Lac de Caillauas (2158m ) par les gorges de Clarabide

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Partez à la découverte du merveilleux lac de Caillauas et des somptueuses gorges de Clarabide avec cette très belle randonnée pyrénéenne. En chemin, vous apprécierez le caractère sauvage de ce secteur et peut être même que vous serez gratifié par quelques indices de présence du trop rare ours brun. Bref, n'attendez plus et foncez arpenter ce coin des Pyrénées, car vous y serez émerveillé !!!

Accès

  • D’Arreau :

Prendre la direction de la vallée du Louron et du Col de Peyresourde par la D618.

À Avajan, quitter la D618 pour prendre à droite la direction de Génos et de Loudenvielle par la D25.

Une fois au centre de Loudenvielle, tourner à droite et suivre la D725 en direction du pont du Prat.

Se garer sur le parking du pont du Prat qui est le terminus de la D725

Itinéraire

Carnet de route

Balisage

  • Jaune (PR) tout au long du parcours

Difficulté

  • Le parcours le long des gorges de Clarabide s’effectue essentiellement en corniche et peut impressionner les personnes sujettes au vertige. Un court passage est équipé d’une main courante pour assurer et/ou rassurer. Des parapets sont en place dans les endroits les plus exposés. Prudence avec les enfants. Éviter d’y emmener de trop jeunes enfants.

Descriptif

Du parking, monter en direction de la centrale hydraulique et suivre le sentier balisé qui monte rejoindre la partie haute de cette centrale.

Continuer à suivre le balisage, passer la barrière qui vous fait pénétrer en zone pastorale et entamer la montée par le sentier de droite en suivant l’indication refuge de la Soula.

Après quelques lacets, on arrive à une première intersection. Là, tourner à gauche et continuer à suivre la direction du refuge de la Soula.

Le sentier monte alors en lacets en direction des gorges de Clarabide. Lacets que l’on peut couper par un sentier plus raide et plus direct.

Plus loin, le sentier finit par pénétrer dans les somptueuses gorges de Clarabide, qu’il longe par une corniche parfois exposée.

  • Attention, cette portion peut impressionner les personnes sujettes au vertige. Un court passage est équipé d’une main courante pour assurer et/ou rassurer. Des parapets sont en place dans les endroits les plus exposés. Prudence avec les enfants. Éviter d’y emmener de trop jeunes enfants.

À la sortie des gorges de Clarabide, tourner à gauche et traverser la passerelle pour rejoindre, après quelques hectomètres, le refuge de la Soula.

Du refuge de la Soula, prendre à gauche (direction est) le sentier qui monte rejoindre le lac de Caillauas en longeant son ruisseau éponyme.

Du lac de Caillauas, le retour au parking de départ s’effectuera par le même itinéraire.

Dernière modification : 30 août 2018
Tour et ascension des Posets (3375m)

La carte du topo « Lac de Caillauas (2158m ) par les gorges de Clarabide »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Lac de Caillauas (2158m ) par les gorges de Clarabide »

Le téléphérique d’EDF (Privé) Sur le sentier Un peu plus loin Vue arrière sur la vallée de la Neste du Louron Zoom sur Loudenvielle Entrée dans les gorges de Clarabide Le sentier corniche équipé de parapets Sur le sentier corniche Vue arrière Gorges de Clarabide Vue arrière Sortie des gorges de Clarabide Gorges de Clarabide Le Pic Pétar face à nous Empreinte d’Ours brun Refuge de la Soula L’environnement du refuge Vue arrière en montant au lac de Caillauas Le long du sentier Pic de la Hourde Oeillet de Montpellier (Dianthus hyssopifolius), Famille des Caryophyllacées Le lac de Caillauas est tout proche maintenant Vue arrière sous le lac de Caillauas Lac de Caillauas Lac de Caillauas Lac de Caillauas Au plus près de l’eau Lac de Caillauas Barrage du lac de Caillauas Début de la descente Cabane de berger Gorges de la Clarabide Campanule agglomérée (Campanula glomerata), Famille des Campanulacées Gorges de Clarabide Pic des Pichadères Pic des Pichadères et Pic d’Estiouère