Lac de Mélo (1711m) et lac de Capitello (1930m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
730m
Durée :
demi-journée

Situés dans la haute vallée de la Restonica, à quelques kilomètres de Corte, les lacs glaciaires de Melo et Capitello sont parmi les plus connus et les plus fréquentés de la région. Le départ de la randonnée se fait aux Bergeries de Grotelle, tout au bout de la D623, route étroite et sinueuse qui remonte les gorges de la Restonica depuis Corte. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, Vallée de la Restonica.
  • Depuis Corte, prendre au sud-ouest la D.623 qui remonte les gorges de la Restonica, et la suivre jusqu’à son terme, sur environ 15 km. Parking peu après la bergerie de Grotelle à la cote 1370m.

Précisions sur la difficulté

  • Aucune pour le lac de Mélo, si l’on prend le sentier de gauche une fois atteinte la patte d’oie à l’altitude de 1520m.
  • Le sentier de droite, lui, est muni d’échelles pour franchir une barre rocheuse.
  • Les lacs de Capitello s’atteignent également après avoir franchi une deuxième barre.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 21/08/2012.
  • Participants : Brice et les siens.
  • Carte : IGN TOP 25 4251 OT Monte d’Oro - Monte Rotondo - PNR de la Corse
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1370m
  • Altitude atteinte : 2060m environ
  • Horaire : 5h
  • Distance : 8.30 Km
  • Dénivelé : environ 730m
  • Positions GPS : au Lac de Capitello
    • Longitude : 9.01°
    • Latitude : 42.21°
  • Balisage :
    • Jaune.
    • Blanc/rouge du GR.20 pour le Bocca a Soglia.
    • Poteaux directionnels.

À SAVOIR

  • En haute saison, le parking des bergeries est payant et la circulation est réglementée à partir du camping Tuani.
  • Veillez également à respecter les consignes visant à protéger cet espace fragile : ne pas faire de feu, de camping sauvage, ne pas cueillir les végétaux, ne pas abandonner de déchets.
  • En raison de l’affluence de marcheurs en haute saison, il est préférable de partir très tôt pour éviter les bouchons, sur la route et sur le sentier.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

LE LAC DE MÉLO

S’engager sur le sentier qui fait suite à la route, il remonte le beau vallon et atteint peu après être passé sous l’ancienne bergerie de Mélo, une patte d’oie à l’altitude de 1520m.

Choisir en famille le sentier de gauche ; plus tranquille, il remonte la rive droite du vallon et arrive sur le bord du lac de Mélo.

  • Comme cité dans la difficulté, le sentier de droite est plus aérien, il franchit une barre munie d’échelles métalliques et arrive sur le bord du lac de Mélo également.

LE LAC DE CAPITELLO

  • Situé à 1930m d’altitude, le lac glaciaire de Capitello est le plus profond de Corse.
  • Sa profondeur est de 42m, et il reste gelé 8 mois par an.

Depuis le lac de Mélo, poursuivre vers l’ouest derrière la cabane, le sentier est balisé, mais il devient escarpé.

  • Certains passages demandent de sortir les mains des poches, et l’on doit parfois chercher le bon cheminement.
  • Temps de la montée depuis le lac de Mélo : 40 minutes.
  • La vue y est superbe.

BOCCA A SOGLIA

Du lac de Capitello, suivre au sud une trace balisée jaune se dirigeant vers un couloir rocheux. Ce couloir se remonte assez facilement parmi les blocs, et atteint la crête, il effectue par la même occasion la jonction avec le GR.20.

Suivre alors le GR.20 au sud-est en crête, jusqu’à Bocca a Soglia.

Laisser le GR.20, descendre nord-est vers le col de Rinoso, pour prendre un très bon sentier balisé de jaune, il descend un beau vallon vers le nord pour retrouver le Lac de Mélo.

DESCENTE

Elle s’effectue par la rive droite du vallon et le torrent de la Restonica.

HÉBERGEMENT

Camping de Tuani

Wikipédia

Lac de Capitello

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Monte Rotondo (2622m)

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Topo publié le 3 octobre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (14).
  • par Le 3 octobre 2012 à 09h22

    La Corse c’est quand même pas mal... une bien belle sortie qui donne envie de s’exiler...

  • par Le 3 octobre 2012 à 10h00

    Merci afkalizebone, c’est vrai que c’est pas mal la Corse. Personnellement, je n’y est jamais mis les pieds, mais il faudra réparé cette erreur. Topo réalisé avec mon fils, qui y est aller au mois d’aout, comme ça j’en fait profiter tout le monde.

    voilà

  • par Le 3 octobre 2012 à 19h38

    Effectivement, superbe la montagne Corse. Trés belles photos des lacs et des vasques idéales pour se rafraîchir après la rando !

  • par Le 3 octobre 2012 à 21h39

    Superbe topo avec des photos qui font réver, on a bien envie de se détendre dans les belles vasques corses !

  • par LauraLe 11 mai 2015 à 23h43

    Merci pour cette belle description de randonnée corse ! Nous pensons y aller avec une amie au mois de Juillet. Est ce que vous connaissez les températures de ces lacs en été (l’altitude semble assez raisonnable) pour goûter la joie de quelques brasses ?

  • par Le 12 mai 2015 à 12h23

    Bonjour Laura. Même en juillet août l’eau des lacs de montagne reste fraîche. Tu peux y piquer une tête il suffit de ne pas être trop frileux. Il m’est arrivé de piquer une tête dans un lac entouré de névé. Je pense qu’elle ne doit pas dépassé les 12/15°...

  • par LauraLe 12 mai 2015 à 20h04

    Merci valverco ! Je suis habitué à l’eau frisquette étant de Bretagne et me baignant le printemps. Donc parfait, je pense que l’on va tenter l’experience :-)
    Merci encore !

  • par Le 22 juin 2015 à 00h31

    Bonsoir Patrice,
    Je reviens de Corse et j’ai fait cette randonnée (en aller-retour cependant par la brèche de Capitello sans aller à la Bocca a Scoglia), et je pense que cet itinéraire mérite au minimum un classement en difficulté "moyenne", rien que pour le passage par les échelles, et la montée dans le couloir jusqu’à la brèche. La Restonica, de part son accès facile et hyper touristique, draine une grande population de personnes insuffisamment préparées et informées sur les difficultés réelles du parcours, et qui entament la montée aux lacs comme une petite promenade de santé. Or rares sont les sentiers corses qui se laissent facilement gravir, et celui-là, même pour atteindre seulement le Melo, n’en fait pas partie. Je pense encore à cette famille que j’ai vu s’aventurer dans les échelles, le tout jeune aîné dans le porte-bébé du père, et le bébé dans les bras de sa mère...

  • par Le 22 juin 2015 à 12h16

    Salut Marc je corrige donc la difficulté.

  • par Liberty91/20Le 11 juillet 2015 à 08h39

    Bonjour,
    Je viens de faire le lac Melo, j’ai 72 ans et aucun entrainement, du moins pas assez, (juste de la moto, mais ça, ça n’use pas) et bien j’en ai bavé des ronds de chapeaux, oui bien sûr pas un très grand dénivelé mais quand même pas anodin, j’ai trouvé cette randonnée magnifique (ascension côté droit) j’ai simplement mis 1H45 à l’allé et 1H15 au retour. Pour ma part j’étais équipé complètement et quand je vois des adultes (pas sûr que ce soit des adultes) en sandale avec très jeunes enfants voir bébé, je suis déconcerté par ce manque des réalités… Enfin c’est ainsi, pour info, j’ai fait aussi le Bastani, j’ai trouvé cette ascension moins difficile bien que plus haute 2080m "peut être avais-je plus la forme "lol" j’avais un an de moins de toutes façons les deux ballades équipé comme il se doit sont inoubliable.
    Bien Cordialement a toutes et tous
    Michel

  • par Le 11 juillet 2015 à 16h52

    Bonjour Liberty91/20,
    Merci pour le retour ! Effectivement, la difficulté de cette randonnée est apparemment largement sous-estimée (la cotation revue à la hausse de ce topo me paraît être appropriée). Cependant, l’information délivrée sur le sol Corse aux randonneurs (qu’ils soient occasionnels ou confirmés) quant à la difficulté de ce parcours me paraît soit sous-évaluée, soit totalement ignorée, sans doute pour que la fréquentation de la vallée de la Restonica (et le parking payant afférent à l’accès aux lacs) soit sans doute la plus "large" possible.
    Ce manque d’informations m’a paru flagrant quand, comme vous, j’ai croisé des familles avec des enfants en bas âge ou des personnes âgées prendre des risques inconsidérés pour jouir du panorama sur les lacs, notamment dans le passage des échelles en rive droite du torrent émissaire du lac du Mélo. Espérons qu’il ne faille pas attendre qu’un drame survienne pour que les mises en garde élémentaires entrent en vigueur, mais au regard de la manne financière apportée par cet accès "tout public" de cette vallée, j’ai des doutes...
    Marc

  • par Liberty91Le 11 juillet 2015 à 21h07

    Bonsoir, Afkalizobone
    Merci de ta réponse, mais pour info, à prendre avec des pincettes, il semble qu’à partir de l’année prochaine il y aurait un garde habilité au parc pour contrôler le minimum d’équipements, je pense que ce serai bien venu plus que le péage, que l’on voit depuis une décennie se rependre partout même pour accéder aux restaurants de plage (juste pour exemple)
    Cordialement
    Michel

  • par Le 11 juillet 2015 à 22h30

    Plus qu’à attendre de voir si la nécessité d’assurer la sécurité des visiteurs sera aussi forte que celle consistant à remplir le tiroir-caisse...

  • par céciliaLe 30 mai 2016 à 18h01

    Bonjour, nous partons en Corse mi-septembre et nous envisageons d’aller au lac du melo,mais j’ai une petite question : que voulez vous dire par "bien équipé" faut il être encordé ? nous avons fait le canigou sans être encordé, est ce aussi dur et vertigineux ?
    Merci pour votre réponse
    Cécilia

  • par Le 20 août 2016 à 16h50

    Bonjour
    Nous avons fait le lac du melo en août2012 en famille (2 enfants de 10 et 14ans) et en passant par l’échelle .Mes filles n’avaient jamais fait de rando, cela s’est très bien passé, sans difficulté et pas besoin d’être encordé.
    Le matériel qu’il faut ce sont des chaussures de rando, petit sac à dos pour l’eau et nourriture, et chapeau ou casquette
    Bonne rando

  • par marchi20250Le 13 avril 2017 à 16h16

    bonjour à tous et tout d’abord merci pour votre topo
    je suis habitant de corté et j’aimerais vous souligner que tous les étés nous sommes confrontés à des hordes de touristes qui n’ont rien de randonneurs
    il est vrai que nombre d’entre eux montent aux lacs sans équipement et je peux vous assurer que plus bas dans la vallée nous mettons en garde ces gens la de plus en plus souvent
    certes nous ne sommes pas légitimes en tant qu’autorité publique mais en tant que locaux nous avons cette légitimité et ce devoir d’informer les gens.
    j’en veux pour preuve ce couple de touriste s’engageant dans la vallée du Tavignanu l’été dernier et qui était parti pour la passerelle du russulinu (2h30 de marche aller) pour se baigner et me demandant ou était situé la première source afin de se désaltérer
    alors de grâce messieurs dames faites attention quand vous partez en montagne et surtout en corse
    elle est magnifique mais piegeuse vraiment !!!
    en espérant vous croisez sur nos randonnées des cet été !!!
    amicizia

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !