Lac (2641m) et Refuge (2280m) de la Fare

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
750m
Durée :
1 jour

Randonnée à travers lacs et glaciers. – Auteur :

Accès

Grenoble > Le Bourg-d’Oisans > Station de l’Alpe d’Huez.

En période estivale, emprunter la route des lacs jusqu’à son terminus et se garer sur le grand parking du Chalet du Lac Besson (2073m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3335 OT Le Bourg-d’Oisans - L’Alpe d’Huez
  • Lien IGN : Refuge et lac de la Fare
  • Altitude de départ : 2073 m
  • Altitude du point haut : 2641 m (Lac de la Fare)
  • Temps de marche : 4 à 5 h environ (dont 2 h30 de montée)
  • Dénivelé : 750 m

Descriptif

La première partie de la marche traverse le plateau et ses nombreux lacs pour rejoindre l’Alpette (intermédiaire du téléphérique de Vaujany). Une boucle est d’ailleurs possible autour de ces lacs, très prisés par les familles.

Ensuite, la montée s’amorce. Le sentier traverse tout d’abord un grand pierrier puis quelques vires rocheuses équipées de câbles pour ceux qui ont moins le pied "montagnard". On atteint ainsi en 30 minutes le refuge de la Fare (propriétaire : la STD), gardé par Sophie. Ce refuge est composé de 12 places avec un panorama splendide sur la vallée de l’Oisans et la chaîne de Belledonne.

Nous poursuivons ensuite cette montée le long d’une superbe cascade (la cascade de la Fare) et 30 à 40 minutes plus tard, nous atteignons le second plateau qui culmine entre 2700 et 2800 m d’altitude, et qui compte lui aussi de nombreux lacs (Lac Blanc, Lac de la Fare etc...).

Il faut ensuite traverser ce plateau (10 minutes) pour déboucher sur le Lac de la Fare (2641 m) et son petit abri en pierres. De nombreux panneaux expliquent le passé militaire dans ce secteur, et rendent hommage aux résistants.

Retour par le même itinéraire.

Information

Dernière modification : 16 mai 2018
Dôme des petites Rousses (2800)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Au coeur de la montagne

Originaire de la région Grenobloise, porte d'accès à mes massifs favoris depuis l'enfance. Je suis aujourd'hui pisteur secouriste et moniteur de ski à Chamrousse durant la période hivernale, puis opérateur en parc accro-branche et gardien de refuge de montagne en période estivale.

Topo publié le 10 septembre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !