La Suissesse en Galoche - Viaduc de Chavalamard - Moulin du Pinard - Site de Glavenas

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
450m
Durée :
1 jour

Non ! Il ne s'agit pas d'une citoyenne de ce beau pays voisin venue faire une randonnée en sabots ! La Suissesse est un ruisseau et la Galoche un ancien petit train de montagne qui a circulé entre 1890 et 1952. Un vrai tortillard ! Ce qui ne l'a pas empêché de se crasher le 26 juin 1944. Il est vrai que la pente de 3% (au lieu de 2% habituellement) ne pardonne pas les défaillances du système de freinage. Pendant ce parcours en boucle, on visite également le site Médiéval de Glavenas où subsiste une chapelle et le moulin du Pinard, parfaitement restauré et où est exposé une Galoche. – Auteur :

Accès

Village de Rosières, situé à l’ouest d’Yssingeaux et au nord-est du Puy-en-Velay. Parking au nord du village, à proximité de la Gendarmerie, au départ de la voie verte.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2835OT
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 669m
  • Point haut : 984m
  • Distance : 19,5 Km
  • Horaire pédestre : 6/7h00

Balisage

  • Traits jaunes sauf un court passage, au retour, qui franchit le ruisseau de la Suissesse et permet de revenir sur l’ancienne voie ferrée

Difficulté

  • De la carrière du suc des Horts à la Gare, l’ancienne voie ferrée est bitumée et fréquentée par les riverains
  • Après la Gare, il faut longer la D 43 sur 300 mètres

A pied ou à VTT

  • Comme toute "voie verte" cette randonnée peut s’effectuer à VTT
  • A VTT, seul l’aller-retour sur l’ancienne voie ferrée est "familial"

La "Voie verte"

  • Ce n’est pas une véritable "Voie verte", les véhicules motorisés n’étant interdits que les dimanches et jours fériés entre Rosières et la carrière. Entre la carrière et la Gare, c’est une petite route peu fréquentée.

De Rosières à la Varenne

Du parking, prendre vers l’est l’ancienne voie ferrée. Son profil régulier est aisé à suivre. On franchit un premier viaduc au débouché du remarquable Ravin de Corbœuf.

On franchit un second viaduc avant un carrefour. Au retour, on viendra de la piste qui monte de la droite.

Continuer la voie qui domine les gorges du ruisseau de la Suissesse et atteint le remarquable ouvrage d’art du viaduc en courbe de Chavalamard.

On franchit un quatrième viaduc avant d’arriver à la carrière toujours en activité.

A partir de la carrière, l’ancienne voie ferrée est revêtue.

On arrive à l’arrêt (trop petit pour être appelé gare) de la Varenne.

Le moulin du Pinard

Quelques hectomètres après l’arrêt, prendre à droite un chemin qui descend en forte pente, panneau Moulin du Pinard.

Le moulin est parfaitement restauré et en état de fonctionner. Le propriétaire sera fier de vous faire une démonstration.

C’est tout le site qui est entretenu avec passion. Le bief, la petite retenue d’eau, le gué du ruisseau. LA surprise nous est offerte par un bout de voie ferrée avec une Galoche, locomotive et wagons, le tout restauré ou en cours de restauration. L’un des wagons, est un wagon-foudre et est historiquement intéressant sur la vie d’autrefois. A la vue de la taille des deux foudres (ou cuves) on comprend que l’eau des campagnes n’était pas beaucoup utilisée comme boisson. Sans doute un manque de confiance dans les sources locales...

De la Varenne au Prat

Remonter sur l’ancienne voie ferrée et continuer jusqu’au hameau du Prat.

  • Avant le Prat, on passe à la ferme de Saucias. Avant la ferme un chemin à droite permet de rejoindre l’itinéraire de retour écourtant la randonnée d’environ 4,5 Km.

Glavenas

Prendre la petite route à gauche, panneau informatif sur le Site de Glavenas.

La petite route devient un chemin qui se raidit pour atteindre la chapelle du XIIème siècle sise sur un promontoire panoramique avec des tables d’orientation, alt. 979m.

Du Prat à la Gare

Revenir au hameau du Prat par le même itinéraire.

  • A VTT, on pourra choisir d’éviter ce raide chemin caillouteux en prenant la petite route qui monte au nord-est, rejoint la D 28 et, par elle, descendre au lieudit la Gare où l’on retrouve l’itinéraire.

Continuer l’ancienne voie ferrée jusqu’au lieudit la Gare.

  • L’ancienne Gare, est bien visible et transformée en habitation.

De la Gare à Rosières

A la Gare, on va quitter l’ancienne voie ferrée.

  • On peut soit revenir par le même itinéraire, soit continuer la boucle.

De la Gare, longer la départementale au sud-ouest sur environ 300 mètres.

Laisser à droite la bifurcation de la D 43 et gagner le hameau de Charnaud.

Prendre le chemin balisé à droite qui monte entre deux prairies.

On rejoint une petite route, prendre à gauche.

Ignorer un chemin balisé à gauche. On passe au point haut de la randonnée avec 984 mètres.

On arrive au carrefour de la cote 966. Ignorer les deux petites routes descendantes de droite et la piste de gauche pour prendre en face, nord-ouest.

On atteint le hameau de Bonnevialle où l’on rejoint la peu fréquentée D 43.

Prendre à gauche et, dans le hameau, prendre une petite route à droite.

Celle-ci se divise, prendre la branche de gauche qui devient un chemin.

Ignorer un chemin à gauche. On arrive à une seconde bifurcation.

Prendre le chemin de gauche, en fait un simple raccourci et atteindre une petite route.

Suivre cette petite route qui descend fortement dans la vallée de la Suissesse.

Au bas de la côte, on arrive à une bifurcation avec une piste à droite.

Prendre cette piste de droite, balisage croix jaune sur un arbre et flèche bleue sur un rocher.

Franchir le ruisseau de la Suissesse et remonter la piste qui atteint l’ancienne voie ferrée que l’on suit, à gauche jusqu’à Rosières.

Informations

Dernière modification : 16 mai 2018
Via Ferrata des Juscles (1050m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 27 avril 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par nadiLe 2 mai 2014 à 23h13

    Je reve de visiter ce beau payé

  • par NoëlLe 12 juin 2014 à 20h30

    Finalement j’ai opté pour le Suissesse au dépat de Rosière que j’ai modifié un peu pour éviter de passer deux fois sur le même sentier. Nous sommes passé en amont du ravin de Corboeuf, puis Coindet, le mont Bayt et j’ai retrouvé la petite route Chastel:Sabatier (beau hameau : four a pain) pour revenir sur le parcours de la galoche ; ce qui nous a permis d’allonger un peu ce parcours et de le diversifier ; nous avons trouvé quelques passages écologiques. Finalement parcours de 24 kms et + ou - 760 m
    A retenir ravin de Corboeuf , Mont Bayt Sabatier les viaducs, le moulin du Pinard, la chapelle de Claveas, sentier du Chastel avec vue sur le ravin.
    Belle balade, merci pour tous tes renseignements.
    J’ai fais cette sortie sous la chaleur le mercredi 11 juin.
    Colette a tiré un bout de carte avec Géo-portail.
    A bientot

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !