Le Cimet (3020m) par Allos

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1650m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Un peu plus long que l'option par Bayasse ou le Vallon de la Grande Cayolle, cet itinéraire assez sportif vous fera remonter par le vallon du Talon qui mérite le détour, ne serait-ce que pour les nombreuses cascades qu'il abrite...

Accès

Le départ se fait depuis le centre d’Allos Village : On peut gagner le village depuis le Nord par la D908 (en venant de Barcelonnette par exemple) et descendre par le Col d’Allos. On peut aussi venir du Sud par la vallée du Var et Annot puis la Colle Saint Michel, ou depuis Cannes par Grasse puis Castellane et Saint-André les Alpes, et remonter le Val d’Allos toujours par la D908 en passant par Thorame, Beauvezer et Colmars. Se garer dans le Centre d’Allos Village vers l’Office du Tourisme. Astuce en cas de période estivale de grande affluence : il y a un parking derrière le petit supermarché que l’on ne voit pas depuis la route et qui est rarement plein (passer derrière la mairie). La route de départ (GR56B) se situe en face de l’Office du Tourisme, direction Super Allos.

Itinéraire

La sortie en quelques chiffres :

  • Carte : IGN TOP 25 n°3540OT « Barcelonnette, Pra-Loup, Sauze, Allos »
  • Site IGN : Le Cimet
  • Altitude de départ : Village d’Allos, 1350m
  • Point culminant : Le Cimet, 3020m
  • Temps de parcours : environ 8 heures sans tenir compte des pauses
  • Distance : environ 25 kilomètres
  • Balisage : Traits jaunes du sentier de petite randonnée et traits rouge et jaunes du sentier de Grande Randonnée. Dernière partie pour gagner le sommet hors sentier (cairnée tout de même)
  • Période conseillée : sortie effectuée en juin 2014. Faisable surtout l’été, une fois les derniers névés fondus.
  • Équipement : Prévoir des affaires chaudes pour l’ascension du Cimet et toute la première partie jusqu’au moment où en passe en rive droite du torrent du Talon est à l’ombre. De bonnes chaussures étanches sont indispensables pour franchir les parties inondées de la cascade du Cimet.

Difficultés & Remarques :

  • Le passage du sentier aux abords de la cascade du Cimet réserve une portion assez raide dans des zones rocheuses où l’eau coule en permanence. Attention donc au risque de glissade.
  • Petit passage aérien en montant vers la cascade.
  • Attention aux névés : s’il y en a un trop imposant dans ce fameux passage de la cascade, il ne se franchira pas sans équipement d’alpinisme (piolets, crampons et casque).
  • Contrairement au Pelat voisin, l’accès au Cimet est relativement aisé et ne devrait pas poser de problème aux personnes sensibles au vide.
  • Après une forte pluie ou après la fonte des neiges, le sol gorgé d’eau pour atteindre le sommet rendra l’ascension pénible, vous donnant l’impression de progresser dans du terreau mou alors que la pente est assez soutenue. Cela devrait aller mieux dans la descente !

Le parcours :

Départ depuis la route en face de l’Office du Tourisme. Suivre le balisage de rectangles jaunes et les panneaux, généralement situés en bas des volées d’escaliers à gravir, pour sortir de Super Allos. On trouve au bout de cette montée une courte portion de piste, puis un sentier, et de nouveau une piste traversant le Bois de Vacheresse. Rochegrand, les Chevaux de Bois et la Mèl sont bien visibles à main gauche, tandis que l’on s’engage sur la gauche sous les barres de la Tête de Prachastel.

Au croisement suivant (point coté 1699m), prendre le petit sentier qui passe sous la Ferme des Bois. On continue sur la piste qui devient sentier juste avant l’entrée dans la zone centrale du parc, au niveau du Ravin des Combes. La jolie Cascade du Pichs finit par se dévoiler au détour d’une crête. On progresse dans des portions alternativement boisées et rocailleuses en rive gauche du Torrent du Talon, jusqu’à ce que le sentier rejoigne le torrent au niveau de la passerelle et que l’on passe en rive droite.

Continuer à monter le long du torrent jusqu’à atteindre les Cabanes du Talon. Ici le GR56 "Tour du Haut Verdon Nord" rejoint notre sentier et nous allons poursuivre en l’empruntant. Peu après, le paysage change et devient plus minéral, et le sentier monte plus rudement par des lacets et des vires jusqu’à atteindre la zone délicate aux abords de la Cascade du Cimet. Le sentier continue à bien grimper dans une belle pelouse alpine. Si la crête est libre de tout névé, vous pourrez choisir 2 itinéraires différents pour gagner la cime.

Première option : vous trouverez vers l’altitude 2500 un petit sentier partant sur la gauche. Il vous permet, en allant d’abord vers le Nord-Ouest jusqu’au point coté 2503, de remonter par la crête Est-Sud-Est jusqu’à la cime, via la croix du crash du vol Paris-Saïgon. C’est un itinéraire que je n’ai malheureusement pas pu emprunter, car comme vous le constaterez sur les photos, il subsistait une belle corniche de neige à cet endroit lors de mon passage.

Seconde option : continuez de cheminer sur le sentier GR jusqu’à un bon replat (là où le sentier sur la carte croise la courbe maîtresse 2550). Monter en direction du Nord-Est vers la crête à l’aplomb de la croix. A partir de là, vous devriez déjà trouver quelques cairns pour vous guider jusqu’au sommet. La sente louvoie ainsi jusqu’à rejoindre la cime.

Arrivé en haut, vous aurez une belle vue panoramique, même si la brume de chaleur m’a empêché ce jour de distinguer les plus lointains sommets. Les chevaux de bois, le Pain de Sucre et le Chapeau de Gendarme, la Grande Séolane, Fort Carra, le Pelat et le Téton, pour ne citer que les plus proches, devraient se laisser observer...

Le retour s’effectue par le même itinéraire.

In memoriam :

Un lien vers un article du journal "La Provence" relatant les conditions du crash et l’installation de la nouvelle croix commémorative en septembre 2012.

Variante :

Vous pouvez également, pour ne pas redescendre par votre sentier de montée, suivre l’itinéraire tel que décrit dans le topo où l’on rejoint par le Cimet par le Vallon de la Grande Cayolle (lien ici), c’est à dire par la crête Sud, jusqu’à rejoindre le GR au niveau du Petit Col de Talon.

Autre variante à l’étude :

Il me paraît intéressant, si l’on dispose d’une journée de grand beau aux environs du 21 juin (pour un maximum d’ensoleillement) et que les crêtes sont exemptes de toute neige, d’envisager pour le retour une traversée d’envergure pour le retour.

A partir du Cimet : descente vers la Croix du Paris-Saïgon, puis Pas de l’Ane, Col du Talon, cime sans nom cotée 2564, le Pichs à 2575m, point coté 2675, puis 2814, et enfin sommet du Grand Cheval de Bois à 2838m. Redescente par le sentier cairné sous le Petit Cheval de Bois, puis la Baisse de Prenier, et retour à Allos par le GR ou le PR qui passent en rive droite du Ravin de Chanceleye. Une bonne balade en perspective !

Si quelqu’un a déjà fait cette traversée (entière ou par morceaux),
vos retours sont les bienvenus, notamment afin de savoir si ça "passe" partout (notamment la dernière crête pour gagner le Grand Cheval de Bois).

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Le Cimet (3020m) par Allos »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours