Le Chenaillet (2650m) par les Fonts de Cervières

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
774m
Durée :
1 jour

Le Chenaillet, ancien volcan situé sous l'océan est d'un intérêt géologique exceptionnel. C'est une randonnée familiale peu difficile et sans dangers avec découverte de deux lacs et avec une vue panoramique à 360° sur l'Italie, les Ecrins, le Briançonnais et certains sommets du Queyras. – Auteur :

Accès

De Briançon, prendre la route du col d’Izoard jusqu’à Cervières. Prendre sur la gauche la route des Fonts (panneaux, passer devant l’église).
Se garer au parking après les Aîttes près des anciennes fermes La Chau.

Précisions sur la difficulté

Parcours entièrement sur sentiers peu difficile.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3536OT
  • Altitude départ : 1880m
  • Altitude sommet : 2650m
  • Distance : 9,5 km
  • Balisage : Quelques panneaux

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Curiosité géologique du Chenaillet

Descriptif

Les fermes de La Chau sont visibles de la piste et accessibles par une allée que l’on prendra lors du retour.

Laisser ce sentier à droite et prendre la sente située à gauche (au nord) en direction du lac des Sarailles.

Passer le lac et à la prochaine intersection (Cabane de douaniers) prendre à droite en direction du Chenaillet.

Au sommet, descendre vers le Collet Vert vers l’est (non indiqué sur la carte, mais panneau).

Vous verrez des escaliers et vous aurez à passer une main courante (voir vidéo).

Vers 2519m et à l’intersection, prendre la sente située à votre droite (au sud).

Passer un premier lac sans nom (situé sur votre droite) puis le Lac Noir.

Passer la Bergerie des Fraches puis dévaler sur La Chau.

Rentrer dans le hameau des vieilles fermes et emprunter l’allée direction sud-ouest de façon à rattraper la route puis le parking.

Voici une vidéo avec noms des sommets qui montre certains points de passage. Régler la qualité sur la partie supérieure droite de l’image jusqu’à 1080p en cliquant sur HD.

Dernière modification : 16 mai 2018
Mont Chaberton (3131m), à la frontière avec l’Italie

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : Britanicus100

Retraité reconverti à la randonnée après avoir longuement sillonné le Haut Jura à ski. Vous trouverez dans mes contributions un ensemble de parcours réalisés principalement dans le Briançonnais où je réside mais aussi dans le Piémont tout proche ou dans le Queyras. Il m’arrive aussi de randonner dans les autres massifs alpins. Une bonne partie de mes parcours sont accessibles par le plus grand nombre. (...)

Topo publié le 23 janvier 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (13).
  • par DelgadoLe 16 septembre 2014 à 21h08

    Bonsoir.

    Le Chenaillet est dans les Écrins ? Le Queyras ? Ou les Cerces ?

  • par Le 16 septembre 2014 à 23h09

    Par défaut il a été mis dans les Ecrins alors qu’il est en fait dans le Briançonnais mais cette région n’existe pas dans le logiciel.

  • par Le 16 septembre 2014 à 23h20

    Il est plus proche du Queyras . Je viens donc de rectifier. Merci d’avoir soulevé ce problème.

  • par DelgadoLe 17 septembre 2014 à 16h05

    Je ne savais pas moi même. C’est assez ambigu étant donné qu’il surplombe les sources de la Durance. Merci à vous pour votre rectification.

  • par Le 18 septembre 2014 à 12h11

    Bonjour Delgado.

    Mêmes remarques que pour le pic de Rochebrune.

    Il s’agit d’une unité géologique, le massif du Chenaillet, dit aussi des sources de la Durance, faisant partie du briançonnais oriental.
    Ce massif n’est pas censé appartenir au Queyras, celui-ci s’arrêtant, depuis le col d’Izoard, à la crête séparant les Fonts de Cervières du bassin du Guil et passant par le Pic de Rochebrune jusqu’à la frontière italienne.

    Peut-être faudrait-il créer une zone "Briançonnais" entre Cerces, Pelvoux-Ecrins et Queyras ?

    Géo-Alp toujours :
    http://www.geol-alp.com/brianconnais/_schemas_Brianconnais/carte_Cervieres_5.gif
    http://www.geol-alp.com/brianconnais/_schemas_Brianconnais/carte_Chaberton_5.gif

    Le Chenaillet en PERIL ?
    http://www.arnica-montana.org/?id=23

  • par Le 18 septembre 2014 à 12h29

    Par commodité, on va laisser Queyras, le massif ’Biançonnais" serait très petit.
    De plus, ces sommets qui appartiennent à un massif sur un versant et à un autre sur un autre versant (ce qui serait le cas du Petit Rochebrune par ex si la délimitation passe par la ligne de crête) sont propres à perdre un peu tout le monde car on pourrait trouver un topo dans un massif et un topo dans un autre massif et ce pour le même sommet en fonction du versant d’ascension.

  • par Le 18 septembre 2014 à 12h29

    Merci pour ces précisions Hereme . Je pense effectivement que ce serait pas mal de créer si possible une zone correspondant à la réalité en rajoutant un index pour le Briançonnais sur le site.
    Sinon personnellement bien que Briançonnais ça ne me gène pas de prendre la région la plus proche .

  • par Le 18 septembre 2014 à 12h35

    Nos commentaires se sont croisés Alain. En tout cas pour moi ça ne crée pas de problème.

  • par moniqueLe 6 avril 2015 à 19h04

    Même problème pour le chaberton qu’on attribuait aux Cerces, et bien non. Le briançonnais mérite d’être une entité géographique à part entière...

  • par Le 6 avril 2015 à 19h11

    Le Briançonnais est une région naturelle située autour de la ville de Briançon. Il est composé notamment de la haute vallée de la Durance en amont de Saint Crépin, de la Guisane, de la Vallouise, de la Clarée et de la haute vallée de la Romanche.
    Ce n’est donc pas un massif.

      • -*-*-*-***-*
        Le massif des Cerces est composé des chaînons du Thabor dont on associe parfois le nom à celui de Cerces ou seul, du Galibier, de Chaberton et des Rois Mages (Roche Bernaude).

    Ce massif est entouré de ceux de la Vanoise au nord, du Mont-Cenis au nord-est, des Alpes cottiennes à l’est, du Queyras et des Écrins au sud et des Arves à l’ouest.

    Il est bordé par l’Arc au nord (vallée de la Maurienne), la Guisane au sud, la Doire Ripaire et la Bardonèche à l’est. Il est également entaillé par la Clarée, la Neuvache et la Neuvachette, ainsi que la Vallée Étroite, qui sont des torrents.

  • par Le 4 mai 2015 à 17h03

    Bonjour !
    J’aimerais beaucoup faire cette randonnée mais je ne vois aucune indication sur sa durée. Quelques précisons sur ses difficultés ( le dénivelé global est un peu insuffisant)seraient bienvenues !

  • par Britanicus100Le 4 mai 2015 à 17h55

    Bonjour Périssodacte .
    La durée pour un marcheur cool est d’environ 3h à la montée et de 1 h 45 à la descente . ( sur une base de 250 m de dénivelé
    à l’heure ) c’est sensiblement ce que nous avons mis . A cette dernière il faut rajouter bien entendu les arrêts .
    Pour la difficulté c’est du R2 . Circuit sur sentier avec quelques passages assez raides à l’approche du sommet ( marche en escalier sur quelques mètres dans les blocs rocheux sans avoir besoin d’y mettre les mains ) .
    Sur le plan de l’orientation bien prendre la sente située à droite au Collet vert afin de ne pas se retrouver sur l’Italie.
    Dans l’ensemble ce n’est pas une randonnée difficile .
    Par contre ce n’est pas à faire en ce moment car bien qu’exposé au sud il reste très certainement d’importants névés à
    l’approche du sommet . Prévoir dans ce cas des crampons type yaktrak .
    Comme vous avez pu le constater sur la vidéo il restait des névés le 22 juin .
    Cette année nous avons eu moins de neige , ça devrait donc être bon pour la fin juin .
    Je rajoute la trace GPS téléchargeable sur openrunner avec l’identifiant pencrech .
    Je vous souhaite de faire une bonne randonnée , cet endroit vaut bien le détour .
    A bientôt peut être pour un compte rendu .

  • par Le 4 mai 2015 à 18h42

    Merci beaucoup !
    Nous envisageons cette randonnée fin juillet, donc pas de souci de névés ! ( j’espère ^^ !)

  • par Le 4 mai 2015 à 18h48

    Fin Juillet toutes les randonnées sont possibles jusqu’à 3000 m d’altitude et il n’y a effectivement plus de névés .
    A cette période vous ne serez pas seul à emprunter ce parcours très fréquenté .

  • par AgamdrefLe 3 mai à 18h46

    Bonjour
    je projette la rando au chenaillet aux alentours du 10 mai ....quelles sont les conditions d’enneigement ?

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !