La Tête de Plate Longue (2383m), retour par Roche Courbe (2259m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1100m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Cette aventure permet de gravir deux sommets méconnus du Dévoluy avec la quasi-certitude d’avoir pour seule compagnie, celle des marmottes et des chamois. Dans l’ombre des grands sommets, certains vallons restent très sauvages. Accéder à ces montagnes délaissées, c'est l'assurance de découvrir des lieux qui gardent encore une part de mystère.

Accès

  • De Veynes ou de Gap, prendre la D.937 en direction du Dévoluy et de la Joue du Loup. Passer le col du Festre. Un peu plus loin on rencontre un carrefour, un panneau indicateur donne la direction de Lachaup. Suivre la D.317 jusqu’à L’Adroit puis prendre à gauche, une petite route mène au hameau.
  • En venant de la Mure, prendre la N.85 jusqu’à Corps puis la D.537 en direction de Saint-Disdier. Continuer par la D.937 jusqu’à Agnières-en-Dévoluy puis sur la droite une petite route (D.317) mène à Lachaup.

Précisions sur la difficulté

  • Passages délicats où il faut avoir le pied sûr.
  • Les crampons sont appréciés lorsque la pente devient plus raide.
  • Les passages en crête sont particulièrement vertigineux.
  • Dans la descente de la Roche Courbe, quelques ressauts demandent plus d’attention.

Les infos essentielles

  • Carte : TOP 25 3337 OT Dévoluy Obiou - Pic de Bure
  • Altitude de départ : 1392m
  • Altitude du sommet : 2383m
  • Distance du parcours : 12 Km
  • Dénivelée cumulée : 1100m
  • Balisage  : GR de Pays du tour du Dévoluy jusqu’au pied du Vallonnet. Aucun par la suite.
  • Période favorable : mai ou juin selon l’enneigement.
    Sans la neige résiduelle, l’ascension serait fastidieuse.

Itinéraire

Du hameau de Lachaup au Vallonnet

Se garer sur le parking du village de Lachaup, un poteau indicateur renseigne plusieurs directions. S’orienter en suivant la signalétique Serre Long.

De suite après le hameau, laisser à droite un chemin qui mène aux champs et continuer plein nord.

Poursuivre cette agréable piste sur un kilomètre jusqu’au premier carrefour. Prendre alors sur la gauche.

Le chemin longe les champs puis traverse un bois. Il finit par rejoindre le G.R de pays du tour du Dévoluy que l’on suit jusqu’au pied du Vallonnet.

Atteindre un second croisement. S’élever direction ouest, par un sentier qui traverse un petit bois (sapinière) au lieu-dit Serre Long.

  • La piste de gauche (croix peinture) est moins agréable, sans doute un accès plus carrossable pour le berger.

Le sentier oblique au sud-ouest et s’approche d’une cabane pastorale, l’itinéraire passe à proximité du Chourum Clot.

Continuer au nord-ouest, une courte grimpette permet d’atteindre un vaste plateau légèrement vallonné.

Aux environs du point coté 1823m, (gros cairn visible), quitter le G.R et poursuivre à l’ouest en direction du Vallonnet.

  • Le sommet et le vallon d’accès sont facilement identifiables.

Accéder au sommet

Une courte montée permet de rejoindre le bord de la combe au point coté 1946m, s’ensuit la traversée de la dépression.

  • L’alpage laisse place à la neige, condition essentielle pour cette ascension.

S’élever sud-ouest en contournant une barre rocheuse par la gauche. Attaquer la pente de face lorsqu’elle devient plus raide.

Obliquer au nord en traversant un long dévers jusqu’à l’arête de jonction des deux sommets (2200m).

Poursuivre sud-ouest sur une magnifique crête élancée. Elle est assez large et permet d’apprécier le paysage sans appréhension. (Il faut en profiter, ça ne va pas durer !)

Contourner un petit mur par la droite et gagner le sommet de Plate Longue par une pente assez raide mais régulière.

Du sommet, peu d’échappatoires

  • Rejoindre la Roche Courbe : Ce sera mon parcours pour le retour.

Cette jonction est délicate surtout si le passage se révèle encombré par la neige. Une corde d’assurage peut s’avérer utile.

