La crête de l’Encerclement en aller-retour par le Mont de la Coche (2070m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour

Situés à proximité de l'Arcalod, Tré le Molard et le Mont de la Coche sont un enchaînement naturel pour qui a envie de continuer après avoir gravi le point culminant des Bauges. Panoramas grandioses garantis au coeur des 2000 baujus. La crête de l'Encerclement décrite ici sera uniquement pour les aventuriers en terrain bien exposé mais le belvédère, au bout, vaut le détour. – Auteur :

Accès

De la vallée de l’Isère par le col du Frêne ou par Lescheraines si vous venez du nord, rejoindre le village d’Ecole. Suivre le panneau Vallon de Bellevaux et remonter celui-ci jusqu’au dernier parking dit du Nant Fourchu (996m).

Précisions sur la difficulté

Dénivelé important en pentes souvent raides surtout si vous faîtes aussi l’Arcalod. Longueur.
Importance de savoir bien apprécier la carte IGN.

Arcalod

Montée aérienne où il faut mettre les mains mais tout de même très accessible.
Ne pas perdre le fil de l’itinéraire, balisé avec des points jaunes ou des flèches rouges.
On peut descendre face à la pente ou en désescalade avec prudence.
À éviter par temps humide, de pluie et neige.
Exposé aux chutes de pierres.

Crête Sud dite de l’Encerclement du Mont de la Coche

Sente quasi inexistante dans la première partie herbeuse.
Crête très aérienne, étroite, très exposée des deux côtés avec passage de 7-8m sur le fil.
Deux ressauts délicats à passer en désescalade. Le dernier, le plus petit, au bout des difficultés est, de loin, le plus dangereux. Corde utile.
À impérativement éviter par temps humide.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 3432 OT Massif des Bauges
  • Altitude minimum : 996m
  • Altitude maximum : 2070m ( 2217m pour l’Arcalod )
  • Distance : 13,5km au plus court
  • Horaires : comptez entre 5 et 7 heures
  • Balisage : rouge et blanc, jaune et hors sentiers

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Avertissement

Il existe déjà des topos spécifiques pour les sommets de l’Arcalod, Tré le Molard et du Mont de la Coche. Les faire ensemble me paraît être un parcours sportif et naturel.

Le principal intérêt de faire ce topo est la description de la crête sud du Mont de la Coche dite de l’Encerclement. Celle-ci sort du cadre de la randonnée difficile car elle contient des passages de désescalade très exposés sur une crête rocheuse. Sans nécessiter obligatoirement des techniques de franchissement d’alpinisme, même si une corde peut être la bienvenue dans le dernier ressaut, elle est clairement pour randonneurs chevronnés.

La crête en question doit être réalisée en aller-retour car la descente hors piste en versant ’est’ se situe sur une zone de quiétude interdite à la randonnée pour le moment.

Je propose, ici, deux parcours pour le retour :

  • retour classique par le Mont de la Coche vers le vallon d’Orgeval.
  • descente par le Plan de la Limace puis vers le hameau de Rière-Bellevaux qui nécessite une bonne orientation.

On peut envisager cette boucle dans l’autre sens.

Traversée de la crête de l’Encerclement du Mont de la Coche en aller-retour

La crête commence au sommet du Mont de la Coche (2070m), en direction sud.

La première partie de crête est herbeuse. Attention à ne pas se faire de croche pied avec les petits arbustes rampants en traversant des petites buttes. Il y a rapidement déjà du vide à gauche.

La deuxième partie, entre les points cotés 2032m et 1993m est entièrement rocheuse et engagée.
On descend un premier gros ressaut exposé mais assez large et avec de bonnes prises.
On continue pour de plus en plus se retrouver sur un fil. J’ai évolué sur une petite dizaine de mètres assis à califourchon.

On arrive alors vers le dernier petit ressaut, d’abord plus facile mais dont la dernière partie, la plus basse, est la plus engagée. Peu de prises pour les mains, cailloux qui ne tiennent pas. Je suis passé en léger dévers bien expo sur la gauche.

C’est la fin des vraies difficultés.

Puis continuer à longer la crête dans les caillasses exposées à l’ouest et viser le dôme plus herbeux qui marque la fin du parcours. Le panorama est ultime sur les incroyables faces nord des Monts d’Arménaz et Pécloz.

Il faut maintenant retourner au sommet du Mont de la Coche par le même itinéraire, toujours plus simple car dans le sens de la montée notamment concernant les ressauts.

Parcours de retour vers le parking du Nant Fourchu

  • Retour classique depuis le Mont de la Coche :

On redescend par le même chemin que pour la montée, vers le col entre Mont de la Coche et Tré le Molard puis vers le Banc Ferrand. Avant d’atteindre ce dernier, descendre dans le couloir plein ’est’ hors sentier dans des pentes qui s’adoucissent progressivement dans l’alpage pour rejoindre le GR du vallon d’Orgeval. On est pas dans la zone de quiétude ici.

  • Retour par le Plan de la Limace vers le hameau de Rière-Bellevaux :

Dans le sens inverse, on peut suivre les indications du topo de Jicé, Mont de la Coche (2070m) et Tré le Molard (2035m) par Rière-Bellevaux, en boucle qui détaille le parcours, ici.

Il est important de bien savoir s’orienter à l’aide de la carte.

Depuis le col entre Tré le Molard et Mont de la Coche, il faut descendre à l’ouest, à crête, au passage de Plan Molard et continuer vers le chalet du Plan de la Limace.

Sur sentier balisé, descendre à Allant puis le Chargieu. On tombe sur de nombreux chalets.
Ensuite, on est hors sentier et il faut s’orienter pour rejoindre direction ’est’ le chalet du Couart. Continuer ’est’ pour ensuite rejoindre la sente qui descend ’sud’ sur le hameau de Rière-Bellevaux. Rentrer par la route assez longue encore vers le parking du Nant Fourchu.

Du plan de la Limace, il doit y avoir aussi moyen de descendre directement dans la combe vers le lieu dit du Couart.

Dernière modification : 11 octobre 2018
Pointe de l’Arcalod (2217m)

A propos

Auteur de ce topo :

Randonneur avec de l'alpinisme F à PD dans la tête. J'aime les grandes boucles et les sommets. J'essaye de progresser en géographie alpine.

Crédits : Jicé pour son topo détaillant l'itinéraire entre le Mont de la Coche et le hameau de Rière-Bellevaux et rejoindre le parking su Nant Fourchu. Galipette pour son topo référence sur la montée de l'Arcalod.

Randonnée réalisée le 22 juin

Topo publié le 17 juillet

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !