Le Colombier (1948m) en traversée par les 4 Cols, Haut Col - Nodry - Lière - Parquetout

Difficulté
Moyenne
Dénivelé
850m
Durée
1 jour
Voir le tracé de l'itinéraire

Avertissements et Droits d'auteur

Dans le cadre départemental des itinéraires de promenades et de randonnées, le Conseil Général de l’Isère et la Communauté de Communes du Pays de Corps mettent à votre disposition 247 km d’itinéraires. La petite région du Beaumont accueille de nombreux pâturages qui invitent aux déambulations avec des visions panoramiques à la fois vers les sommets du Parc des Ecrins et ceux du Vercors. En gravitant autour et sur le plus haut sommet du Beaumont, vous passez en revue les paysages les plus variés. Texte relevé sur le panneau d’informations au Col de l’Holme.

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, au Col de l’Holme sur la commune de Sainte-Luce.
  • A la Mure, prendre la direction de Gap par la N.85. Dépasser la Salle-en-Beaumont, puis parcourir 5 km environ, pour prendre à gauche au niveau d’un arrêt de bus, la D.212a en direction de Sainte-Luce. Au village, prendre à gauche la direction de Saint-Michel-en-Beaumont. Faire 500 mètres pour se garer au Col de l’Holme.

Itinéraire

LA RANDONNÉE EN QUELQUES CHIFFRES

  • Randonnée effectuée le 08/04/2017.
  • Participant : seul.
  • Carte : IGN TOP 25 3336 OT La Mure - Valbonnais
  • Altitude de départ : 1208m
  • Altitude atteinte : 2027m
  • Horaire : à peu près 6h00
  • Distance : environ 14 km
  • Dénivelé : environ 850m
  • Positions GPS de la Porte du Vallon.
    • Longitude : 5. 943°
    • Latitude : 44. 870°
  • Balisage :
    • jaune jusqu’au Col de Lière.
    • Aucun pour les crêtes.
    • Jaune et jaune/rouge pour la fin du parcours, au moment où on retrouve le sentier au nord du Colombier.

DIFFICULTÉ

  • Aucune au début, jusqu’au lieu-dit Haut Col, sur pistes, chemins d’alpages balisés.
  • Sur traces d’alpages pour la suite jusqu’au Col Nodry dans un premier temps, et Col de Lière ensuite.
  • Sur pente herbeuse pour Côte Belle.
  • Randonnée praticable avec des raquettes.
  • A éviter par une journée de pluie et surtout de brouillard.

LE COL NODRY PAR HAUT COL

Prendre la petite route vers le nord, en direction du Col Nodry. Au lieu-dit Champ Rond, à 0,6 km au point IGN 1273m, prendre le chemin montant vers l’est en laissant celui de gauche vers le Col de Parquetout.

Il remonte sous une hêtraie, contournant le flanc nord de Robeyrettes avant d’atteindre une fontaine et abreuvoirs. Ici, l’itinéraire part sur la droite, contrairement à l’IGN, dessine un coude à gauche et remonte dans l’alpage jusqu’au lieu-dit Le Plainet 1480m. Rejoindre à 0,7km le lieu-dit Haut Col 1567m.

  • Les lieux-dits Le Plainet et Haut Col sont inversés sur l’IGN, à moins que ce ne soit sur le terrain.

Le chemin d’alpage suit la clôture vers l’est, et vire au sud pour la franchir une première fois par une première chicane. Il la franchit une deuxième fois 1683m sous le flanc ouest du Mont de Rousse.

Il va contourner son arête sud, et poursuit vers le nord par une trace peu marquée sur son flanc est cette fois-ci. La trace rejoint le vaste Col Nodry 1827m dominant au nord le superbe Vallon d’Aiguebelle.

COTE BELLE LE COLOMBIER PAR LE COL DE LIERE

Prendre la direction du Col de Lière. Le chemin d’alpage file vers nord-est sous le flanc ouest de Côte Rouge, et va contourner son arête nord au-dessus de Puits de Jacob. Sous son flanc nord-est désormais, suivant la clôture, il va chercher le Col de Lière 1917m.

Remonter en pleine pente herbeuse vers la gauche au nord, jusqu’à atteindre un peu à gauche sur l’arête, le véritable sommet de Côte Belle 2027m.

D’ici, le Mont Colombier est visible au nord-ouest. La crête est facile, elle descend vers le large col 1917m au lieu-dit Porte du Vallon. Poursuivre jusqu’au Mont Colombier 1948m à proximité.

LE COL DE PARQUETOUT ET RETOUR

Plonger sur son arête nord, dégarnie, une trace la longe, et se faufile plus bas dans la végétation avant de pénétrer plus franchement en sous-bois.

Vers l’altitude de 1600m, alors qu’elle butte sur une clôture, et dominant le sentier balisé, elle effectue un petit crochet à gauche pour y prendre pied rapidement à proximité immédiate d’une chicane.

Balisé de traits jaune, et jaune/rouge, le suivre à gauche sud-ouest. Pratiquement à plat, ou très peu pentu, il franchit combes, en balcon au-dessus de Valbonnais, il aboutit dans le coude d’une piste au lieu-dit Combe du Châtelard 1520m.

Descendre à droite le Chemin des Pères, en direction du Col de Parquetout. Il effectue 750 mètres plus bas la jonction avec la D.212f 1435m, reliant les Angelas à Saint-Michel-en-Beaumont. Descendre alors à gauche vers l’ouest, pour passer au Col de Parquetout à 400 mètres.

Garder la route une centaine de mètres, pour prendre à gauche un chemin au lieu-dit Les Chaumettes. Prendre ici la direction de Champ Rond, lieu-dit passé au début de la randonnée.

Journée du 08/04/2017 suite et fin.

Il est 12h30 je casse la croûte sur Côte Belle, en contemplant le paysage.

13h00, il fait toujours beau, j’ai encore du temps devant moi je continue sur l’arête.

Je descends vers la Porte du Vallon, des restes de corniches de neige entament leurs fontes sur le rebord ouest. Je laisse un sentier descendre vers le Clos de l’Alpe, et poursuis pour une dernière montée vers le Mont Colombier.

Je regarde sa longue arête nord, déjà montée un certain 22/02/2008 avec Manu, raquettes aux pieds. Aujourd’hui c’est sec, je descends longuement en suivant une vague trace, elle se fraye plus bas un passage dans la végétation. J’arrive devant une clôture, et aperçois en contrebas mon sentier balisé.

Je le suis vers la gauche sous l’arête nord à son tour, il prend pied sur la piste au lieu-dit Combe du Châtelard. Puis en suivant la piste à droite, par le Sentier des Pères, sur la D.212f elle m’emmène rapidement au Col de Parquetout où quelques voitures sont garées aujourd’hui.

Je rentre par le sentier balisé, et retrouve le Pré Rond et le Col de l’Holme. Voilà une longue journée enchainant le Chauvet, Côte Belle, et le Colombier.

Dernière modification : 19 avril 2017

Photos « Le Colombier (1948m) en traversée par les 4 Cols, Haut Col - Nodry - Lière - Parquetout »

Le Col de l'Holme et le Chauvet. Dès le départ, regard sur Saint-Michel-en-Beaumont sous la Crête de la Sciau. Chemin. Le massif du Coiro vu du Haut Col. Au-delà de l'alpage, la Grande Tête de l'Obiou émerge. Le Chauvet, la Crête de la Sciau, Robeyrettes et le Plainet 1567m. Pulsatille duvetée. Regard sur le Lac du Sautet et le Dévoluy. Le Chauvet et Robeyrettes devant l'Obiou et le Bonnet de Calvin.. La face nord de la Tête de Lapras, la Grande Tête de l'Obiou et Rattier. Crocus bigaré. Col Nodry et le Coiro en arrière plan. Le Vallon d'Aiguebelle vu du Col Nodry. Regard arrière en montant au Col de Lière. Au Col de Lière, la pente sud de Côte Belle. Du sommet de Côte Belle, le Gargas, le Grun de St Maurice, et le Laton ou Pic Gazonné. Du sommet de Côte Belle, Côte Rouge, et le plateau de Bure. Du sommet de Côte Belle, arête sud de Côte Rouge, la Grande Tête de l'Obiou et le Bonnet de Calvin. Du sommet de Côte Belle, le Chauvet, la Crête de la Sciau, et le Vercors en arrière plan. Du sommet de Côte Belle, la crête vers le Colombier. Regard à l'est sur le Gargas et Roche de la Muzelle entre autres. Sur la crête vers le Colombier. Sur la crête vers le Colombier. Anémones pulsatilles La Porte du Vallon. Regard arrière sur le Gargas et Côte Belle. Sur le Colombier. La Tête du Vet, l'Arcanier, la Roche de la Muzelle entre autres. Sur le Colombier. Le Chauvet, la Grande Tête de l'Obiou et le Bonnet de Calvin. Son arête nord face à la Tête du Vet, l'Arcanier. La chaine du Rochail, et en arrière plan à gauche la chaine de Belledonne, la Grande Lance d'Allemont entre autres. La Roche de la Muzelle est, elle, tout à droite. La Vallée de la Bonne, versant Valjouffrey. Pulsatilles duvetées. Anémones pulsatilles Arête nord du Colombier. Zoom sur la Grande Tête de l'Obiou et Rattier. Zoom sur le Mont Aiguille et le Grand Veymont. Le Coiro vu du Col de Parquetout. Petit bouquet de primevères. Une autre du Coiro, du Col de Parquetout. Le massif du Coiro au-delà du Col de Parquetout. Zoom sur le Mont Aiguille et le Grand Veymont. Sur le sentier de retour.