La Vestide du Pal, le Suc de Bauzon (1472m) et le Suc du Pal (1402m), Haute Ardèche

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
480m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Randonnée au milieu de quelques volcans de Haute Ardèche, avec l'ascension du Suc de Bauzon, le passage au bord du Lac Ferrand, un maar, la traversée de la grande caldeira appelée la "Vestide du Pal", et l'ascension du point haut qui la domine, le Suc du Pal.

Accès

Du village des Estables, prendre la direction du Mont Gerbier de Jonc, par la D 36, qui devient la D 378, en passant dans le département de l’Ardèche. Prendre ensuite la D 116, en direction de Sainte-Eulalie que l’on traverse. Puis, prendre la direction d’Usclades et Rieutord, puis de Rieutord. Parking à l’entrée du village. On peut voir sur la signalétique routière, Usclades et Rieutord. Il s’agit d’une seule commune, qui comprend deux bourgs, distants de 5 Km.

Itinéraire

Le Suc de Bauzon

Le Suc de Bauzon est un volcan de type strombolien, largement égueulé vers l’ouest, donnant au sommet un aspect de crête. La coulée de lave, s’est épanchée dans le lit de la Loire sur 8 km. Tout au long de l’ascension, on peut voir des bombes, jadis projetées par le volcan.

Le Lac Ferrand

Ce petit lac serait un maar, c’est à dire un cratère d’explosion.

La Vestide du Pal

C’est un lieu absolument magique. Un espace presque clos. Il s’agit d’un ancien cratère d’un diamètre de 1700m environ. Le Suc du Pal, n’est que le point haut de la crête qui cerne la caldeira. Au sud-ouest, se trouve une brèche par laquelle s’échappe la Fontaulière.

La Vestide du Pal est un énorme maar. Après sa formation de petits cônes de scories sont venus se rajouter et émergent de la caldeira.

Balisage

  • Jusqu’au Suc de Bauzon, panneau Chemin du Partage
  • De la cote 1311 au Cros du Loup, blanc/rouge du GR
  • Du Cros du Loup à la traversée sous la ligne HT, jaune rouge, ensuite non balisé jusqu’au fond de la vallée de Prat Sauvage.
  • Du fond de la vallée au village de Rieutord, blanc/rouge du GR
  • Aller-retour au Suc du Pal, hors sentier

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 2837OT
  • Tracé IGN
  • Départ : 1123m
  • Distance : 14 Km
  • Horaire : 5h00

Difficulté

Orientation dans ce massif essentiellement forestier et parcouru par de nombreuses pistes d’exploitation. Le Chemin du Partage, en rapport avec la ligne de partages des eaux Atlantique / Méditerranée est bien balisé. (photo)

L’ascension du Suc du Pal se fait hors sentier, elle permet d’admirer la caldeira de haut.

La carte IGN est indispensable.

DESCRIPTIF

De Rieutord au Suc de Bauzon

Du parking, traverser le village, continuer la route principale, qui franchit le ruisseau du Prat Sauvage. 240 mètres après le pont, prendre à gauche. (photo)

On va remonter, plein sud, une zone de prairies, puis une saignée dans la forêt et enfin la forêt. Bien suivre le balisage. La cote 1311, étant le point névralgique avec des pistes dans tous les sens.

C’est à la cote 1311, que l’on prend une direction plein nord. (photo)

On va rencontrer une bifurcation, panneau Suc de Bauzon, (photo) prendre le chemin de gauche, qui va faire un lacet (photo) avant d’arriver au sommet, constitué d’un crête due à l’égueulement du volcan. On peut continuer la crête pour dégager le panorama vers le sud du Massif Central, le Velay. A l’est, la forêt ne laisse que deviner quelques montagnes alpines.

Du Suc de Bauzon à la cote 1311

Pour la descente, deux options

  • Option 1

Redescendre par le même itinéraire.

  • Option 2

De la borne sommitale, revenir de 120/130m vers le nord. Une sente commence plein est, au niveau d’une borne de délimitation de parcelle forestière, trait vert sur fond blanc. (photo)

Descendre cette sente, très raide et glissante ; elle est perpendiculaire aux courbes de niveau. On coupe une piste (photo), que l’on traverse, pour reprendre la sente toujours aussi raide. On arrive sur la piste principale, prise à la montée.

Prendre à droite pour revenir à la cote1311. (photo)

Cet itinéraire est marqué en rouge les cartes IGN, donc balisé. En réalité, le balisage a été enlevé en raison. Je n’ai trouvé qu’un seul piquet au milieu de la forêt.

De la cote 1311 au Cros du Loup

Deux chemins se dirigent vers le sud. Prendre la branche de gauche (photo), balisée, poteau indicateur. On arrive à un carrefour, à proximité de la cote 1279. (photo) Prendre à gauche, toujours avec le balisage du GR, jusqu’au Lac Ferrand, jolie petite nappe.

Peu après le lac, le chemin prend une direction est. On rencontre une bifurcation. Suivre la direction Fontolière (Fontaulière sur IGN). (photo) Peu après, une autre bifurcation (photo), et un chemin descend dans la caldeira.

On arrive vers une petite route, dans la Vestide du Pal, là où la Fontaulière prend sa source. Suivre le GR à gauche, qui se dirige plein nord. On traverse la petite route à la cote 1211 (photo), puis de nouveau à la cote 1281 au Cros du Loup, important carrefour de la petite route et de pistes. (photo)

Aller-retour au Suc du Pal

Prendre au sud-est, la piste la plus à droite (photo), sur 80/90 mètres. Repérer, sur la droite, une sente discrète, non balisée, entre les hêtres à droite et les résineux à gauche. (photo) Cette sente, parfois imperceptible, gagne la ligne de crête, qu’elle suit jusqu’au sommet du Suc de Pal. Continuer un peu après le sommet, pour avoir la meilleure vue sur la Vestide du Pal, que l’on domine de 200m.

Du Cros du Loup à Rieutord

Deux chemins partent vers le nord. Un au nord-est, et un plein nord. Prendre ce dernier, balisage jaune/rouge. (photo)

On arrive à proximité d’une ligne HT, puis on s’en éloigne, pour s’en approcher de nouveau.

Trois options

  • Option 1

Continuer le GR, en forêt, il va faire un détour au sud-ouest. On arrive près d’une bifurcation vers la cote 1304. On prend alors le GR, plein nord, qui ramène à Rieutord.

  • Option 2

On peut éventuellement descendre au plus court, par une sorte de piste sous la ligne HT.

  • Option 3

Plus intéressante. On traverse sous la ligne HT (photo), pour trouver un petit chemin, non balisé, qui descend plein nord. (photo)

On traverse un petit bout de forêt pour arriver dans les prairies. Le chemin passe près de la ferme Simon, en ruine, puis tourne à gauche pour passer devant la ferme du Prat Sauvage et gagner une petite route au fond de la vallée, aux abords de l’Auberge du Prat Sauvage et de son plan d’eau.(photo)

Prendre à droite, la petite route, peu fréquentée, qui ramène à Rieutord. Balisage blanc/rouge du GR 7A.

Lien

Le Syndicat Mixte de la Montagne Ardéchoise.

La randonnée

Un point, un lac et un nom ! Voilà ce que j’ai vu sur la carte IGN.

Le point, c’est le Suc de Bauzon. Le Lac, c’est le Lac Ferrand. Le nom, c’est la Vestide.

Qu’est ce que c’est une Vestide ?

Après avoir travaillé un itinéraire, il ne reste plus qu’à le parcourir.

Me voici donc à Rieutord, petit village perdu dans le nord de la Haute Ardèche.

Le sentier est balisé et est plutôt facile à suivre malgré les nombreuses pistes forestières.

Vers la cote 1311, je rencontre les gens du Syndicat Mixte de la Montagne Ardéchoise. Ils sont en train de démonter les panneaux de balisage des itinéraires de randonnées en raquettes.

Après un échange sur les volcans de la région, je repars vers le Suc de Bauzon. La montée est agréable, le sentier montant progressivement en faisant un lacet pour atténuer la pente.

Le sommet offre un panorama magnifique sur le sud, l’ouest et le nord. Mais du côté est, la vue est bouchée par un rideau de conifères. J’arrive à voir, par-ci, par-là, quelques portion des Alpes. Frustrant ! Et cela ne va pas s’arranger, les arbres vont pousser encore un peu cette année.

Je redescends par le raccourci. Il est vraiment très raide, tout droit dans la pente ! Un peu glissant aussi, après la fonte de la neige.

De retour à la cote 1311, je continue au sud, puis à l’est pour arriver au bord du petit Lac Ferrand. Nappe tranquille née d’une explosion. C’est un maar !

Peu après le lac, je sort de la forêt et je commence à apercevoir cette Vestide. Le sentier fait deux virages et j’arrive dans la caldeira. Elle est presque circulaire et fait entre 1600 et 1700 mètres de diamètre. Tout autour se dressent les pentes de l’ancien volcan. Sauf à l’endroit où je me trouve.

Je suis près de la source de la Fontaulière, qui va s’écouler hors de la caldeira par une brèche. Le fond n’est pas uniformément plat. Des cônes de scories sont visibles. Recouverts de bois, ils tranchent avec le reste, tout en prairies.

Ma première idée, était de traverser les prairies et de monter tout droit au sommet du Suc du Pal. Mais sur place, j’abandonne l’idée. Les prairies sont exploitées et autant ne pas gêner les éleveurs. De plus, les pentes du cratères semblent raides.

Je continue donc le sentier qui me mène sur le rebord du cratère au Cros du Loup. J’espère suivre la ligne de crête jusqu’au sommet. Je longe la piste au sud-est, tant que celle-ci ne s’éloigne pas du faîte de la crête. Il me semble voir un passage. Je vais voir de plus près. Bingo ! Il y a une sente ! Presque imperceptible, mais une sente qui suit à peu près le faîte de la crête plutôt côté nord.

Enfin j’arrive au sommet et je peux voir la caldeira de haut. C’est immense ! C’est magnifique ! Elle serait une des plus grande d’Europe.

Revenu au Cros du Loup, je prends le chemin du retour. Boueux au possible. Je pourrais passer par la piste sous la ligne haute tension. Mais il me semble que cette belle randonnée mérite mieux qu’un retour sous une ligne électrique.

Je trouve assez facilement le chemin qui mène dans la Vallée du Prat Sauvage. Je passe devant la ferme Simon. C’était sans doute une belle ferme en pierre. A présent, c’est une ruine. C’est toujours émouvant de voir une ruine. Des gens ont vécu ici. Ils ont travaillé, aimé, ri, pleuré peut-être. Et maintenant il n’y a plus rien. Plus que deux murs de pierre qui tiennent à peine debout.

La vallée est étroite et le GR 7A suit la petite route en bord de rivière. Petite route déserte. La rivière est magnifique avec de petites cascades. Dans la partie exposée au nord, il reste encore un peu de neige, des sources gelées et même du verglas sur la route.

Et puis c’est l’arrivée au village. Presque trop tôt !

Mais la route du retour, passe au pied du Mont Gerbier de Jonc. Peut-être que...

Et je ne connais toujours pas la signification du mot vestide.

Volcans en Haute-Loire et en Ardèche

Dernière modification : 16 mai 2018
Mont Mézenc (1753m)

La carte du topo « La Vestide du Pal, le Suc de Bauzon (1472m) et le Suc du Pal (1402m), Haute Ardèche »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « La Vestide du Pal, le Suc de Bauzon (1472m) et le Suc du Pal (1402m), Haute Ardèche »

La bifurcation, à la sortie de Rieutord. A droite : le Suc de Bauzon. Regard arrière sur le village. Le balisage des sentiers. Saignée dans la forêt. Bifurcation. Au pied du Suc de Bauzon. Bifurcation à la cote 1311. Chemin normal et raccourci de descente. Bifurcation. Sur les pentes du Suc de Bauzon. Bombe. L'ascension se poursuit. Virage sur le sentier, à 1390m environ. La forêt se fait moins dense... ... pour laisser la place à la lande sommitale. Sommet. Panoramique commenté. Vue commentée, en direction du nord. Table d'orientation, côté ouest. Le raccourci est raide... ...il traverse une piste... ...et atteint la piste principale. Retour à la cote 1311. Bifurcation à la cote 1279. Arrivée près du Lac Ferrand. Magnifique malgrè la ligne HT. regard arrière sur le Suc de Bauzon. Bifurcations, suivre... ...Fontolière. La Vestide et le Suc du Pal. Source de la Fontaulière. Traversée de la route à la cote 1211. Le Cros du Loup, 1281m. La petite route à suivre, sur 80/90m. La sente menant au sommet du Suc du Pal, commence ici, entre conifères et feuillus. Sente discrète. A proximité du sommet. Sommet. Vue dominante sur la caldeira. Lande sommitale. Descente, la sente va revenir dans la forêt. Retour au Cros du Loup. La traversée sous la ligne HT... ...pour prendre ce sentier... ...qui va atteindre le fond de la Vallée du Prat Sauvage. La ferme Simon en ruine. Plan d'eau (pour la pêche) de l'auberge du Prat Sauvage. Arrivée sur la petite route. Le ruisseau du Prat Sauvage et un reste d'hiver. Vue plongeante sur une petite cascade. Au bout de la route : Rieutord. Rieutord. Retour sur image : le Lac Ferrand. Au retour : l'incontournable Lac de Saint-Front, dégelé. Tracé Google Earth. Détail d'itinéraire :