Lac des Grenouilles et Tête Noire (2558m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
900m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un superbe parcours qui commence comme une rando classique et se poursuit en terrain d'aventure

Accès

Par la RD908, gagner la station de la Foux d’Allos. A l’entrée basse de la station, prendre à la fourche à gauche en direction du centre station. Cent mètres plus loin, on peut se garer sur un petit accotement en bordure gauche de la route, sinon garez votre véhicule un peu plus haut sur le parking du télésiège du Pont de l’Abrau.

Itinéraire

Carnet de route :

  • Carte : IGN TOP25 n°3540OT "Barcelonnette - Pra Loup - Allos"
  • Site IGN : Tête Noire
  • Altitude de départ : La Foux d’Allos, 1750m
  • Point culminant : Tête Noire, 2558m
  • Temps de parcours : compter environ 5h30 sans les pauses
  • Distance : environ 16 kilomètres
  • Période conseillée : sortie effectuée mi-octobre 2016. Accessible de juin à octobre, en fonction de la présence de neige plus ou moins marquée.

Difficultés :

  • Orientation : les parties hors sentier peuvent être délicates si on se laisse embarquer dans les barres rocheuses à la redescente de la Tête Noire. La montée à la cime se fait à vue.
  • Météo : itinéraire déconseillé en cas de pluie, de brouillard, et de névés persistants
  • Progression : en hors sentier, la progression peut être délicate (roubines, traversée de gros blocs de grès, fortes pentes herbeuses ou pierreuses). Un pied sûr est nécessaire.

Le parcours :

Départ du bord de la route à côté du Pont de l’Abrau. Le sentier PR monte progressivement, on croise bientôt le torrent du ravin de l’Auriac.

Puis c’est une montée vers le Sud-Sud-Ouest à travers les prés de l’Auriac avec les premiers bosquets de mélèzes. Dans la vaste prairie, on remonte vers le Nord-Ouest pour rejoindre le croisement raccordant avec le GR de Pays du Tour du Haut Verdon Nord.

Prendre vers le Sud en direction du Seignus & Valdemars. On tombe peu après sur le sentier PR partant à gauche en direction du lac des Grenouilles. On peut atteindre celui-ci en 10 minutes environ par un chemin globalement descendant. C’est un petit lac qui est manifestement en cours de fermeture, peu à peu grignoté par la végétation alentour, mais c’est encore un joli plan d’eau permettant de réaliser de jolies photos.

Remonter sur le sentier GR toujours vers le Sud. La progression à flanc de montagne sous la Tête Noire puis sous le Sommet de Rougnouse est magique, avec des passages en forêt de mélèzes et d’érables magnifiques en toutes saisons.

On franchit plusieurs petits torrents. Après les ruines de la cabane de Rougnouse, vous avez le choix de couper à travers les bois au niveau à peu près de la crête Est du Mourre Petit, ou bien de suivre le GR jusqu’à ce qu’il rejoigne le sentier indiqué en pointillés noirs sur la carte.

On repart maintenant en direction du Nord, et bien qu’il y ait des passages où le sentier est moins praticable que le GR, il conserve de beaux restes, notamment de superbes portions de pierres de soutènement. La vue et la beauté de cette traversée n’a d’ailleurs rien à envier à celle du GR ! On parvient bientôt au replat de la cabane forestière du Mourre Petit, à côté de laquelle se trouve une vaste zone inondée, sans doute plus étendue en fait que le lac des Grenouilles.

On grimpe par quelques lacets et de belles traversées, jusqu’à atteindre la crête Est de Tête Noire. L’ascension se fait à vue, plus ou moins le long de la crête jusqu’au sommet. Un peu pris par le temps, je n’ai malheureusement pas atteint la cime aujourd’hui, mais l’ascension ne présente pas de difficulté particulière, et la vue au sommet est magnifique.

Redescendre par le même chemin, c’est à dire la crête, jusqu’à l’endroit où se termine le sentier. Je me suis engagé dans les pentes Nord en partant de la crête, afin de rejoindre rapidement le GR tout en choisissant un cap remontant dans la bonne direction, mais je pense qu’il est possible d’emprunter un itinéraire moins accidenté en restant plus près de la crête vers l’Est. Sinon, il reste toujours la possibilité de rebrousser chemin, mais on dépasse alors allègrement les 20 kilomètres de marche.

Cette descente hors sentier constitue vraiment la partie la plus délicate de la sortie. Il y a quelques barres rocheuses à bien contourner, mais dans l’ensemble, la descente est praticable à peu près partout.

On retrouve le sentier GR entre la crête de Tête Noire et le Ravin de la Selette pour un retour identique à l’aller.

Dernière modification : 16 mai 2018
Sommet du Caduc (2650m), Mourre Gros, Tête Noire en boucle par le Serre (La Favière)

La carte du topo « Lac des Grenouilles et Tête Noire (2558m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Lac des Grenouilles et Tête Noire (2558m) »

La Tête Noire au matin Les mélèzes des prés de l’Auriac Lever en regardant vers le vallon de l’Auriac Couleurs d’automne Le sentier regard arrière Les herbes givrées du lac des Grenouilles entre les arbres Cabane du Mourre Petit Le replat humide sous le Mourre Petit Le sentier vers la crête de Tête Noire Le Mourre Gros L’environnement devient plus minéral regard sur la Séolane et les Trois évêchés Vers le sommet de Tête Noire De belles couleurs Un sentier magnifique sous-bois bigarré retour vers les prés de l’Auriac bientôt le retour