Lacs d’Arsine et Lac du Pavé

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1600m
Durée :
2 jours

Une sortie d'Automne en Oisans vers les sources de la Romanche avec comme camp de base le sympathique Refuge de l'Alpe de Villar-d'Arêne. – Auteur :

Accès

Sur la route du col du Lautaret, On passe la Grave, puis Villar-d’Arêne et juste après prendre sur la droite la petite route qui descend au pont d’Arsine et se garer en bout de vallon (Plan de l’Alpe) au parking.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de Route

  • Carte IGN : TOP25 3436 ET Meije - Pelvoux
  • Boussole
  • Altimètre

Du Parking au Refuge de l’Alpe de Villar-d’Arêne

Le mois d’Octobre offre encore de très belles journées pour randonner même en altitude. Avec mon association lyonnaise de rando « les Prends l’Air » nous sommes montés au refuge de l’Alpe du Villar-d’Arêne pour randonner dans ce secteur de l’Oisans.

Avantage, ce refuge n’est pas trop haut perché contrairement à beaucoup de refuges de ce massif ce qui nous a permis de monter le service à fondue savoyarde histoire de faire un repas convivial le soir au refuge…

Étrangement et vu les nombreuses voitures garées sur le parking, nous nous attendions à un refuge plein de randonneurs venus le temps d’un weekend mais surprise, nous poussons les portes fermées d’un refuge d’hiver vide... !

Ce samedi nous avions donc prévu de monter le matin à ce sympathique refuge et dans l’après-midi de pousser jusqu’au lac d’Arsine.

Pour gagner le refuge, après quelques centaines de mètres à plat le long de la Romanche, on attaque sèchement le verrou du pas d’Anna Falque que l’on gravit sur 300 m de dénivelé en une petite heure pour prendre pied dans le vallon de la Romanche et 40 minutes plus tard on rejoint le refuge de l’Alpe du Villar-d’Arêne (alt : 2077m).

Une fois dans le vallon, le paysage devient féerique surtout en Automne et on admirera ce petit torrent qui deviendra grand "La Romanche" qui fraye son chemin à travers les pelouses du vallon.

Du Refuge au lac d’Arsine

  • Dénivelé : 400 m
  • Temps : 2h

Belle balade aux couleurs de l’automne qui se trouve à moins de 2 heures du refuge. On prendra la direction du col d’Arsine (GR54) et juste avant le col d’Arsine (alt : 2320m), prendre sur la droite le sentier qui monte sur la moraine et qui aboutit rapidement aux Lacs du Glaciers d’Arsine.

Des lacs, la vue est impressionnante sur les Agneaux  ! Le cadre est grandiose, moraines, glaciers se jetant dans les lacs, parois, rien ne manque à ce décor de hautes montagnes avec en prime un beau soleil d’Octobre.

Retour au refuge par le même itinéraire

  • Remarque : On peut faire un petit détour au Réou d’Arsine ensemble de petits lacs aux couleurs turquoises situé juste après le col d’Arsine. (visible du haut de la moraine.)

Du Refuge au Lac du Pavé

  • Dénivelé : 850 m
  • Temps : 3h30

On descend en direction du torrent de la Romanche que l’on suit jusqu’au Pont de Valfourche. Là, Traverser le pont qui enjambe la Romanche et suivre le sentier qui remonte la longue longue moraine du vallon du Clot des Cavales.
Cette montée est superbe et la vue en haut de la moraine sur le couloir du Col du Diable est très impressionnante... Ce jour là, un fort vent de face rendait la progression lente et pénible mais quand le spectacle est au rendez-vous alors on en oublie vite les aléas....

Sous les contreforts du glacier vers 2850m, le chemin part sur la droite et par une traversée à flanc, on gagne rapidement le refuge du Pavé et le lac du Pavé situé juste derrière.

Une vue grandiose sur les sommets du Pavé, Pic Gaspard, Pic Nord des Cavales, Roche Méane attend le randonneur.
Le refuge pourra servir d’abri.

Retour par le même itinéraire.

  • Remarque : Un sentier plus direct à la cote 2580m permet en franchissant les barres sous le refuge de gagner 30mn mais plus délicat et à éviter quand vous promenez un groupe. !

Descente par le même itinéraire

On récupère ses affaires au refuge de l’Alpe (légère remontée sous le refuge) pour regagner le Parking en 1h20 environ.

Dernière modification : 16 mai 2018
La Grande Ruine, Pointe Brevoort (3765m), voie normale du versant est

A propos

Auteur de ce topo :

Tombé dans la marmite montagne dés l'age de 12 ans, J'ai commencé par l'alpinisme et la haute montagne jusqu'à l'age de 40 ans pour ensuite me consacrer entièrement à la rando. La photo a également une grande place dans cet univers. "Quand tu arrives en haut de la montagne, continue de grimper" proverbe (...)

Topo publié le 29 novembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 30 novembre 2013 à 20h53

    Magnifique secteur des Ecrins permettant l’alliance de la rando et l’alpinisme.

  • par Le 15 septembre 2014 à 10h57

    Très joli en effet. Je l’ai fait ce we en partant du col du Lautaret. A noter que depuis ce col, le chemin est plus une "sangle" façon Chartreuse : très étroit et vertigineux, avec un seul passage câblé qui est finalement facile comparé au reste... La traversée de la chute d’eau est notamment dangereuse : le débit est important malgré cette fin d’été, et les pierres sont minuscules et instables. Franchement déconseillé aux personnes ayant le vertige. On voyait le sentier du Plan de l’Alpe, et même si ça veut dire 300 m de dénivelé de plus, ça a l’air nettement plus sûr.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !