Lacs de la Persévérance (2500m), par le Lac Blanc et les Lacs des Chéserys

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
700m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Circuit vers les deux Lacs de Persévérance, en passant par les incontournables Lac Blanc et Lacs des Chéserys.

Accès

Rejoindre les Praz de Chamonix, au nord du centre de Chamonix en direction d’Argentière.

Le plus rapide est ensuite de prendre le téléphérique jusqu’à la gare d’arrivée de la Flégère.

Itinéraire

  • Altitude parking : 1060m
  • Altitude de départ (sommet du téléphérique) : 1877m
  • Altitude maximale : 2510m environ
  • Dénivelé positif cumulé : 700m
  • Carte : IGN TOP 25 N° 3530 ET
  • Site de l’IGN : Lacs Blanc, de la Persévérance, des Chéserys

Difficultés :

L’itinéraire ne présente pratiquement aucune difficulté objective.
En début de saison, plusieurs névés peuvent gêner l’accès au Lac supérieur de la Persévérance.
On peut également souligner la présence d’un court passage équipé d’échelles entre le Lac Blanc et Les Lacs des Chéserys.

Itinéraire :

L’itinéraire classique du Lac Blanc et des Lacs des Chéserys est tellement fréquenté qu’il est parfois agréable de s’écarter un peu de la foule.
Les deux lacs de la Persévérance sont justement un excellent prétexte pour prendre un peu de hauteur afin d’élargir un peu plus le paysage, déjà exceptionnel sur la chaîne du massif du Mont Blanc.

Pour la montée au Lac Blanc, on peut se référer au topo "Aiguilles Rouges : lac Blanc (2352m)".

A partir du Lac Blanc (2352m), l’itinéraire vers les Lacs de la Persévérance s’élève en rive gauche, plein nord, en laissant à l’ouest l’itinéraire montant vers le Col des Dards.
Après avoir perdu de vue le Lac Blanc, on atteint rapidement un premier petit lac encaissé dans une petite combe.
En restant sur les hauteurs de ce premier lac (à gauche dans le sens de la montée), on atteint quelques minutes plus tard un second lac, d’une taille beaucoup plus respectable.

En face, étincelantes, les Aiguilles Rouges : aiguille du Belvédère, aiguille du Lac Blanc, aiguille de la Tête Plate, aiguille de la Persévérance... D’ici, le panorama sur le massif du Mont-Blanc s’élargit vers les glaciers d’Argentière et du Tour.

La dénomination "Lac de la Persévérance" n’apparait pas sur la carte IGN. Il est en revanche écrit en gros caractères sur un rocher voisin des deux lacs (une appellation corroborée par plusieurs topos existant ici ou là).

La descente vers le Lac Blanc s’effectue par le même chemin. Ensuite, plutôt que de rentrer directement vers la Flégère, il est préférable de descendre vers le nord-est vers les Lacs des Chéserys (entre 2133m et 2211m) qui offrent eux aussi de superbes reflets du Mont Blanc et de ses voisins haut perchés.

Le retour au téléphérique par le sentier balcon est ensuite évident. Il est également possible de descendre à pied jusqu’aux Praz de Chamonix, une option bien entendue plus longue.

Sortie du 21 juin 2015 :

Avec une petite averse au petit matin, monter au Lac Blanc ne semblait pas très engageant, si le panorama légendaire n’y était pas au rendez-vous ! Mais se doutant que le temps allait bien finir par s’améliorer, le risque méritait d’être pris.

Déjà beaucoup de monde tout au long de l’itinéraire en circuit Lac Blanc - Lacs des Chéserys. Qu’est-ce que ça doit être en haute saison ! Alors que le premier Lac de la Persévérance est parfaitement dégagé, le second est quant à lui encore profondément endormi par les rigueurs de l’hiver. Un contraste étonnant pour deux lacs distants de quelques dizaines de mètres, mais qui doit s’expliquer par leur taille et leur ensoleillement sensiblement différent.

Du point culminant de la sortie, sur les hauteurs du Lac supérieur de la Persévérance, le panorama est au rendez-vous : les trois Monts, les Grandes Jorasses, l’Aiguille du Midi, l’Aiguille Verte, les Drus, les innombrables Aiguilles de Chamonix... autant de noms mythiques auxquels répondent les récits fabuleux des alpinistes d’hier ou d’aujourd’hui.

Tristement cependant, la Mer de Glace semble réduite à peau de chagrin. La comparaison avec mes derniers souvenirs datant d’une douzaine d’années déjà est frappante.
Que verront les générations futures de ce superbe spectacle ?
De quoi faire réfléchir.

Dernière modification : 16 mai 2018
Lac Blanc (2352m)

La carte du topo « Lacs de la Persévérance (2500m), par le Lac Blanc et les Lacs des Chéserys »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Lacs de la Persévérance (2500m), par le Lac Blanc et les Lacs des Chéserys »

Premier d’une longue série ! Salut toi ! «Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle...» Lac Blanc Lac (supérieur) de la Persévérance, encore largement sous les glaces Une trouée dans la brume, et voici les Grandes Jorasses ! Le Lac (inférieur) de la Persévérance, sur fond de massif du Mont-Blanc Lac de la Persévérance Lac de la Persévérance et Aiguilles Rouges Vers la Mer de Glace Le Mont-Blanc, vu depuis les Lacs de la Persévérance Retour sur le Lac Blanc Oui, tu as bien raison d’en profiter ! Pause au Lac des Chéserys