Lac de Piedrafita

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
250m
Durée :
demi-journée
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une balade très facile vers un lac de toute beauté, où vous attendent les rapaces et les marmottes. Un condensé de Pyrénées : forêt, lac, rochers, faune et flore, et zone pastorale. Partez tôt car l'été il y sûrement foule. Boucle facile pour le retour : une rando idéale aussi avec des enfants.

Accès

Depuis la France (vallée d’Ossau), passer le col du Pourtalet pour entrer en Espagne, puis continuer jusqu’au lac de Bubal. Sur la droite une route mène vers le village de Piedrafita de Jaca. Traverser le village et continuer vers le parc animalier de Lacuniacha (bien fléché). Quelques mètres avant l’entrée du parc il y a un petit parking sur la gauche. Hors saison on peut aussi se garer un peu plus loin sur le parking du parc.

Précisions sur la difficulté

Aucune difficulté. En mai les ruisseaux débordent un peu et recouvrent le chemin par endroit, obligeant à quelques contournements. Il y a de toute façon une piste carrossable (mais interdite aux véhicules) qui mène au lac : elle sert de piste de ski de fond l’hiver.

Les infos essentielles

  • Carte Alpina 25 "Valle de Tena"
  • Altitude minimum : 1400 m
  • Altitude maximum : 1630 m
  • Distance : environ 5 km A/R
  • Horaires : 2h30 A/R
  • Balisage : traits bleus et jaunes

Itinéraire

Du parking commencer par remonter la large piste. Après quelques centaines de mètres vous trouverez un chemin qui coupe les lacets de la piste à travers la forêt.

Après 45 minutes environ, le chemin suit un ruisseau qui vient tout droit du lac. Les arbres se raréfient, et 10 minutes plus tard, après un dernier ressaut, on atteint le magnifique lac de Piedrafita, dans lequel se reflètent les pics du Corona Mallo et de la Pena Telera.

Si vous êtes arrivés tôt, vous aurez peut-être la chance, comme moi, de voir pêcher un milan royal. Comme le balbuzard, le milan survole le lac au ras de l’eau, et attrape un poisson à la surface d’un rapide coup de ses serres, avant de le ramener sur la berge pour le dévorer. Malheureusement trop loin pour mon objectif !

Après un petit tour du lac, prendre un chemin vers le sud, qui suit le bas du massif à travers des pelouses semées de blocs de roche (zone fréquentée par de nombreuses marmottes). Le chemin surplombe bientôt une grande dépression herbeuse, où se niche une petite maison. C’est un pâturage pour le bétail.

Juste avant de pénétrer à nouveau dans la zone boisée, descendre à gauche vers la dépression, pour la suivre ensuite sur son rebord (on peut naviguer à vue facilement ici). De là on voit le bas de la vallée et les eaux vertes du lac de Bubal.

Le chemin, toujours balisé de bleu et jaune, descend progressivement, restant d’abord en lisière de la forêt (et longeant une clôture), avant de passer près d’un bel étang (sur la droite). Il traverse ensuite la forêt, coupant la piste plusieurs fois avant de rejoindre le parking.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Lac de Piedrafita »

Ouvrir en grand !
Periode de turbulences en matière de cartographie (voir actu) !
Si la carte ci-dessous vous parait un peu palichonne, nous vous invitons à la consulter sur OpenStreetMap

Chargement de la carte en cours

Photos « Lac de Piedrafita »

Peu avant d'arriver au lac Le lac, dominé à gauche par le Corona Mallo, à droite par la Pena Telera Pena Telera Corona Mallo Belle vue sur les pics d'Enfer depuis la rive ouest du lac Le printemps pointe son nez Un milan royal pêche dans le lac En s'éloignant du lac vers le sud De nombreuses marmottes dans cette zone herbeuse On aperçoit le lac de Bubal lors de la descente