Le Coiro (2607m) par le Vallon Guillaume et le Col du Coiro, du Mollard

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1800m
Durée :
1 jour

Randonnée sauvage, très peu fréquentée et inédite sur AltitudeRando. L'approche et la traversée des crêtes du Rocher du Vallon par le Vallon et le Col Guillaume sur le haut Vallon de l’Infernet, demande un effort constant et soutenu. Les novices dans ce genre de terrain s’abstiendront. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du hameau le Mollard sur la commune de Lavaldens, dans la Vallée de la Roizonne.
  • À Séchilienne, sur la RD.1091 dans le sens Grenoble ‒ Le Bourg-d’Oisans, prendre à droite la direction de l’Alpe du Grand Serre par la D.113/114. Passer la Morte, puis descendre sur l’autre versant sur la D.114 toujours. Passer Les Mazoirs, Lavaldens, Fontagneu. Arriver au hameau le Mollard, se trouvant sur l’autre rive de la Roizonne, se garer sur le parking au lieu-dit Les Hormes, à droite avant le pont sur la Roizonne sans pénétrer dans le hameau.

Précisions sur la difficulté

  • Aucune difficulté au départ, sur sentier balisé jusqu’à la Cabane de Rif Bruyant et plus haut lorsque l’on quitte le sentier balisé vers 1980m sous le verrou du Vallon Guillaume.
  • Totalement hors sentier, pour la montée jusqu’à la crête du Col Guillaume par son vallon.
  • Croupes herbeuses raides, pierriers fastidieux, traversées de coulées, de pentes raides où les caillasses sont peu stables, et où la recherche du meilleur passage pour atteindre la sortie au Col Guillaume est complexe.
  • Autant que pour la descente sur le haut Vallon de l’Infernet pour prendre pied sur le sentier balisé.
  • Randonnée réservée à des fendus du caillou, où les petits mollets devront s’abstenir de s’engager dans ces lieux. Ne s’y engager que si vous êtes habitué à ce genre d’itinéraires non balisés.
  • Il est évident qu’une météo stable et un ciel bien dégagé, pour avoir toujours en vue l’état du terrain et pour repérer les passages propices à la réussite de cette aventure sont bien évidemment fortement recommandés.
  • Tout mauvais temps est fortement déconseillé.
  • La montée au Coiro est légèrement exposée sur une courte portion sur son arête finale.
  • La descente du Col du Coiro se réalise sur un sentier emporté par endroit au départ, puis bien marqué par la suite pour retrouver la Cabane de Rif Bruyant.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 08/09/2018
  • Carte : IGN TOP 25 3335 OT La Mure - Valbonnais
  • Altitude de départ : 983m
  • Altitude atteinte : 2607m
  • Horaire : à peu près 9h00
  • Distance : environ 23 km
  • Dénivelé : environ 1800m
  • Positions GPS du Col Guillaume
    • Longitude : 5. 922°
    • Latitude : 44.940°
  • Balisage :
    • blanc/rouge du GR.50 et traits jaune jusqu’au lieu-dit Ruisseau du Bruyant point IGN 1028.
    • Traits jaunes jusqu’au Vallon Guillaume où on laisse le balisage. Aucun dans le vallon Guillaume, aucun dans la descente du Vallon de l’Infernet.
    • Vieux balisage du GR.50 et traits jaune pour le Col du Coiro, aucun pour le Coiro seul quelques cairns.
    • Traits jaunes pour la descente finale du Col du Coiro au point de départ.
    • Tracé rouge balisé.
    • Tracé noir non balisé.
    • Refuge Rivobruenti

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

La Cabane de Rif Bruyant

  • Pour plus de photos du sommet, consulter mes nombreux topos sur le Coiro.
  • Comme l’indique le panneau, prendre le Chemin de Rif Bruyant en direction du lac de Rif Bruyant et le Coiro.

L’itinéraire se dirige vers le hameau, qu’il traverse pour prendre un beau chemin qu’il remonte vers le sud vers la balise du lieu-dit Ruisseau de Rif Bruyant altitude 1040m point IGN 1028, bifurcation vers Oris-en-Rattier.

Notre bon chemin s’élève vers l’est, d’abord en rive droite du Rif Bruyant et atteint le hameau et le Refuge Rivobruenti. Il poursuit une montée plus tranquille, devient sentier, passe bientôt sur la rive gauche du Rif Bruyant et reprend la direction du sud.

Il effectue quelques lacets sur la rive droite du Ruisseau de Vallon Péroud, avant d’atteindre la balise du lieu-dit la Cabane du Rif Bruyant altitude 1630m.

Le Vallon Guillaume

Prendre la direction du lac de Rif Bruyant par la Grande Montagne, balise atteint rapidement à l’altitude de 1680m, prendre le sentier de droite.

Il effectue alors ses lacets vers le sud-est, et atteint au point IGN 1885, la balise du Vallon Guillaume dont son poteau a été sectionné aujourd’hui.

Poursuivre les derniers lacets, on arrive ainsi dans le dernier coude vers 1960m au niveau d’un gros rocher sur lequel est peint lacs à gauche, et Coiro à droite. Notre sentier poursuit sa montée vers le nord-est vers le Collet, le laisser vers l’altitude de 1980m sous la langue rocheuse fermant le Vallon Guillaume.

S’élever alors vers l’est par une trace peu visible jusqu’à atteindre la roche, puis par une traversée dans le grand éboulis, en franchissant une coulée, atteindre la croupe envahie de myrtilles vers 2100m d’altitude.

Rester alors sur la croupe, en se faufilant parmi les myrtilles, tantôt sur la droite de la croupe. Elle devient très raide à l’approche de la roche, l’altitude est alors de 2340m, descendre à droite contre cette-ci en s’aidant de ces prises.

Traverser la coulée d’éboulis vers l’ouest en restant approximativement sur la courbe de niveau. Atteindre une croupe mi-herbeuse bien visible sur l’autre rive, dominant le véritable Vallon Guillaume.

Le Col Guillaume

Escalader à son tour cette croupe un instant sud, puis par une traversée ascendante sud-ouest dans un raide pierrier, atteindre le haut Vallon Guillaume. La sortie se dévoile bientôt plein sud.

Remonter l’éboulis, en se serrant plus haut contre la roche, et par une courte vire herbeuse bien visible prendre pied sur un minuscule plateau herbeux, point IGN 2530.

Parmi des blocs épars, atteindre un col herbeux sur la droite dominant le vallon nord-ouest sous le Rocher du Grand Vallon. Poursuivre sous l’arête rocheuse, puis parmi les blocs sud-est atteindre la sortie au Col Guillaume point IGN 2578 dominant le haut Vallon de l’Infernet.

Le Col du Coiro

Descendre à droite plutôt ouest sud-ouest donc, vers un vaste col sans nom envahie de blocs. Viser en face toujours, et après une petite montée, franchir un passage entre deux pointes rocheuses.

Descendre sous la pointe IGN 2551 en restant ainsi sur le versant est. Dévaler la pente d’éboulis du haut Vallon de l’Infernet vers le sud quand celle-ci le permet. Puis en ayant perdu environ quatre-vingt mètres de dénivelé, effectuer une traversée sud sud-ouest, pour trouver peu après avoir franchi un ruisseau asséché, le sentier balisé reliant le Col de la Pierre Luminet au Col du Coiro.

Le suivre en balcon, soutenu bientôt par des fers à béton, où quelques coulées entravent le sentier. Il passe alors entre deux monolithes point IGN 2537, pour passer ainsi en versant sud, où notre sentier est taillé dans la roche avant d’atteindre le Col du Coiro. L’altitude est d’environ 2550 mètres.

Le Coiro

-* Du col, la face nord du Coiro est en vue.

Descendre vers l’ouest, puis laisser à droite la descente vers le Mollard, pour continuer ouest, dans l’éboulis sous la roche. Repérer les cairns nous dirigeant vers une dalle de calcaire inclinée vers le nord.

Celle-ci se remonte dans sa brèche supérieure facilement avec de bonnes prises. Elle aboutit à la base d’un petit couloir, qui se remonte aisément, et qui permet de sauter sur le versant sud au niveau d’un cairn.

À droite, repérer en contrebas un second cairn. De bonnes prises se présentent à droite, pour l’ascension finale du sommet du Coiro.

Descente

Revenir sur ses pas, pour basculer vers le nord juste avant d’atteindre le Col du Coiro cairn.

Le sentier dévale raide vers le nord, en balcon au-dessus d’un vallon pierreux. Il descend ensuite à flanc vers l’ouest, sous une arête rocheuse en rive droite de ce dernier.

Le vallon se réduit sous la Tête de la Grisonnière, puis notre sentier commence à réaliser ses nombreux lacets en rive droite de la Draye de l’Echine.

Il franchit alors le Ruisseau de Vallon Péroud, et retrouve la balise du lieu-dit, la Cabane du Rif Bruyant.

Le retour se réalise bien-sûr par l’itinéraire pris à la montée.

Dernière modification : 6 novembre 2018
Traversée du Coiro (2607m) de la Vallée de la Malsanne à la Vallée de la Roizonne

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Randonnée réalisée le 8 septembre

Topo publié le 10 septembre

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 10 septembre à 22h28

    Bravo Patrice pour ta rapidité à poster un topo aussi complexe....
    Et merci pour cette magnifique, sauvage et folle bambée !
    Une belle aventure montagnarde !

  • par Le 11 septembre à 08h46

    Whoa !
    Superbe !

    Question bête (n’y ayant jamais été) pourquoi être redescendu pour rejoindre le chemin dans le vallon de l’infernet ? Ça ne passe certainement pas très bien sur la crête (points 2551 > 2565 > 2608) ?

    En tout cas, si vous cherchez quelqu’un (ou pas) pour explorer les autres sommets du secteur...

  • par Le 11 septembre à 08h52

    Ha et le ... ? est une céraiste, j’en suis quasi sûr. Laquelle ? Peut-être Céraiste à une fleur mais sans conviction.

  • par Le 11 septembre à 12h04

    Oui Nadine ce fut une belle bambée.

    • Yann, le point IGN 2565 se descend en rappel d’après le gars qui tient le Refuge Rivobruenti. Puis le rocher est pourri d’après ces dires. Pour les sommets du coin je ne sais pas pour le moment j’ai d’autres choses à voir. C’est prévu de monter la Tête de l’Ermitat, mais quand ? là est la question, puis faut voir l’exposition.

    Pour la fleur je corrige, au moment de télécharger les photos je devais contrôler si c’est bien ça, ce n’est qu’un oubli de ma part.

  • par Le 23 septembre à 12h04

    Désolé Yann, c’est plutôt le point IGN 2608 qui se descend en rappel...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !