centaines de mètres plus loin. Je reviens sur mes pas et reprend la crête, en faisant le court détour vers le sommet du Jouc de l’Aigle appelé aussi la Croix des Béguines.

La vue porte sur la Méditerranée, mais aussi sur les Alpes (Ecrins) et la Montagne Sainte Victoire.

Je continue le GR qui passe au Signal des Béguines et redescends sur un plateau au Pas de Villecroze.

Laissant alors le GR à droite, je prends un sentier qui me rapproche de la falaise au Nord et domine un petit vallon. C’est par là que passe le chemin du retour.

Je repère la brèche du Pas de l’Aï, marquée par un cairn (balisage jaune), et je rejoins le petit vallon par un escalier naturel.

Dans le petit vallon je retrouve une végétation, pleine d’odeurs, qui tranche avec le semi-désert de la crête.

Le vallon se dirige vers l’Ouest, puis aboutit au " Sentier Merveilleux" (c’est son nom) qui descend en forêt et retourne aux Trois Chênes.

Cette forêt très épaisse, exposée au Nord à l’abri de la falaise, ne bénéficie pas de la luminosité Méridionale. Très humide, elle offre une diversité d’essences inhabituelle en Provence. Certains chênes et hêtres auraient pu connaître Louis XI et certains ifs auraient mille ans.

Variante de départ

On peut se garer un peu à l’ouest, parkings de part et d’autre de l’Hôtellerie de la Ste-Baume.

Prendre le GR 9, à l’est de l’Hôtellerie. Le sentier traverse les prairies et se dirige vers la forêt dans laquelle on pénètre après avoir franchi une petite passerelle..

Dans la forêt, prendre à droite, balisage blanc/rouge sur 140 mètres, jusqu’à une bifurcation

Prendre à gauche, le GR 9, balisage blanc/rouge, jusqu’à la bifurcation de l’Oratoire où l’on retrouve l’itinéraire précédent.

Lien vers le site de l’Hostellerie de la Ste-Baume

Partie Ouest de la Sainte-Baume

  • La chapelle du St-Pilon, le Pic de Bertagne : lien ICI
Dernière modification : 16 mai 2018
La Sainte-Baume : grotte Marie-Madeleine par Riboux et le col du Saint-Pilon

La carte du topo « La Sainte Baume : partie Est, le Jouc de l’Aigle ou Croix des Béguines (1148m) et Signal des Béguines (1148m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « La Sainte Baume : partie Est, le Jouc de l’Aigle ou Croix des Béguines (1148m) et Signal des Béguines (1148m) »

Versant Nord de la Sainte-Baume. Sous le Sanctuaire. Les escaliers / Chemin de Croix. «La Mort». L'entrée de la Grotte Ste-Marie Madeleine. L'esplanade du Sanctuaire. Arrivée au Col du Saint-Pilon. Col du Saint-Pilon. Petite grotte à l'écart de l'itinéraire. La Croix des Béguines. De la Croix des Béguines. De la Croix des Béguines. Du Siganal des Béguines. Le Pas de l'Aï. Randonneurs montant au Pas de l'Aï. Dans le petit vallon. Descente du petit vallon. Dans le petit vallon. La partie supérieure de la forêt. Tracé Google Earth. Anémone hépatique. Iris Sauvage de Provence. Le Sanctuaire niché dans la falaise. La chapelle perchée et le sanctuaire niché.