Lac de Flaine et Tête Louis-Philippe (1389m)

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1156m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une jolie balade bien ombragée avec tout de même de la dénivelée, en vallée de l'Arve

Accès

Départ : Hameau de Bellegarde (Tour) à l’entrée de Magland (515 m).

Itinéraire

Après quelques topos en Drôme et Isère, je n’oublie pas la Yaute.

Dénivellation totale : 1156 m.

Horaire : Environ 5 h 30.

Odomètre : 12 Km 800.

Pas de difficulté particulière si ce n’est la montée soutenue.

Se garer sur la gauche de la R.N. en venant de Sallanches (petit parking en face le hameau de Bellegarde). Puis, à pieds traverser ce hameau. Dès la dernière habitation, le chemin s’élève de suite. Mais que c’est beau ces lacets entourés de verdure et d’eau. Le torrent de l’Epine est traversé à 2 reprises par des ponts métalliques très confortables.

Un peu plus haut vous devez opérer un choix d’itinéraire :

  • à droite, se rendre direct au hameau de la Colonnaz,
  • à gauche, boucle panoramique par la falaise des rochers de Porte pour rejoindre le village des Carroz, puis le hameau de la Colonnaz.
    Nous avons opté pour la première option, un peu plus directe, mais c’est tout aussi agréable par le passage des rochers de Porte.

C’est rapidement que le chemin nous emmène au hameau de Colonnaz. Pour rejoindre le Col de la Frête (1347 m) çà grimpe encore. Puis c’est le Col du Cou (1501 m) et le lac de Flaine (1417 m). En cette période de fonte des neiges, il déborde pas mal et de nombreux sapins ont les pieds dans l’eau, ainsi d’ailleurs que la sente du GR. Il faut donc faire sa trace dans les éboulis.

La météo étant hasardeuse nous avons décidé de rentrer par le sentier des grottes pour rejoindre le Col du Cou. C’est à proximité d’une grotte que nous avons fait la pause réparatrice, en prime sans pluie.

Un second passage au Col du Cou ainsi qu’au Col de la Frête où nous quittons notre cheminement de montée pour gagner la Tête de Louis Philippe (1389 m). Çà vaut vraiment le détour. La vue sur la vallée est splendide. À ne rater sous aucun prétexte, même si, aujourd’hui, la grisaille était bien présente.

De là, nous avons poursuivi par une sente peu marquée qui disparaît plus ou moins jusqu’à ce qu’on retrouve un chemin bien large de coupe de bois nous permettant de rejoindre La Colonnaz.

À partir d’ici nous avons rejoint notre itinéraire de montée que nous avons pris en sens inverse.

Balade bien agréable en grande partie en sous-bois surtout dans les parties bien pentues.

La Tête de Louis-Philippe est bien visible depuis la vallée de l’Arve lorsque vous circulez entre Cluses et Sallanches. Il suffit de lever les yeux et de regarder les rochers au loin sur votre gauche entre Magland et Sallanches.

D’autre part, une partie des photos ci-dessous ne sont pas de 2008 mais de 2006 avec une meilleure luminosité.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Lac de Flaine et Tête Louis-Philippe (1389m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Lac de Flaine et Tête Louis-Philippe (1389m) »

Départ du hameau de Bellegarde le nant de l'Epine La Pointe d'Areu Cà ressemble au Népal le G.R il est sous l'eau Le lac de Flaine (plus joli que la station du même nom). A la Tête de Louis-Philippe Vallée de l'Arve.