  • Gagner le Rocher Rond par sa face nord : Voir le topo de Dyn’s

Rocher Rond face nord - Traversée des crêtes par la Tête des Vautes et la Tête de Plate Longue

Suivre la crête jusqu’au pied du Rocher Rond

  • Avant de rejoindre la Roche Courbe, je n’ai pu résister au plaisir de descendre la crête jusqu’au pied du Rocher Rond.

C’est une des arêtes les plus impressionnantes que j’ai traversé dans le Dévoluy, s’en écarter serait mal avisé. Le dévers est important et particulièrement fuyant. Cela oblige à tutoyer le vide avec la plus grande vigilance car le moindre faux pas pourrait être fatal. Mais quelle ambiance !

Il y a quelque chose de dolomitique dans cette paroi stratifiée.

L’accès au Rocher Rond devient lisible, mais le passage n’est pas en condition favorable. L’altitude modeste et la chaleur ont contribué à rendre la neige instable. Des trous épars se sont formés et ce n’est vraiment pas l’endroit pour se casser une jambe. De plus, la voie d’accès est surplombante. Ce sera pour une autre fois !

Le Retour par la Roche Courbe

Par le même itinéraire jusqu’au sommet de Plate Longue puis descendre la crête afin de rejoindre le point coté 2200m précité.

Escalader une pente herbeuse assez facilement, ne pas trop s’élever afin de pouvoir contourner une barre rocheuse par la droite.

Passer à côté d’une lucarne naturelle. Progresser en escaladant quelques ressauts, le dernier pas devenant plus raide.

Atteindre l’antécime puis le sommet principal de la Roche Courbe.

  • Quel incroyable promontoire !

Ceux qui se sont aventurés dans le vallon de Charnier, ont forcément remarqué cette grande paroi.

Au départ de la descente, il est préférable de s’éloigner du bord de la falaise. Par la suite, même si la présence du vide se fait sentir, ne pas trop s’en écarter.

La progression est ralentie par une succession de petits ressauts, on trouve facilement une ligne de faiblesse pour ne pas prendre de risques inutiles.

  • Attention, restez vigilant pour ne pas manquer la bifurcation.
    Il est impératif de trouver le passage pour rejoindre le Vallonnet.

Vers le sud, repérer un pierrier assez raide. Descendre dans les éboulis en suivant le côté gauche le plus longtemps possible.

Retrouver l’itinéraire de montée au niveau de la combe du Vallonnet.

Notes

  • Remerciements à Spéléo Magazine pour les très belles photos de ces univers souterrains.
  • Remerciements à Rémi Flament qui m’a permis de publier cette magnifique photo du chourum Clot : voir la dernière photo
Dernière modification : 16 mai 2018
Le Rocher Rond (2453m), point culminant de la Drôme et du Parc Naturel Régional du Vercors !

La carte du topo « La Tête de Plate Longue (2383m), retour par Roche Courbe (2259m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « La Tête de Plate Longue (2383m), retour par Roche Courbe (2259m) »

----> début du trajet Peu après le départ. Pour voir le fond du chourum Clot, il faudra attendre la dernière photo ! L’approche : c’est le moment de lever le voile Le Tracé de la voie ----> ascension et retour Au plus raide ! Le Rocher Rond et la Tête de Plate Longue sur la droite Le Grand Ferrand Roche Courbe Panorama Sur la crête de Plate Longue Le Rocher Rond vu du sommet Très belle vue sur la Jarjatte et le Lauzon Une crête vertigineuse Vue sur la Rama et la Tête de Vachères La magnifique face nord du Rocher Rond Une arête aérienne Ca plonge sur le Fleyrard ! Quelque chose de dolomitique ! Terrain haute montagne L’itinéraire passe sur le fil de cette crête ! De gauche à droite : Lucarne Passage clé, la jonction avec la Roche Courbe Rocher Rond et Tête de Plate Longue Au plus près de l’abîme C’est vrai qu’elle est Courbe... la Roche Les ressauts dans la descente de la Roche Courbe Roche Courbe, El Capitan du Dévoluy ? Pour quitter Roche Courbe : La Tête de Plate Longue et la Roche Courbe... ....dans toute leur splendeur ! Une baume de grande taille !