Laghi Toggia, Boden, Castel, di Devero, delle Streghe, di Pianboglio, d’Avino, di Antrona, di Campliccioli, di Camposecco et Smeraldo : 5 jours autour des lacs piémontais

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
4350m
Durée :
3 jours et plus
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Au Nord-Ouest du Lago Maggiore, coincée entre Suisse alémanique et Suisse italienne, la partie Nord du Piémont regorge de lacs naturels ou artificiels. Ils peuvent être approchés parfois sans beaucoup d’effort, parfois au prix de sorties plus conséquentes, voire de parcours itinérants en profitant des refuges et abris présents par endroits. Du Nord au Sud, quelques-uns sont présentés ici par le biais d’itinéraires correspondant à des sorties réalisables à la journée, le plus souvent en aller-retour, ce qui les rend accessibles au plus grand nombre. Ils restent évidemment modulables (et nous ne nous en sommes pas privés) afin d’en accroître la longueur ou d’en augmenter le niveau de difficulté.

Accès

D’Aosta ou de Torino, emprunter l’autoroute qui conduit à Milano. Bifurquer vers le Nord à hauteur de Recetto pour prendre l’A26 qui remonte vers le Nord en direction du Lago Maggiore. A hauteur de Gattico, prendre la E62 qui contourne le lac par l’Ouest. L’autoroute se transforme ensuite en voie rapide puis en route nationale pour atteindre Domodossola situé en position centrale par rapport aux diverses sorties proposées.

Itinéraire

Carte

Kompass 1/50.000 N°89 Domodossola & N°117 Zermatt Saas Fee

Jour 1 : Lago Toggia, Laghi Boden, Lago Castel (Alt. 2350 m / Déniv. 600 m)

  • Accès

De Domodossola, remonter vers le Nord en direction de Baceno et poursuivre dans Val Formazza jusqu’à Riale situé peu avant le terminus.

  • Descriptif

Du pont qui traverse le Tocce peu avant Riale, remonter initialement vers le Nord-Est en suivant le balisage GR pour rejoindre plus haut la piste qui conduit au Lago Toggia.

Le sentier, aménagé en divers endroits, coupe les lacets à plusieurs reprises. Il rejoint définitivement la piste à l’approche du barrage.

Poursuivre alors en direction du Rif. Maria Luisa (CAI).

Remonter vers le Nord-Est pour rejoindre l’extrémité du barrage que l’on traverse.

Le tracé amorce ensuite une boucle vers le Nord-Est avant de revenir vers le Sud.

Aux prochains croisements de piste, poursuivre vers le Sud pour rejoindre la digue du Lago Castel.

On bifurque alors vers l’Est, traverse le pont et remonte vers les Laghi Boden.

Rebrousser ensuite chemin jusqu’à la digue du Lago Castel puis revenir vers le Nord aux 2 prochaines bifurcations pour rejoindre la piste menant au refuge.

Prendre alors à gauche et entamer la descente vers Riale.

  • Remarques

Au-delà de la digue, le tracé dans les alpages menant aux Laghi Boden est par endroits masqué par la végétation. Les cairns sont cependant nombreux sur le parcours.

Avant d’arriver à Riale, possibilité d’un arrêt à la Cascata del Tocce le long de la route.

Jour 2 : Lago di Devero, Lago delle Streghe, Lago di Pianboglio (Alt. 1985 m / Déniv. 350 m)

  • Accès

De Domodossola, remonter vers le Nord en direction de Baceno et prendre à gauche dans Valle Devero jusqu’au terminus situé à Alpe Devero.

  • Descriptif

Remonter vers le Nord, passer les premiers chalets, longer par l’Est l’Alpe Devero au fond duquel se trouve le Rif. Castiglioni (CAI).

Bien avant de l’atteindre, prendre à droite en direction de Crampiolo.

Le tracé suit le Tocce Devero en le traversant à 2 reprises.

Au-delà de Crampiolo, un rapide aller-retour vers la gauche permet de rejoindre le Lago delle Streghe.

De retour sur la piste, poursuivre vers le Nord pour atteindre l’extrémité Ouest du barrage.

Suivre alors le sentier qui longe le Lago di Devero pour aboutir à son extrémité Nord.

Poursuivre la montée jusqu’au Lago di Pinaboglio.

Rebrousser chemin jusqu’au Lago di Devero.

Prendre alors vers l’Est et emprunter le sentier qui contourne le lac sur sa rive opposée.

Une piste conduit ensuite à Crampiolo, d’où on effectue le trajet inverse pour rejoindre le point de départ.

  • Remarques

Alpe Devero est, à juste titre, un site très prisé des touristes présents en grand nombre près des chalets et aux abords du barrage. Il suffit de poursuivre sur le tracé qui longe le lac par l’Ouest pour retrouver ce qu’il faut d’isolement.

Ce secteur fait partie intégrante du Parco Naturale dell’Alpe Veglia e dell’Alpe Devero.

Jour 3 : Lago d’Avino (Alt. 2250 m / Déniv. 900 m)

  • Accès

De Domodossola, remonter Val Divedro vers le Nord-Ouest en direction de Varzo et prendre à droite en direction de San Domenico. Poursuivre jusqu’au terminus situé à Nembro.

  • Descriptif

Traverser le Cairasca et prendre un sentier qui s’oriente plein Ouest.

On emprunte ensuite une piste qui s’oriente plein Nord en direction d’Alpe Veglia, à l’Est duquel se trouve le Rif. Arona (CAI).

Traverser le Cianciavero et prendre à gauche en direction des chalets du même nom.

Suivre le sentier qui monte en direction du Lago di Avino et prendre à nouveau à gauche en direction de la Marmitte dei Giganti, une cavité formée dans la roche par l’eau du torrent.

On poursuit en empruntant une bifurcation vers l’Ouest qui chemine en zig-zag avant de rejoindre le lac par le haut après un passage cablé.

Le retour s’effectue en empruntant le même tracé en sens inverse.

  • Remarques

A l’inverse du chemin principal menant à Alpe Veglia, le parcours est peu fréquenté au-delà de Cianciavero.

Ce secteur fait partie intégrante du Parco Naturale dell’Alpe Veglia e dell’Alpe Devero.

JOUR 4 : Lago di Antrona, Lago di Campliccioli, Lago di Camposecco (Alt. 2300 m / Déniv. 1000 m)

  • Accès

De Domodossola, remonter Valle d’Antrona vers le Sud-Ouest en direction d’Antronapiana. Passer à côté du Lago d’Antrona et poursuivre jusqu’au terminus situé près du barrage.

  • Descriptif

Traverser le barrage (le Lago di Antrona se trouve en contrebas sur la droite) puis tourner à gauche, emprunter une galerie et contourner brièvement le Lago di Campliccioli en longeant son extrémité Nord.

Lorsque la piste amorce un virage au Sud, la quitter et remonter un étroit sentier qui s’oriente vers le Nord en se faufilant dans la végétation.

On chemine parmi les alpages, traverse le Banella, puis passe au pied d’une barre rocheuse.

On continue la montée pour atteindre les contreforts du barrage à son extrémité Sud et le Biv. Camposecco (CAI).

Le retour s’effectue en empruntant le même tracé en sens inverse.

  • Remarques

Les abords du Lago di Campliccioli sont assez fréquentés car on peut en faire le tour complet sur un parcours de 4 kilomètres environ.

Le tracé menant Lago di Camposecco est particulièrement sauvage.

JOUR 5 : Lago Smeraldo (Alt. 2850 m / Déniv. 1500 m)

  • Accès

De Domodossola, remonter Valle d’Anzasca vers le Sud-Ouest en direction de Macugnaga, le terminus.

  • Descriptif

Pour accéder au Lago Smeraldo, d’où on gagne le Passo del Monte, col frontière entre l’Italie et la Suisse, on emprunte le sentier qui monte à droite après la Chiesa Vecchia (Tour du Mont Rose).

On rejoint dans un premier temps l’Alpe Bill où se situe la gare téléphérique intermédiaire.

On poursuit la montée pour gagner le Rif. Oberto - Maroli puis la dernière gare téléphérique.

On remonte alors en longeant le Lago Smeraldo, puis on poursuit en direction de la Vierge en empruntant un passage aménagé ou en la contournant directement par la droite par des dalles pour atteindre le col.

Du col, il est possible de circuler librement dans le champ d’éboulis. Isolement garanti loin de la foule gravitant autour de la Vierge mais la prudence reste évidemment de mise.

Le retour s’effectue en empruntant le même tracé en sens inverse.

  • Remarques

L’option extrême consiste à prendre le téléphérique qui, en 2 étapes successives, vous amène pratiquement sous le col. Le dénivelé se réduit alors à 50 m environ. Divers intermédiaires existent tant à la montée qu’à la descente, notamment par la présence de la gare intermédiaire d’Alpe Bill.

Cette sortie vaut plus par la vue qu’elle offre sur les hauts sommets que par le lac lui-même, en particulier le Monte Rosa et son impressionnante face Est de plus de 2000 m. Le versant Nord n’est pas en reste avec une belle vue sur le Stausee Mattmark situé 600 m en contrebas et les Alpes bernoises au loin, de même que l’Ouest avec la chaîne des Mischabel.

Philippe

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Laghi Toggia, Boden, Castel, di Devero, delle Streghe, di Pianboglio, d’Avino, di Antrona, di Campliccioli, di Camposecco et Smeraldo : 5 jours autour des lacs piémontais »

Ouvrir en grand !
Periode de turbulences en matière de cartographie (voir actu) !
Si la carte ci-dessous vous parait un peu palichonne, nous vous invitons à la consulter sur OpenStreetMap

Chargement de la carte en cours

Photos « Laghi Toggia, Boden, Castel, di Devero, delle Streghe, di Pianboglio, d’Avino, di Antrona, di Campliccioli, di Camposecco et Smeraldo : 5 jours autour des lacs piémontais »

J1 : Riale J1 : Guetteur sur fond de Lago Toggia J1 : Lago Castel J2 : Lago di Devero J2 : Montée vers le Lago di Pianboglio J2 : Punta Cervandone J3 : Alpe Veglia J3 : Marmitte dei giganti J3 : Lago d'Avino J4 : Lago di Campliccioli J4 : Alpe Scarone J4 : Lago di Camposecco J5 : Rif. Oberto - Maroli sur fond de Monte Rosa J5 : Lago Smeraldo et gare téléphérique sur fond de Strahlhorn J5 : Stausee Mattmark sur fond de Mischabel