Abonnez-vous à notre newsletter !

Le Banc du Pinet (2671m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1400m
Durée :
1 jour

Remarquable promontoire sur les vallées fortement encaissées du Valgaudemar, cette randonnée garantit une vue imprenable sur les plus belles cimes des Écrins. – Auteur :

Accès

De Gap, prendre la D.944 en direction d’Orcières.
Après Pont du Fossé, tourner à gauche au Pont de Corbière. Remonter la vallée de Champoléon jusqu’au hameau des Baumes (D.944a).
À la sortie du hameau, se garer à proximité des gros blocs (quelques places de parking).

Publicité

  • Sac de couchage 4 saisons - Mixte - (...) PROMO

    520 € 490 €

  • Veste de protection, en Gore-Tex (...)

    580 €

  • Chaussures d’approche - Homme - Five (...) PROMO

    120 € 102 €

  • Sac à dos de freerando - Mixte - (...)

    230 €

Précisions sur la difficulté

Hormis quelques pentes plus raides dans le couloir d’accès au col de Val Estrèche, la difficulté demeure raisonnable.

Les infos essentielles

  • Cartographie :
    IGN TOP25 3437 OT Champsaur
  • Altitude de départ : 1354m
  • Altitude des points remarquables :
    Tête Virante 2675m
    Le Banc du Pinet 2671m
  • Distance du parcours (A/R) : environ 14km
  • Dénivelée cumulée : 1400m
  • Balisage : vers 2300m, hors sentier sans aucun balisage
  • Date de sortie : juin 2019

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

La marche d’approche

À la sortie du hameau des Baumes, emprunter le sentier se situant à proximité d’un gros bloc (poteau indicateur - Crupillouse et Val Estrèche).

Après quelques lacets, laisser à main droite l’itinéraire des lacs de Crupillouse.

  • Vous entrez dans le Parc national des Écrins.

Par un agréable sentier en sous-bois d’épicéas, poursuivre à l’ouest en longeant le torrent de Val Estrèche (rive gauche).

Atteindre un verrou rocheux qui se franchit par un court passage aérien : le Gourette.
(facile mais exposé).

Vers 2116m, déboucher dans un large vallon agrémenté de nombreuses cascades.
Moins fréquenté que le beau site des lacs de Crupillouse, le Val Estrèche mérite pourtant le détour.

Suivre au mieux une trace discrète en rive gauche du torrent.

Après le franchissement d’un des bras du torrent, retrouver le sentier qui s’élève en direction d’une petite cascade.

Profiter de la fraîcheur des eaux trépidantes puis, bifurquer à droite afin de contourner la grande paroi qui barre l’entrée du vallon. (Val Estrèche - nord-est).

Grimper au nord pour gagner une zone de replat. En prenant de la hauteur, on remarquera la présence de quelques ruines et d’un petit abri.

Afin de contourner la barre rocheuse qui s’annonce, remonter le pierrier en direction de la Côte des Murets en s’orientant progressivement au nord-ouest (vague trace) .

Par des pentes rocheuses/herbeuses, poursuivre à vue en gardant en ligne de mire un éperon rocheux caractéristique (antécime de la Tête Virante).

Le Final

À gauche dudit éperon, repérer le couloir que l’on remonte jusqu’au col de Val Estrèche (ou du Selard).

  • Il va sans dire qu’une petite visite au dôme de la Tête Virante s’impose.

Poursuivre au sud-ouest, par une jolie crête, en direction du Banc du Pinet qui s’atteint sans difficulté.

La vue est grandiose, probablement une des plus spectaculaires dans cette partie des Écrins !

Dernière modification : 23 juin 2019
Puy des Baumes (2843m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

" Vivre, c'est faire de son rêve un souvenir. " Sylvain Tesson

Randonnée réalisée le 16 juin

Topo publié le 23 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 23 juin à 20h52

    Michel, Bonsoir
    Etant l"auteur" de la Tête Virante, j’avais effectivement classé le topo en difficile, compte tenu de la dénivelée, du passage de la Gourette, et de l’absence de balisage.
    Mais il est vrai que ce n’est pas très difficile techniquement, mais il faut donner une cotation sur l’ensemble, c’est pas toujours facile, mais cela reste subjectif par rapport à ses "compétences", il est vrai que pour toi, cela peut sembler plutôt "facile" mais faut penser ...aux autres comme moi. Je confirme la difficulté est raisonnable.
    Thierry

  • par Le 23 juin à 21h00

    Pas de soucis, j’aurais probablement coté moyen sans cela, mais c’est plus pour être cohérent avec mes autres topos, je privilégie souvent la difficulté technique. D’ailleurs, cela n’enlève rien à l’intérêt du topo.
    J’étais à deux doigts de faire une sortie sur ton topo mais, comme je n’ai pas emprunté le même couloir, j’ai choisi d’en faire un nouveau. Je me suis d’ailleurs demandé si tu étais monté au Banc du Pinet.

  • par Le 23 juin à 21h09

    Non je ne suis pas monté au Banc du Pinet, d’ailleurs, ce jour là, deux randonneurs ont du faire le même cheminement que toi, car je les ai aperçu au Banc du Pinet.

  • par Le 24 juin à 08h46

    19 : c’est vrai que c’est beau ! et qqs autres aussi...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !