Abonnez-vous à notre newsletter !

Lac de la Pierre Rouge (Lago di Pietra Rossa) et Mont Colmet (3023m) par la voie normale

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1080m
Durée :
6h00

D'accès relativement facile, le Mont Colmet jouit d'une situation idéale entre la chaîne du Mont Blanc et le prodigieux massif du Ruitor. Pour mieux se préparer au choc d'un tel panorama, on fera étape, durant l'ascension, auprès de deux joyaux : le lac d'Arpy et le lac de la Pierre Rouge. – Auteur :

Accès

De Bourg-Saint-Maurice, prendre la route du col du Petit Saint-Bernard (D1090), passer la frontière et descendre sur La Thuile.
Au cœur du centre bourg de La Thuile, juste après le pont, au niveau de la mairie (Municipio), prendre la rue de droite (virage en tête d’épingle) et, environ 1km plus loin, à un rond point, prendre à gauche la route du colle San Carlo (SR 39, direction Morgex).
Stationner au col (1951m), face à l’hôtel La Genzianella (parking).
Il est vivement recommandé de venir tôt : dès le milieu de la matinée, les places se font rares.

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • Itinéraire très peu matérialisé après le lac de Pietra Rossa : pas de sentier, rares balises : il faut être attentif aux cairns.
  • Nécessité de s’aider des mains dans les derniers mètres de l’ascension.

Les infos essentielles

  • Carte L’Escursionista n° 02 "La Thuile - Piccolo San Bernardino" (1 : 25000)
  • Altitude minimale : 1941m
  • Altitude maximale : 3023m
  • Distance : environ 15km
  • Horaires : comptez entre 5 et 7 h
  • Balisage : Jaune (sentier n° 15)

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du parking, suivre itinéraire balisé n° 15/19 en direction du lac d’Arpy. Il prend la forme d’une piste en faux plat sur les 3km à parcourir jusqu’à ce dernier, à travers la forêt du Plan de Buillet.

  • Le lac d’Arpy (2062m), avec ses plages herbeuses et ses bois de mélèzes, est un pur joyau. Très facile d’accès, il est ainsi l’un des sites les plus fréquentés de la région.

La piste longe la rive nord-ouest du lac et parvient à une intersection : là, prendre le sentier de gauche (il s’agit toujours de l’itinéraire n° 15/19, en direction du col d’Ameran).

Ce sentier, parfaitement tracé et balisé, contourne par l’ouest le lac d’Arpy puis traverse le torrent qui l’alimente et s’élève plein sud sur les contreforts de la Becca Pouignenta.

Se maintenant en rive droite du torrent, il atteint un replat (2230m environ), au bas d’un cirque rocheux qu’anime une belle cascade. Très (trop ?) aménagé, avec des pierres disposées en escalier, il s’élève de nouveau en serpentant entre les barres rocheuses et finit par déboucher sur un petit col. Apparaît alors le lac de la Pierre Rouge (2553m), ou lago di Pietra Rossa (la carte italienne L’Escursionista privilégie l’appellation française).

  • Splendide également, le lac de Pietra Rossa ! Surtout en rive ouest, où les dalles en pente douce alternent avec les pelouses alpines.

Du lac, une sente part vers le sud-ouest. Elle s’estompe rapidement dans les débris morainique. À partir de là, le balisage se raréfie, et il faut être attentif aux cairns... ou inventer son propre itinéraire.

On quitte rapidement la moraine pour s’élever dans les pentes mi-herbeuses mi-rocheuses qui se présentent sur la droite et donnent accès à un large vallon suspendu, que l’on remonte par son versant sud (versant droit orographique).

Les cairns conduisent sous la base d’une proéminence rocheuse (2870m) que l’on contourne par la droite, en terrain schisteux (représentation approximative de l’itinéraire : photo 40).

La pente, alors, s’adoucit et on distingue le col séparant les deux sommets, nord et sud, du Mont Colmet, ainsi que, sur les premières pentes du sommet nord, l’abri Tenente Chabloz, d’aspect branlant.

Le point culminant du Mont Colmet est son sommet sud, que l’on aborde par la crête, en contournant les ressauts par la gauche.

Il faut un peu "mettre les mains" pour surmonter le dernier bastion et fouler le sommet, marqué par un gros cairn et une croix métallique aujourd’hui descellée.

  • Le panorama justifie pleinement l’effort consenti : d’un côté, le massif du Mont Blanc, de l’autre, le glacier du Ruitor et ses sommets : Flambeau, Doravidi, Château Blanc, Testa del Rutor, Becca du Lac, Vedette, Grand Assaly... Sublime.

Descente par le même itinéraire.

Dernière modification : 18 août 2019
Mont Colmet (3024m), arête Nord par le "sentiero alpinistico" ‒ Lago di Pietra Rossa (2553m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 8 août

Topo publié le 18 août

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 21 août à 18h01

    Trop beau le Val d’Aoste ! Je ne désespère pas d’y retourner un jour. Celui-là je l’avais repéré et je le garde sous le coude.

    Pas tenté le Bério Blanc ?

  • par Le 21 août à 18h56

    Il me fait bien rêver le Berio Blanc (le topo automnal d’Alexandre est magnifique), même si son "couloir est" semble un peu rebutant. Ce sera pour une autre fois (hélas, que c’est loin, le Val d’Aoste !)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !