Lac Autier (2275m), Vallée de la Gordolasque

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
600m
Durée :
1 jour

Partir en montagne, ce n'est pas marcher ; c'est aller à la découverte de soi-même. Vers les cimes, il n'est pas de coin épargné des hommes qui ne puisse être contemplé, et admiré. Le Lac Autier fait partie de ces endroits du Mercantour qui nous font prendre la tangente, où l'on arpente humblement la sente divergente, à la découverte du repli caché dans la profondeur de la montagne ; la forteresse minérale garde en son coeur, comme un précieux trésor posé entre les sommets, les eaux pures du lac que nos pas sont venus trouver. Au terme de la journée, quand viendra l'heure de redescendre dans la vallée, nous saurons que nous aurons vécu d'avoir vu cet oeil émeraude enchâssé dans son écrin de pierre ; et nos mémoires brilleront longtemps encore, au souvenir de ces myriades de reflets d'or aperçus à la surface de l'onde cristalline...

Accès

Depuis Nice et la RD6202, prendre la direction de la Vallée de la Vésubie à la sortie du village de Plan-du-Var par la RD2565. Peu avant d’atteindre le vieux village de Roquebilière, prendre par un virage en épingle sur la droite la RD171 en direction du village de Belvédère, puis suivre la route qui continue et s’enfonce dans la vallée de la Gordolasque. Passer le lac de Saint-Grat et se garer sur le parking tout au bout de la route juste avant le Pont du Countet et la balise n°412.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

La sortie en quelques chiffres :

  • Carte : IGN TOP 25 n°3741 OT "Vallée de la Vésubie"
  • Lien IGN : Lac Autier
  • Distance : environ 7 kilomètres en aller-retour
  • Altitude de départ : Parking du Pont du Countet, 1692m
  • Point culminant : Lac Autier à 2275m
  • Temps de marche : environ 4 heures hors temps de pauses
  • Balisage : rectangles jaunes sur un sentier bien marqué, à la pente raide au moment de s’engager dans le vallon de l’Autier. Pour info, les hexagones verts au début du parcours en rive droite du torrent indiquent la limite de la zone centrale du Parc National du Mercantour.
  • Période : Randonnée effectuée en juillet 2011. A réaliser plutôt entre mi-juin et octobre pour éviter la présence de neige vers la fin du parcours.

Le parcours :

Départ du parking à la balise n°412. Le chemin monte gentiment dans la vallée, ici encore plutôt large et verdoyante. Passage par l’abri collé à la pierre, puis entre un bloc cassé en deux. Plusieurs de ces gros rochers possèdent des voies d’escalade équipées. On suit le torrent de la Gordolasque par la rive gauche sans difficulté jusqu’à atteindre tout d’abord la balise n°413.

Délaisser le chemin qui part à gauche vers la cascade de l’Estrech et prendre à droite, pour gagner rapidement la balise n°414 après avoir franchi le pont. Prendre à droite à nouveau. Après un court ressaut où l’on croise une portion de large piste en terre, commencer l’ascension dans le vallon de l’Autier qui part vers l’Est. Celui-ci est plus raide et plus encaissé, le sentier bien que correctement balisé se fait plus sauvage.

On suit le torrent par sa rive droite montante jusqu’à la moitié de l’ascension environ. A peu près au niveau où se trouve un amoncellement de blocs chaotiques, bien repérer le sentier qui se fraye un passage entre ces pierres mouvantes pour poursuivre sur sa lancée bien raide par la rive gauche montante du torrent.

L’ascension se poursuit tandis que se découvrent les sommets environnants : Mont Neiglier vers l’Ouest, Cime Niré et Tête du Lac Autier au Nord, Tête Nord du Basto à l’Est et Caïre Cabri au Sud, entre autres). La vue sur le fond de la vallée se fait de plus en plus plongeante, jusqu’à apercevoir le lac du Countet et le lac de Saint-Grat au loin vers le Sud-Ouest.

La montée semble ne jamais aboutir à l’étendue d’eau que l’on est venu atteindre car en effet le lac va se cacher derrière le verrou glaciaire jusqu’au dernier moment, niché au creux de sa combe profonde. Il faudra gravir jusqu’au dernier mètre pour avoir la possibilité de l’apercevoir. Mais la récompense est au bout et c’est avec délice que l’on goûtera à un moment de repos sur ses accueillantes berges de l’Est, entouré par des sommets qui semblent nous dominer de toutes parts.

La descente emprunte exactement le même itinéraire qu’à l’aller. Attention donc dans les passages raides et caillouteux au retour !

Pour le plaisir et dans une ambiance acoustique qui me semble coller avec cette sortie, un petit lien vers le morceau "Holocene" du groupe Bon Iver.

Dernière modification : 16 mai 2018
Mont du Grand Capelet (2935m) par le Pont du Countet

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Rando Terres d’Azur

Bonjour, Je suis installé à Allos dans les Alpes de Haute Provence. Accompagnateur en montagne, je vous propose des randonnées dans le Haut-Verdon et dans tout le Mercantour. Rendez-vous sur le site "randoterresdazur.fr" ou la page facebook "Rando Terres d'Azur". A bientôt ! Marc

Topo publié le 3 décembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (30).
  • par Le 3 décembre 2012 à 09h39

    Très bel itinéraire.

  • par Le 3 décembre 2012 à 11h40

    Un peu en cul de sac, c’est un itinéraire plus haute montagne que ceux que tu nous proposes habituellement avec les gamins.
    Bravo !

  • par Le 3 décembre 2012 à 15h52

    Petit détail de chipoteur, on détermine le côté d’une rive (droite ou gauche) par rapport au sens d’écoulement de la rivière, du torrent etc…
    Donc sur ta photo 24, c’est la rive droite ! (Ou alors, on dit simplement à gauche du torrent).
    Sur le début du trajet, si je me souviens bien, on peut remonter indifféremment rive droite ou
    gauche. Encore Bravo pour ce topo :)

  • par Le 4 décembre 2012 à 10h02

    Bonjour Michel !
    Je ne savais pas jusqu’à présent comment nommer la rive d’un torrent autrement qu’en précisant l’aval et l’amont en plus d’indiquer la gauche et la droite (ce qui rend en plus l’indication pénible à lire), voilà qui est maintenant clarifié !
    J’ai rectifié sous la photo en question et cela va bien entendu me servir pour mes futures indications de sources d’eau !
    Encore merci pour tes commentaires Michel et si tu voies d’autres choses à corriger, n’hésites pas à me laisser un message.
    A bientôt !
    Marc

  • par Le 4 décembre 2012 à 10h02

    P.S. : Merci également à toi Patrice pour ton commentaire !

  • par Le 6 décembre 2012 à 13h44

    Bonjour, belle sortie !
    J’ai hâte de pouvoir faire des sorties avec ma fille, d’ailleurs à quel age ont commencé à marcher tes enfants avec toi en montagne ?
    Merci d’avance.

  • par Le 6 décembre 2012 à 14h29

    Bonjour l’expatrié,
    Mes enfants ont 2 ans d’écart et ils ont tous les deux commencé à marcher vers l’âge de 4 ans (nous avons porté Emma dans un sac jusqu’à 3-4 ans où elle a alors marché avec son frère). Les premières sorties présentaient évidemment un dénivelé faible. Nous nous sommes attachés à trouver des "points remarquables" à leur faire découvrir lors des balades, mais bon, cela reste aussi valable pour des sorties pour des adultes !
    Tu trouveras dans les "dossiers conseils" du site un article en 3 parties qui détaille à mon avis très bien la préparation des sorties avec des enfants.
    Pour info, ce que nous avons fait comme dénivelé en balade avec nos enfants (à raison d’environ 15-20 sorties par an) :
    3 ans : 200m + max
    4 ans : 500m + max
    5 ans : 800m + max
    6 ans : nous en sommes à environ 1000m + pour les plus grosses sorties (Cime de Frémamorte, Cime du Diable, Lacs de Vens par Tortisse)
    L’an prochain si l’on peut, ce sera une sortie en refuge, peut-être le Rabuons pour aller gravir avec eux le Ténibre.
    Voilà ce que je peux te dire !

    A bientôt !

    Marc

  • par heremeLe 6 décembre 2012 à 14h42

    Si je peux faire un aparté, mes enfants, bien que nés en ville, ont été confrontés très tôt à la montagne : dès 6 mois dans le sac à dos spécial, et marcheurs dès 3 ans, bien sûr avec tout l’équipement nécessaire, notamment des vraies chaussures de marche, ce qui à mes yeux était impératif. Mais nous avons été enfants aussi : je suis né dans la montagne, à 1400 m, et dès que j’ai su marcher je n’ai eu de cesse d’arpenter les monts et les vaux, à un niveau dépendant de l’âge évidemment. Comme le fait Marc, un dénivelé de 1000 m, une altitude de 2500 m sont tout à fait acceptables pour un enfant de 6 ans (c’est l’âge d’Emma je crois ?).
    Petite remarque au passage : sur la photo 13 (sauf erreur), la façon de marcher et la forme des mollets identifient un entraînement de randonneurs.

  • par Le 6 décembre 2012 à 15h04

    Coucou Hereme !
    Effectivement Emma est âgée de 6 ans et demi maintenant (c’est beau cet âge où les demis comptent encore !^^).
    Je pense plutôt que tu fais référence à la photo 11 où l’on voit Emma avancer à grandes enjambées avec Julian sur les talons... le plus dur restant pour elle de garder la motivation jusqu’au bout, car elle se lasse vite malgré des réserves d’énergies qui semblent inépuisables ! :)
    Marc

  • par Le 6 décembre 2012 à 16h06

    Merci pour les informations.
    J’avais déjà vu le dossier spécial "rando et enfants" mais je voulais un "retour d’expérience".
    Car je commence tout doucement à regarder les sorties que je pourrais faire avec ma fille l’été prochain.

    @+

  • par heremeLe 6 décembre 2012 à 19h37

    Si ce n’est pas indiscret, quel âge a-t-elle ?

  • par Le 6 décembre 2012 à 20h11

    Elle aura 3 ans en février.

  • par heremeLe 6 décembre 2012 à 20h52

    Quelques chiffres concernant mon fils aîné (il est vrai qu’il a marché à 9 mois et qu’il était sur les skis le jour de son 1er anniversaire) pour ses premières vraies randonnées à 3 ans Et demi (comme dit Marc à cet âge ça compte).

    • Hautes-Alpes - Fonts de Cervières (et non fonds comme il est orthographié maintenant) - Lac des Cordes.
      Montée : D+ 490 m (1960-2450), dont 320 m dans le sac, il a terminé ensuite les 170 derniers mètres en le tenant par la main.(distance brute 600 m).
      Descente : en autonome, et c’est lui qui a mené tout le long. Jusqu’à la route : 4,7 km environ. Ensuite 1,8 km de route (non goudronnée à l’époque ce me semble) où il a couru devant pratiquement sur toute la distance. Il a marché au total 7,1 km.
      Ceci pour montrer que les enfants sont généralement beaucoup plus résistants qu’on ne le croit, même par rapport à des adultes.
    • Hautes-Alpes - col du Lautaret - lac d’Arsine.
      Montée : D+ 410 m (2050-2460) - Distance brute AR 19,4 km.
      Porté en sac dans la fin de l’itinénaire avant le lac (D+ = 200 m, L = 2,2 km), et au retour du lac au refuge de l’Alpe du Villar d’Arène, soit 3,9 km.
      Il a donc marché au total 13,3 km pour un D+ de 230m.
      A noter que pour le passage délicat dit des Crevasses, il était encordé (pas question de le porter dans le sac). Il y avait bien un câble de sécurisation, non utilisé car d’une solidité extrêmement douteuse (plusieurs points d’amarrage flottants !).

    Si ça peut donner des idées.

  • par Le 6 décembre 2012 à 21h10

    Bien vu hereme.
    N’ hésitez à encorder les gamins. Leur faible poids les rends facile à assurer même si vous n’êtes pas des spécialistes. Le sommet du Ténibre est une arête plus technique que le reste de l’ascension.
    Une chute à cet endroit serait probablement fatale.

  • par JordanLe 30 juin 2013 à 23h51

    Merci, super rando réalisée la semaine dernière, le lac était à moitié gelé, bel atmosphère et de nombreux chamois

  • par Le 1er juillet 2013 à 14h11

    Coucou Jordan, content de voir que les topos postés sont réellement consultés :) si tu as des photos de ta sortie, je t’invite à la poster à la suite de ce topo (d’autant que l’ambiance encore hivernale sur le lac doit être magnifique). Ce site est ouvert à tous les amoureux de la montagne et chacun est invité à venir déposer ses sorties et ses topos. Nous sommes là pour guider celles et ceux qui le souhaitent !

  • par polarbearLe 5 août 2013 à 12h30

    Bonjour, Bon Iver n’est pas un groupe, c’est un pseudonyme.

  • par Le 5 août 2013 à 15h44

    D’après Wikipédia, c’est le nom du musicien et chanteur Justin Vernon : http://fr.wikipedia.org/wiki/Bon_Iver

  • par Le 5 août 2013 à 15h46

    Petite erreur : j’aurais dû marquer "le nom du groupe" dans le message précédent

  • par Le 5 août 2013 à 20h55

    Et on dit merci à qui pour faire découvrir un groupe fort sympathique en sus d’une randonnée aux belles photos ? Merci Marc !

  • par Bernard FLe 3 septembre 2013 à 22h51

    Bonjour
    J’envisage cette rando avec mon fiston de presque 5 ans (dans 3 semaines il les aura) mais c’est sa premiére et rando et certaines photos ici m’inquiétent un peu pour la difficulté dans les zones hors-sentiers, gravir des roches, c’est pas son truc (enfin, pas encore...hier nous avons fait la promenade de la Garoupe au Cap d’Antibes, c’est pas comparables certes mais ça lui a fait un petit entrainement)
    Pensez-vous que je vise trop haut pour lui ? Pas envie de faire demi-tour avant le lac ! ;-)

  • par Le 4 septembre 2013 à 06h39

    Bonjour Bernard,

    Je déconseille formellement cette randonnée pour votre enfant, qui est bien trop jeune pour parcourir 600m de dénivelé pour sa première rando ;)

    Surtout que comme vous le dites, il y a des passages raides et caillouteux. La difficulté a été indiquée comme "moyenne", ce qui à mon avis l’exclut d’office.

    Je vous conseille de rechercher des topos à la difficulté facile/familiale, au dénivelé plus raisonnable et avec peu ou pas de marche hors-sentier. Comme ça votre fils commence en douceur, et vous pourrez faire monter la difficulté progressivement.

    Bonne(s) randonnée(s) :)

  • par Bernard FLe 4 septembre 2013 à 09h52

    merci, de toute façon la nuit m’a porté conseil, j’ai bien compris que le niveau était trop difficile pour lui.
    J’ai cherché pendant toute la soirée une rando de type familal/facile d’environ 3-4km aux environs de Roquebillière/St Martin/Boréon et surtout une où on pourrait admirer un lac, pas trouvé ! :-(
    Si vous aviez une idée...Nous faisons ce périple demain jeudi...
    NB Nous sommes en villégiature à Tourrettes sur loup, donc je peux faire environ 70-80km de rayon vers le nord pour trouver la rareté

    Merci !

  • par Bernard FLe 4 septembre 2013 à 09h54

    PS j’avais sélectionné cette rando car sur d’autres blogs ils la qualifiaient de facile, heureusement que j’ai trouvé le votre qui a l’air plus proche de la réalité

  • par Anne-Marie LLe 12 octobre 2014 à 16h08

    Superbes photos !On compte y aller au printemps prochain !Venons de faire la rando au refuge de Nice !

  • par Le 12 octobre 2014 à 18h18

    Coucou Anne-Marie, merci pour votre avis sur les photos, et surtout très heureux de voir les retours des personnes randonnant dans le Mercantour. Il est vrai que concernant ce coin des Alpes, je ne suis pas un exemple d’impartialité, ces montagnes m’ayant vu faire mes premiers pas sur des sentiers d’altitude :)

  • par eric57Le 15 octobre 2014 à 16h42

    Pensez vous que cette randonnée soit encore pratiquable la semaine prochaine, soit aux alentours du 20 octobre ? Originaire du 06 mais exilé en lorrain ?!?, je ne sais pas quelle est la météo actuellement... pour ma part, et pour info, j’ai fait le mont mounier à l’âge de 5 ans, mes parents m’ont toujours raconté qu’après la randonnée, un bonne douche et je suis parti jouer au foot avec mon frère ! Incroyable l’énergie des enfants, mais c’est vrai que parfois, ils se passent vite...

  • par eric57Le 15 octobre 2014 à 16h45

    Correction:ils se lassent vite... ma fille à 4 ans et je ne l’ai pas encore emmener randonner avec moi

  • par Le 15 octobre 2014 à 19h16

    Bonjour,
    Etant moi-même exilé dans le 04, je n’ai aucune idée de l’état actuel d’enneigement dans le vallon de la Gordolasque. Je vous conseille de vous rapprocher du refuge de Nice, ou des Offices du Tourisme ou des maisons du Parcs du coin.
    Pour les enfants en bas âge, le mieux reste encore le porte-bébé...
    Bonnes randonnées à vous !
    Marc

  • par Le 23 novembre 2015 à 23h44

    Bonjour,
    Merci pour tous vos topos, vos précisions et vos photos !! Plusieurs d’entre eux m’ont été bien utiles ! (Concernant essentiellement les lacs du Mercantour : Allos, Garret, Vens, Trécolpas etc..)
    Hier je suis allé au lac Autier, il était magnifique, entièrement glacé, et une belle tempête de neige l’a recouvert d’une jolie poudreuse fine. Les plantes autours étaient recouvertes d’une épaisse couche de glace, c’était dépaysant !
    Je ne sais pas comment ajouter une photo alors je propose le lien de l’album sur Facebook. En comparant avec vos photos c’est assez différent, je crois que l’air devait être plus confortable lors de votre randonnée, même s’il était très agréable de marcher dans ce froid jusqu’au lac ! https://www.facebook.com/photo.php?fbid=992383577489670&set=a.992382967489731.1073741902.100001541105329&type=3&theater

  • par Le 24 novembre 2015 à 12h12

    Bonjour Claire,
    Merci pour votre commentaire qui me motive pour continuer à poster des topos^^
    Je viens de parcourir votre album grâce au lien, et je trouve vraiment dommage, au vu de leur qualité, de ne pouvoir les poster sur le site.
    Si vous le souhaitez, vous avez la possibilité de créer une sortie associée à ce topo, ce qui est plus simple à créer qu’un topo.
    Si vous avez des difficultés, n’hésitez pas à ajouter un message !
    A bientôt,
    Marc

  • par Le 22 août 2017 à 16h53

    Merci pour ce topo. Rando faite mi août 2017 en un peu plus de 4h avec 3 enfants dont le plus jeune de 5 ans.
    Superbe balade quasiment en permanence le long du torrent, plein de framboises et un chamois et deux marmottes. Tout pour réjouir petits et grands.
    Rando assez fréquentée il faut partir tôt !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !