Lac de l’Ascension (et ses petits frères) et la Tête du Peyron (2591m), en boucle

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
950m
Durée :
1 jour

Magnifique randonnée en boucle, vers un vallon comprenant plusieurs lacs, dont celui, superbe, de l'Ascension, sertis dans un écrin de verdure. La facile Tête du Peyron permet d'avoir une vue surplombante sur ce site remarquable. – Auteur :

Accès

Dans la vallée de la Durance, gagner le village de la Roche-de-Rame.

  • En venant de l’Argentière-la-Bessée, tourner à gauche avant le pont sur le torrent de Bouchouse.
  • En venant de Guillestre, tourner à droite après le pont sur le torrent de Bouchouse.

Remonter la route le long du torrent, puis tourner à droite, pour prendre la longue piste forestière (12km), non revêtue mais en bon état, qui mène au Lauzet, à 1786m d’altitude. Parking avant le hameau ou en bordure du torrent après le gué.

  • A 1400 mètres d’altitude, à la bifurcation de Bel Pinet, les 2 pistes mènent au Lauzet. Prendre "le Lauzet par le Calvaire", plus court.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3537ET
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1786m
  • Distance : 14 Km
  • Heure de départ : 6h45
  • Tête du Peyron : 9h15
  • Retour : 14h30
  • Dénivelée : 950m dont 126m facultatifs pour le sommet et 130m obligatoires au retour

Balisage

  • Aller : points roses/rouges
  • Retour : marques jaunes

Difficulté

  • Petit passage rocheux pour l’ascension facultative de la Tête du Peyron.
  • Un peu d’orientation à la descente avec, au départ du lac de l’Ascension et dans le vallon en dessous, un balisage pas toujours évident.

Le sens de la randonnée

Cette randonnée peut s’effectuer dans les deux sens. Toutefois, le sens décrit, propose une ascension jusqu’au collet du Peyron banale. Du collet, belle descente surplombante sur les lacs. Descente du lac de l’Ascension dans une belle gorges avec vue plongeante sur la vallée de la Durance.

Dans l’autre sens, tout ce qui est beau est derrière soi et il y a également une "remontée" de 159m. Quand on a la possibilité de faire un circuit, il serait dommage de se contenter d’un simple aller-retour.

De plus, du collet du Peyron, on a une vue sur l’ensemble des lacs ce qui permet de s’orienter pour les visiter tous.

Du Lauzet au Collet du Peyron

Du parking, traverser le hameau et franchir le torrent de Bouchouse par une passerelle.

  • sauf si on a franchi le torrent en voiture par le gué

Remonter la piste qui part à gauche, plein ouest. On arrive au lieu-dit "les ruines de Giet".

  • ces "ruines" ont été restaurées, mais le lieudit n’a pas changé de nom

Aux "ruines", prendre à droite un chemin, panneau "lac de l’Ascension par le Peyron 2h15".

  • la piste forestière continue, panneau "lac de l’Ascension 2h00", ce sera l’itinéraire de retour

Remonter ce raide chemin forestier.

  • au niveau d’un gros cairn, on peut prendre à droite, un sentier qui va remonter en forêt, parallèlement au chemin, un peu en contrebas, et qui est bien plus agréable

Le chemin et le sentier se rejoignent plus haut. On sort de la forêt pour atteindre les alpages. On passe au bord du ravin de la Font des Ardouis.

Le sentier s’oriente plein nord, pour remonter un vallon qui atteint facilement le collet du Peyron, alt. 2465m et qui surplombe le vallon de l’Ascension et ses lacs.

Ascension facultative de la Tête du Peyron

Du collet du Peyron, suivre l’arête à gauche, ouest, qui s’oriente ensuite au sud-ouest.

On passe, en versant sud, sous un mamelon, cote 2503.

On atteint un ressaut rocheux. Le socle se surmonte directement, puis on contourne les rochers par la gauche, sud. Plusieurs passages possibles. Plus on contourne par le bas, plus c’est facile.

La dernière pente ne présente aucune difficulté.

Belle vue surplombante sur les lacs et panorama qui s’élargit vers le massif des Ecrins : Ailefroide, Sans Nom, Pelvoux, Bans, Grand Pinier, Vautisse, Aiglière et le Pic de Rochebrune.

Retour au collet par le même itinéraire. Compter environ 1h00, arrêts non compris, pour l’aller-retour.

  • du collet, on peut également faire l’ascension plus raide des Aurus, alt. 2608m.

Les lacs

Descendre le collet du Peyron en versant nord. On arrive vers une bifurcation avec un sentier qui continue sur le plateau et un qui descend dans un vallon à gauche. Prendre ce dernier qui passe sous une barre rocheuse.

On arrive au Petit lac Escur.

Suivre le ruisseau qui l’alimente et on arrive au lac Escur.

Un peu à l’est, on trouve un petit lac sans nom.

Traverser les alpages vers l’ouest, pour atteindre le magnifique lac de l’Ascension.

Retour au Lauzet

Contourner le lac par nord, droite, et traverser le lit du torrent émissaire. Longer le lac, on arrive sur une sente qui se dirige au sud-ouest, à droite.

Suivre cette sente, qui va franchir à nouveau le torrent, passer entre deux barres rocheuse et gagner la vallon inférieur.

  • on peut faire un détour au sud-est pour voir le lac des Sibouilles, généralement asséché

Le sentier traverse des lapiaz, où le balisage n’est pas facile à suivre, et descend pour rejoindre le bord du torrent.

  • la bergerie se trouve derrière la crête, de l’autre côté de celui-ci

Continuer la descente qui va traverser une magnifique gorge avec vue plongeante sur la vallée de la Durance.

Le sentier continue sa descente par des lacets en forêt.

On franchit le torrent de l’Ascension par une passerelle, alt. 1820m.

On remonte sur le petit replat de Pra Chapelle, alt. 1824m qui offre une vue en partie dégagée sur le massif des Ecrins.

Le sentier remonte ensuite, avec quelques lacets dans la forêt, à l’altitude de 1950m, puis redescend. On laisse une piste qui arrive de la gauche, pour gagner une plate-forme, alt. 1935m, fin de la piste forestière (et parking du berger).

Suivre cette piste forestière qui descend en balcon, nombreuses échappées sur la vallée de la Durance et sur le massif des Ecrins, jusqu’aux "Ruines de Giet".

Continuer la piste jusqu’au Lauzet.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pic du Haut Mouriare (2808m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 28 juillet 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Les 5 GLe 18 juillet 2014 à 13h27

    Super rando.

    Petit conseil, pour la montée bien passer à droite par le Peyron. Raide au départ mais après nickel et en arrivant à la cime on en prend plein les yeux.
    Pour descendre ne plus suivre les marquages "rose" les plus visibles, mais chercher les "jaunes" gauche de lac sinon...perdu.
    La descente + longue que la montée.

    Bonne rando

  • par MarcLe 10 juillet 2015 à 12h50

    Petite remarque sur la piste menant à la rando : 12km de piste dans cet état, c’est très long ! Nous étions en camion aménagé et avons abandonné au bout d’une demi-heure de montée quand des locaux nous ont confirmé que nous étions environ à la moitié ! Peur pour les pneux et énorme poussière, c’était pas génial… Dommage, la rando avait l’air vraiment sympa.

  • par Le 18 août 2015 à 18h19

    Bonjour. Rando faite aujourd’hui. Magnifique !! Petite précision sur la piste d accès au Lauzet. Piste de 9km carrossable mais faisable. Nous avons hésité en lisant les commentaires mais nous voulions faire cette très belle rando. Nous avons pu monter avec notre cmax doucement certes mais c est faisable. C’est long il faut 1/2heure aller et 1/2h retour mais pas dangereux.

  • par Le 3 juillet 2016 à 22h07

    C’est tout simplement une randonnée exceptionnelle ! On a un peu varié. On a fait la boucle à l’envers par rapport au topo. Les lacs sont magnifiques ! On a loupé le chemin pour faire le pic de haut Mouriare (2800m) après le petit lac escur.
    Au collet du Peyron en montant à partir des lacs, on a fait le pic sur la gauche, puis redescendu sur le collet Peyron. Puis fait la crête du Peyron en intégrale (quelques passages limitent alpinisme ++), on a descendu un pierrier pour rejoindre le chemin "normal" de la rando, retour au Lauzet.
    Le film : https://www.youtube.com/watch?v=zsJFyHc9-n0&feature=youtu.be

  • par Le 22 août 2016 à 12h57

    J’ai fait cette balade le 21 août 2016 (’sortie’ à venir) ; à noter qu’au départ de la piste il y a un panneau annonçant : "Piste dégradée ; Soyez vigilants ; réfection prévue en 2017/2018". La piste est effectivement en très mauvais état, le pire étant dans certains lacets. Au bout de 6 kms (environ 1km après la bifurcation de Bel Pinet), pour ne pas désosser la voiture, je me suis garé et environ 1km plus loin on a pris sur la gauche le très bon sentier qui mène directement aux "Ruines de Giet".

  • par nanouLe 30 mars 2017 à 21h33

    ma collegue y est monte avec sa panda ça passe monter lentement

  • par Le 30 mars 2017 à 22h22

    Une panda ca passe partout en même temps ;)
    Je suis monté au bout avec une 308 dernier modèle. Ca monte doucement mais ca frotte 2 fois à la descente

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !