Dôme de Chasseforêt (3586m)

Difficulté :
Alpinisme
Dénivelé :
1900m
Durée :
1 jour

Par Pralognan-la-Vanoise - les Prioux. Le dôme de Chasseforêt domine les glaciers de la Vanoise. Vue superbe sur la Grande Casse et la Dent Parrachée. A faire en 1 jour ou 2 jours (dans ce cas là : nuit au refuge de la Valette). – Auteur :

Accès

Traverser Pralognan-la-Vanoise et se garer au parking des Prioux (1711m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Préambule

La légende raconte qu’en des temps fort lointains, le Dôme était recouvert de verts pâturages où les troupeaux paissaient heureux. Un jour, une vieille dame qui passait par là, demanda à l’un des bergers de lui donner un peu de lait frais, mais celui-ci refusa. La vieille dame qui était une fée décida de se venger et fit tomber la neige en abondance durant des jours et des jours. Alors, les verts pâturages se transformèrent en un désert de glace.

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3534 OT Les Trois Vallées - Modane
  • Altitude départ : 1711m
  • Altitude arrivée : 3586m
  • Dénivelée : 1900m
  • Participants : 2+

Matériel

Tout le matériel de sécurité nécessaire sur un glacier.

Itinéraire

Prendre le sentier qui monte en direction du Refuge de la Valette. Au Chalet des Nants (2185m), il est possible de quitter l’itinéraire vers le refuge et de rattraper celui de ski de rando qui monte directement vers le Col des Thurges, c’est un peu plus court.

Après le col, s’équiper pour monter sur le Glacier des Sonnailles (35°), puis sortir à 3300m environ sur les Glaciers de la Vanoise.

La suite de l’itinéraire est une longue traversée de cette immense calotte glaciaire et le sommet rocheux se rejoint sans difficulté. Attention : en glace vive, l’accès aux glaciers peut être difficile et dangereux. Cette sortie à été réalisée au printemps 2006.

Dernière modification : 16 mai 2018
Dôme de Chasseforêt (3586m) - Face N

A propos

Auteur de ce topo :

Une alchimie particulière à laquelle je ne m attendais pas. Les montagnes de Savoie (et quelques autres en Isère) et mon cocker anglais Simba. Douze années de montagne partagées sans aucune exception. Quelquefois dans des lieux où il n aurait peut-être pas dû se rendre pour cause de territoire protege, mais quelquefois aussi dans des courses difficiles ou il semblait inimaginable d amener un tel (...)

Topo publié le 21 juillet 2008

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !