Le Dôme de la Lauze (3568m) par le col des Ruillans à ski de randonnée

Difficulté :
Alpinisme F
Dénivelé :
350m
Durée :
1 jour

Itinéraire glaciaire grandiose et sans difficulté qui permet d'avoir un panorama magnifique sur presque l'ensemble du massif des Ecrins. La descente des vallons de la Meije permet d'approcher au plus près des spectaculaires faces nord du Râteau et de la Meije. – Auteur :

Accès

Entre Briançon et Grenoble, rejoindre la Grave par la route du col du Lautaret. Se garer au parking du téléphérique (environ 1480m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Présentation de la randonnée :

Le Dôme de la lauze est très facilement accessible puisque les remontées mécaniques de la Grave arrivent juste en dessous vers 3530m. La présence de ce sommet sur ce site peut donc prêter à discussion car il est atteignable sans effort.

Je rentre le topo, car je pense que malgré la "laideur" du téléski de la Girose les remontées mécaniques permettent de profiter d’une trop courte journée, ou pour le plus grand nombre d’avoir facilement accès à la haute montagne. Cette course peut en effet servir d’initiation à la randonnée glaciaire aussi bien l’été que l’hiver pour 350m de dénivelé. De plus le glacier de la Girose est suffisamment vaste pour ne pas empiéter sur les pistes de ski. En revanche, les amateurs de randonnées sauvages doivent passer leur chemin.

Pour ces raisons, il serait dommage de se priver d’un si beau belvédère sur les grands sommets de l’Oisans : la Barre des Ecrins est visible comme presque tous les grands sommets (Ailefroide, les Bans, la Grande Ruine, les Rouies, la Pointe du vallon des Etages, la Muzelle...). En revanche, c’est pendant la descente que la vue est la plus spectaculaire sur la Meije et le Râteau.

Renseignements pratiques :

  • Carte : IGN 3436 ET Meije Pelvoux.
  • Période d’ouverture du téléphérique et horaire
  • Tarif (2015) : 36€50
  • Période favorable : à skis jusqu’à fin avril. Plus tard dans la saison, les vallons de la Meije peuvent être déneigés.
  • Orientation : E.
  • Difficulté : le glacier est peu pentu, en revanche, il est crevassé (les photos prises en été en témoignent).
    Attention si l’on s’éloigne des pistes.
    Les vallons de la Meije ne sont ni balisés ni damés, c’est donc comme une vraie piste noire.
  • Matériel : de sécurité sur glacier, crampons, corde, piolet.

Description de l’itinéraire :

En 40mn environ et deux tronçons, le téléphérique amène au col des Ruillans à 3211m.
De là, il est facile de prendre pied sur le glacier de la Girose. On peut le remonter par où on veut, attention néanmoins aux zones crevassées.
La fin de l’ascension ne présente pas de difficulté.

Redescendre par le même itinéraire jusqu’au col des Ruillans. Après les possibilités sont nombreuses pour rejoindre la Grave (vallon de Chancel, par le brèche de Pacave...).

Si l’enneigement le permet, il est possible de descendre jusqu’à la Grave à ski. Sinon prendre le téléphérique à la gare intermédiaire (gare du Peyrou d’Amont).

Dernière modification : 16 mai 2018

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 17 avril 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 17 avril 2015 à 12h27

    J’y suis allé à skis, en partant des Ruillans et finissant la journées par plusieurs descentes des Vallons de la Meije. Tu as bien fait de rentrer ce topo car ce sommet offre un panorama absolument fantastique et est donc accessible en hiver et au printemps à skis.

  • par Le 17 avril 2015 à 17h06

    Salut Alain, on a fait comme toi avec 2 descentes des vallons de la Meije. J’avoue avoir hésité à rentrer le topo, cela me conforte dans mon choix.

  • par Le 20 avril 2015 à 10h44

    Effectivement cadre hors norme.
    Je l’ai fait l’année dernière à la même époque, beau souvenir malgré une mauvaise qualité de neige (assez croutée) dans les vallons, Mais le forfait était à 45 €.
    Tu as eu un tarif spécial ?

  • par Le 20 avril 2015 à 17h35

    J’ai mis le prix à titre indicatif pour une montée simple. En "illimité", c’est passé à 46 euros. (La grille complète des tarifs est visible avec le lien internet).

  • par BrigitteLe 5 août 2015 à 13h47

    Bonjour David, aucun scrupule à avoir pour ce topo car cela reste de la haute et belle montagne. Quant on fait le Mont Blanc, on ne part généralement pas de Chamonix à pied en délaissant les remontées.

  • par Le 5 août 2015 à 15h54

    Bonjour Brigitte. De toute Manière, les personnes sont prévenues. Si ils n’aiment que les endroits sauvages et plus difficilement accessibles ce n’est pas ce qui manque dans ce merveilleux massif des Ecrins. Merci pour le message.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !