Le Brec de l’Homme (3211m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1400m
Durée :
1 jour

Le Brec de l’Homme se trouve à quelques encablures du lac des Neuf Couleurs, il demeure pourtant un sommet rarement parcouru. Cette montagne verrouille l’extrémité nord-est d’un vaste cirque minéral. On est saisi par l’ambiance "haute-montagne" de sa crête sommitale aérienne. Ce sommet singulier, âpre et envoûtant, offre aux randonneurs intrépides un panorama étendu. – Auteur :

Accès

  • De Barcelonnette ou du Col de Vars :

Quitter la D.902 à Saint-Paul-sur-Ubaye et prendre la D 25 en direction de Maljasset.
Moins d’un kilomètre après la Grande Serrene, tourner à droite au pont du Châtelet, une petite route étroite permet de se rendre à Fouillouse.
Se garer à l’entrée du hameau sur le parking obligatoire.

Précisions sur la difficulté

  • Aucune difficulté jusqu’au lac des Neuf Couleurs.
    Par la suite, le cheminement devient plus sportif et demande un peu de flair.
  • La traversée d’une zone de blocs et la présence de névés tardifs peuvent compliquer la progression. Poursuivre la montée dans une face raide, le pierrier reste instable jusqu’au col.
  • Final sur une crête rocheuse comportant des passages aériens.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3538 ET Aiguilles de Chambeyron Cols de Larche et de Vars
  • Altitude départ : 1900m à Fouillouse
  • Altitude du sommet : 3211m
  • Distance du parcours (A/R) : 21 km
  • Dénivelée cumulée : 1400m
  • Balisage :
    — Jaune (PR) jusqu’au lac des Neuf Couleurs
    — Rouge et bleu du col de la Gypière au Pas de l’Infernet.
    — Aucun pour l’ascension finale.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Exploration du versant sud du Brec de l’Homme

Le col de Chambeyron et le Pas de l’Infernet :

Ayant trouvé peu d’informations sur ces itinéraires, j’avais décidé d’explorer ces deux cols rarement visités.

  • Le col de Chambeyron (3090m) est difficile à atteindre et la jonction avec le Brec de l’Homme périlleuse. L’endroit est très inhospitalier et le rocher de mauvaise qualité.
  • Un cheminement discret part du col de la Gypière (balisé rouge et bleu) et rejoint le Pas de l’infernet (3048m). Cet itinéraire ne figure pas sur la carte IGN. Le Pas est équipé de chaînes (je ne connais pas la difficulté de ce passage)
    et permet de traverser la muraille en évitant un plus grand tour.

Nota :

Le Brec de l’Homme fut gravi plus tard dans la saison, cela explique la différence d’enneigement que l’on perçoit sur certains clichés.

De Fouillouse au lac des Neuf Couleurs

Quitter le parking et traverser le hameau de Fouillouse.
Sur la gauche et moins de cent mètres après la dernière maison, prendre le sentier menant au refuge de Chambeyron. (Poteau indicateur)

Le sentier s’oriente nord-ouest et s’élève à l’aplomb de Fouillouse.
Vers 2070m, la sente oblique au nord-est et serpente le long d’une croupe herbeuse.

La pente s’atténue au point coté 2460m, s’ensuit une longue traversée légèrement ascendante.
L’itinéraire prend une allure de sentier balcon et contourne un éperon rocheux, une dernière grimpette permet de gagner le refuge de Chambeyron (2626m).

  • On appréciera les eaux limpides du lac Premier, blotti au pied de l’imposante muraille du Brec de Chambeyron.

Juste après le refuge, laisser à main gauche le sentier menant au Pas de la Souvagea et poursuivre au nord-est.

On évolue sur un terrain bosselé dans un cadre de plus en plus minéral.

Continuer jusqu’au lac Long, laisser sur la droite la sente qui mène au Pas de la Couletta.

  • Poteau indicateur, c’est une variante possible à la descente.
  • On remarquera le couloir Bujon dans la face nord-ouest du Brec de Chambeyron.

Longer le lac long puis franchir un raidillon pour atteindre le front d’un glacier rocheux.

Déboucher dans un monde minéral d’altitude, des petits vallonnements masquent encore le lac qui ne tarde plus à se dévoiler.

La vue magnifique du lac des Neuf Couleurs apaisera le randonneur impressionné par l’austérité des lieux.

Ses eaux teintées d’un bleu laiteux indiquent que le lac sort progressivement de sa torpeur hivernale.
En ce début juillet, les névés encore abondants rehaussent l’éclat de ses couleurs.

Du lac des Neuf Couleurs au sommet du Brec de l’Homme

Contourner le lac par la gauche en suivant un instant une sente peu marquée.

Poursuivre vers le fond du cirque encombré de gros blocs.
Le meilleur itinéraire consiste à ceinturer le lac sans trop s’en éloigner en se rapprochant progressivement de la Pointe du Fond de Chambeyron.

Rejoindre l’itinéraire qui mène au col de l’Infernet ( Marquage rapproché rouge et bleu). Le suivre jusqu’au pied de la face.
Ignorer la montée au Pas de l’infernet et quitter progressivement le marquage.

Suivre le pied de la face un instant pour passer sous une barre rocheuse qui longe l’itinéraire d’ascension.

Monter par une pente rude jusqu’au petit col (sans nom). De rares cairns ponctuent l’itinéraire.

Prendre pied sur une crête aérienne, contourner un bastion rocheux par la gauche.
Une courte montée permet d’atteindre le sommet du Brec de l’Homme (3211m).

Le retour

Redescendre par le même itinéraire jusqu’au marquage précité.

  • On en profitera pour faire le tour complet du lac en suivant le balisage rouge et bleu jusqu’au col de la Gypière. (2927m)

Rejoindre le lac des Neuf Couleurs se trouvant en contrebas.

Descente par l’itinéraire de montée.

Dernière modification : 16 mai 2018
Tour du Chambeyron

A propos

Auteur de ce topo :

Marcher en montagne : "je suis bien là, où je me dois d'être. C'était la question cruciale de la vie. La plus simple et la plus négligée." Sylvain Tesson

Topo publié le 6 septembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par Le 17 septembre 2013 à 17h57

    Michel, tu as l’art de nous rendre intéressant une montagne qui, au premier abord, semble rébarbative.

  • par Le 17 septembre 2013 à 18h18

    Rébarbative, c’est certain que pour beaucoup ce serait le cas !
    Je ne me lasse pas de ce coin des Alpes.
    Pour moi, c’est un retour à la source de mes premières émotions !
    Les lacs du Marinet et celui des 9 Couleurs sont rarement observables en même temps.

  • par Le 17 septembre 2013 à 18h37

    ah la la ! j’avais prévu de le faire, et j’ai changé mes plans ! mais ce topo me sera très utile pour l’année prochaine ? sûrement ! merci Michel !

  • par Le 17 septembre 2013 à 19h44

    Salut Agarock,
    Tu te sentiras aussi bien qu’au sommet de la Montagne de Faraut !

  • par Le 20 août 2014 à 17h50

    bon, ben, c’est pour lundi ! j’espère que la météo va me faire ce cadeau !!!

  • par Le 24 août 2014 à 20h57

    Sommet gravi le 16 août mais par un itinéraire un peu différent : du lac, après avoir traversé les blocs, je suis monté directement dans l’éboulis pour rejoindre le sentier venant du pas de l’Infernet, cela permet d’éviter des névés et de parcourir moins de distance.
    Par contre l’éboulis est raide et instable, néanmoins on y trouve une trace de sentier et même quelques vielles marques ocres

  • par Le 27 août 2014 à 15h27

    Sommet gravi le 25 août ! je poste bientôt ma sortie ! sommet extraordinaire !!!

  • par Le 27 août 2014 à 18h32

    Hébè oui, j’attends depuis l’année dernière !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !