La crête et la tour de Bezaudin sur Bine (780m)

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
475m
Durée :
demi-journée

Petite balade facile d'une demi-journée aux confins de la Drôme Provençale. Elle permettra de voir les 3 Becs et la montagne de Couspeau du sud. Cette crête et cette tour sont par ailleurs très visibles lorsque l'on emprunte la route du col de la Chaudière par son versant sud. – Auteur :

Accès

  • Sur la D156 stationner (2 ou 3 petites places) à la mairie de Bézaudin-sur-Bine (26).
  • La D156 relie Saillans (au nord) à Bourdeaux (au sud) par le Col de la Chaudière.
  • Suivant que l’on vient du nord ou du sud privilégier l’un ou l’autre de ces accès.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3138 OT Dieulefit
  • Distance : 10 km
  • Dénivelé : 475m
  • Horaire : 2h45 (avec les pauses)

Descriptif

  • (Sortie réalisée le 16 octobre 2012)

Du parking, remonter la route sur à peu prés 350 mètres.
Dans une courbe une petite route goudronnée part en montée vers la gauche (le Cros - La Baume). Suivre cette route jusqu’au bout du goudron où l’on arrive à un collet.

Emprunter alors un chemin sur la droite. Le suivre sur 250m, on a alors la Tour de Bézaudin en visuel sur la droite. Viser alors la Tour en empruntant un sentier qui se subdivise en plusieurs petites sentes. Aucun risque de se perdre car on a la Tour en vue en permanence.

La Tour (ruinée et envahie par les ronces) n’a rien d’extraordinaire en soi. Le parcours (bien marqué) de crête qui suit est plus agréable car la végétation clairsemée par instants permet de belles vues sur le versant sud du synclinal de Saoû mais aussi sur Bourdeaux au sud.

On suit alors ce chemin en légère ascendance sur 1,7 km environ et on arrive à un carrefour avec le GR9. Prendre alors à gauche et suivre le GR9 jusqu’au col, puis le hameau du Rastel (forte descente avant le col), puis les fermes de Patarone.

Là, il faut suivre le GR9 sur 50 mètres en direction du sud (ne pas aller jusqu’aux fermes) puis prendre à gauche un chemin (mal) balisé comme chemin de découverte.

Ce chemin ramène en descendant à la route où il n’y aura plus qu’à remonter à gauche 1 kilomètre 500 pour rejoindre le départ.

Dernière modification : 22 août 2018
Les Trois Becs, Le Veyou (1589m) - Le Signal (1559m) - Roche Courbe (1545m)

A propos

Auteur de ce topo :

L'homme pressé est un homme déjà mort (proverbe Berbère).

Topo publié le 8 novembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par heremeLe 8 novembre 2012 à 18h26

    Histoires et Légendes : Bezaudun et ses ruines

    • Etymologie : en occitan : ’bes, oc, béal’, le ravin, + celte ’dun’, le mont (en Irlandais dun est une
      enceinte fortifiée).
      Source : Epines Drômoises, de juillet 2001, Yves Bertrand.
    • Bourdeaux et ses 9 villages.

    BEZAUDUN SUR BINE, Bourdeaux, Bouvières, Crupies, FélinesRimandoule, Mornans, Poët-Celard, Les Tonils, Truinas.

    Nombreuses ruines médiévales, dues d’une part à la guerre entre les comtes de Valentinois et les évêques de Die, les uns et les autres possédant chacuns (ancienne orthographe jusqu’à fin XVIIIème) un château, d’autre part aux guerres de religion.

    • 1. Guerre des comtes et des évêques (entre les deux châteaux de Bourdeaux).
      Celle-ci durera jusqu’en 1357. Les évêques en sortiront vainqueurs et garderont le fief jusqu’à la Révolution. Nombre de ruines et village abandonnés sont les vestiges de ce conflit.
    • 2. Guerres de religion.
      La région a été fortement imprégnée par le protestantisme (on y voit encore notamment des petits cimetières familiaux).
      Edit de Nantes (1598) : en plus de la révocation des clauses militaires en 1629 (interdiction aux protestants de posséder des places fortes, donc démantèlement de tout ce qui pouvait avoir une allure de fortification), la révocation religieuse en 1685 a donné lieu à une sévère répression (le 30 août 1683 la bataille au lieu-dit Les Bourelles fit 120 morts).

    Récit de la bataille des Bourelles : Claude Brousson(1647-1698), Apologie du Projet des Réformés de France (projet de désobéissance civile - 1684) .

    Sources.
    Notice no IA26000026, base Mérimée, ministère français de la Culture
    Notice no IA26000027, base Mérimée, ministère français de la Culture

    IA26000026 château fort dit château des Evêques de Die
    époque de construction 11e siècle, 12e siècle (?)
    historique Château construit au 11e ou 12e siècle par les évêques de Die pour
    défendre, au Sud, le village perché dit "Viale". Le château aurait été
    détruit par Raymond de Turenne. En 1450, il est déjà signalé comme
    étant en mauvais état. Aujourd’hui, ne subsiste qu’un haut pan de mur
    appelé le Grand Manteau.

    IA26000027 château fort dit château des Comtes de Poitiers
    époque de construction 12e siècle
    historique Château construit au 12e siècle par Aymar de Poitiers, comte de
    Valentinois, mentionné sur une charte du 10 février 1333, aujourd’hui
    disparue. Le château aurait été détruit par Raymond de Turenne, en
    1450, il est déjà signalé comme étant en ruine. Les vestiges montrent
    un pentagone d’environ 2000 mètres carrés, renforcé par trois tours
    pleines aux angles Nord, Nord-Est et Nord-Ouest et présentant une
    grande cour intérieure. Un donjon carré, à l’angle Nord-Est conserve
    encore une archivolte à décor de palmettes et d’entrelacs. L’entrée
    principale à l’Ouest montre des traces d’assomoir.

    Histoire de France, Victor Duruy, Librairie Hachette, 1866

    Histoire de France, Henri Martin, Publié par Furne, 1855

  • par Le 9 novembre 2012 à 13h59

    Alors là je suis soufflé !
    Pour du commentaire, c’est du commentaire ...
    J’avais effectivement entendu parler de la présence protestante assez forte à une certaine époque dans ce secteur, mais pas avec autant de détails.
    Merci et ravi de voir qu’une petite balade peut susciter d’aussi belles réactions
    Amitiés
    Johnny.

  • par Le 9 novembre 2012 à 14h22

    C’est le petit + AltitudeRando !

  • par Le 6 janvier 2013 à 23h15

    Merci pour cette ptite rando qui s’est révélée très agréable après les fêtes !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !