Le Grand Galbert (2561m) en boucle par la "toundra" et le Lac Fourchu

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1100m
Durée :
1 jour

Une grande boucle d’environ 17 km passant par le sommet du Grand Galbert et avec un retour en partie totalement hors trace, permettant de pénétrer au cœur de la ‘toundra’ qui sépare la Cime Chalvine du Pas de l’Envious. Ensuite on bénéficie du magnifique environnement du Lac Fourchu avant de boucler en retournant par le GR50 au Lac du Poursollet. – Auteur :

Accès

Par la N91 rejoindre Séchilienne, puis prendre la D113 en direction de la station de l’Alpe du Grand Serre. Après les 14 km de montée, en arrivant à l’Alpe du Grand Serre prendre la première à gauche, en direction du Parking du Lac du Poursollet, son terminus.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3335OT Grenoble
  • Lien IGN : Le Grand Galbert
  • Altitude de départ : 1640m
  • Altitude du sommet : 2561m

Montée par les Chalets de la Barrière et le Col du Treuil

Au parking du Poursollet, un panneau nous donne la direction de La Barrière. Une large piste forestière conduit aux Chalets de La Barrière (1866m).

Aux chalets, un panneau nous indique la direction du Plateau des Lacs ; c’est cette direction qu’il faut prendre par le sentier qui commence à grimper un peu.
Repérer assez vite (quelques minutes) un petit cairn à une patte d’oie où le sentier principal continue pratiquement à plat ; ne pas le prendre et prendre à gauche la sente légèrement montante (voir photo).

Cette sente, assez discrète mais toujours bien visible, va nous conduire sous la Pointe de l’Aiguille pour ensuite traverser vers le col du Treuil.

Du col, on peut déjà bien repérer, au sud-est, la bergerie par laquelle on passera au retour du sommet. La bergerie est isolée, dans une zone de prairie et à proximité d’un petit lac à l’ouest de celle-ci.

La sente, un peu raide sur la fin, conduit sans difficulté au cairn du sommet du Grand Galbert (2561m).

Ne pas s’arrêter à l’antécime mais rejoindre le cairn le plus à l’est.

Descente par la bergerie, le Pas de l’Envious et le Lac Fourchu

Nota : Cet itinéraire de retour, magnifique par grand beau temps, ne présente aucun intérêt par visibilité incertaine et pourrait même s’avérer dangereux car il n’y a aucun point de repère et l’endroit est truffé de lacs et de zones très humides.

Du sommet revenir sur ses pas jusqu’à la cote 2300m (environ) et de là piquer plein sud en direction de la bergerie (2130m) qui, par temps clair, est la plupart du temps visible (quelques petits mouvements de terrain la masquent parfois).

La bergerie constitue un endroit idyllique pour une petite (ou pas) halte.

De la bergerie, prendre pour cap le Rocher Culasson et continuer à vue. Il faut louvoyer entre petits lacs et zones humides. Si l’on croise une bonne trace marquée c’est que l’on a rejoint le sentier qui, en le prenant sur la droite, ramènerait aux Chalets de la Barrière. En le prenant sur la gauche on va rejoindre le Pas de l’Envious (2074m).

Le sentier bien marqué monte un peu au-dessus du Pas avant de conduire au magnifique Lac Fourchu (superficie = 6Ha, profondeur = 16m).

Le sentier contourne l’extrémité nord du lac, franchit une sorte de petit isthme et rejoint le GR50 à l’extrémité sud-ouest du lac.
Il amorce bientôt sa descente pour conduire aux chalets du Poursollet (et ses buvettes) et au lac et parking du même nom.

Nota : il est aussi possible, au Pas de l’Envious de prendre la direction de La Jasse et du Plateau des Lacs. Il faut perdre une petite centaine de mètres de dénivelé puis par un mouvement tournant vers l’ouest rejoindre le GR50 qui chemine sur le très beau Plateau des Lacs et rejoint plus loin l’itinéraire décrit ci-dessus.

Sortie du 30/10/2014.

Peu de voitures au parking du Poursollet lorsque nous y arrivons. Il fait un peu frais (5°C) mais le grand beau temps que nous offre l’anticyclone est au rendez-vous.

Vu l’état de la piste nous comprenons très vite qu’il y a des travaux forestiers en cours. Nous tombons bientôt sur un premier empilement de taille impressionnante, d’arbres non ébranchés. Puis un deuxième … puis un troisième … puis un forestier qui nous explique qu’il y a une opération de déboisement pour augmenter la taille de l’alpage et que les arbres sont destinés à être broyés pour faire du combustible de type ‘bois-énergie’.

Nous arrivons aux Chalets de la Barrière et trouvons un peu au-dessus le petit cairn mentionné fort justement par le topo de L’Expatrié.

La montée se déroule sous une tempête de ciel bleu jusqu’au col du Treuil d’où on attaque la dernière pente, parfois raide, jusqu’au sommet qui n’est jamais la prochaine bosse mais toujours celle d’après. Enfin le cairn sommital est là.

On bénéficie d’une vue magnifique dont celle sur le versant sud de Belledonne.

Deux personnes rejoignent le sommet en arrivant du refuge du Taillefer.

Une bonne heure au sommet est consacrée à la contemplation … et à la restauration.

Nous repartons sur nos pas en perdant environ 200m de dénivelé puis piquons à vue sur la bergerie où une bonne halte, confortablement installée en plein sud, s’impose. L’emplacement de la bergerie est magnifique.

Nous quittons ce havre de paix à regrets et finissons la traversée de ce coin de ‘toundra’ en rejoignant le sentier venant des chalets de la Barrière, quelques dizaines de mètres à l’ouest du Pas de l’Envious. Les nombreux lacs et ‘laquets’ nous ont incité à une forte consommation de Mo de carte mémoire des appareils photos.

Au Pas, nous optons pour la version Lac Fourchu sans redescendre sur le Plateau des Lacs.

Le lac nous offre gratuitement de magnifiques reflets à peine troublés par une brise légère et un croissant de lune vient chatouiller le sommet de la Pyramide. L’endroit est magique et ne donne pas envie de retourner à la froidure du lac du Poursollet déjà gelé.

Pourtant il nous faudra le rejoindre pour terminer cette belle, quoique un peu longue, boucle.

Dernière modification : 11 octobre 2018
Le Taillefer (2857m) face nord et le plateau des lacs

A propos

Auteur de ce topo :

Dauphinois depuis ma naissance et ayant toujours habité en région grenobloise, j'ai fait ma première rando à 10 ans (c'était le col de l'Alpe en Chartreuse) et n'ai pas passé une seule année sans randonner avec des objectifs locaux ou lointains. Etant depuis 2010 en CVDI (Contrat de Vacances à Durée Indéterminée = à la retraite), j'ai maintenant plaisir à choisir des objectifs pour un groupe d'ami(e)s (...)

Topo publié le 4 novembre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (7).
  • par Le 4 novembre 2014 à 19h22

    Salut jump38, c’est la journée que j’ai choisi également jeudi 30 octobre pour monter au sommet du Taillefer (bientôt les photos). je suis d’accord avec toi, le plateau des lacs à l’automne c’est superbe surtout avec la belle lumière de cette journée.

  • par Le 4 novembre 2014 à 23h47

    Salut !
    Si tu es redescendu par le versant Nord on s’est même peut-être croisés ?
    Jean-Marc

  • par Le 21 septembre 2015 à 16h59

    A noter que le Grand Galbert est désormais le terrain de jeu de vautours fauves et de gypaètes barbus, j’ai eu la chance d’en voir une dizaine faire leur ballet il y a 3 semaines.

  • par Le 23 novembre 2016 à 16h49

    Pour la photo dont la légende est "La Chartreuse au loin dont émergent Chamechaude et le Grand Som", il y a erreur. On voit bien Chamechaude à droite mais à gauche ce n’est pas le Grand Som, mais la Grande Sure ! ;) Amicalement

  • par Le 23 novembre 2016 à 17h31

    Merci, rectif faite.

  • par LezadoLe 26 août 2017 à 19h04

    Bonjour Jump38,

    Le plateau des lacs du Taillefer est un lieu magnifique si on accepte de sortir des itinéraires classiques souvent très fréquentés notamment les W.E.
    C’est en cela que ton topo m’a intéressé.
    J’ai donc fait la randonnée par les Chalets de la Barrière pour atteindre le Grand Galbert et redescendre en traversée du plateau.
    Plein d’images me restent et c’est exactement le type d’ambiance que j’affectionne.
    J’ai mis cette randonnée sur mon site (itirando sud-est) et je me suis permis de mettre un lien sur ton récit.
    http://itirando.se.free.fr/183-38-poursollet-grand-galbert.html

    Amicalement.

  • par Le 27 août 2017 à 12h02

    Merci pour ce commentaire et pour la ’promotion’ de ce topo.

  • par Le 27 août à 08h20

    Merci pour ce topo,
    Nous avons effectuée cette magnifique randonnée le 27/08, il restait assez peu d’eau dans la Toundra mais c’était tout de même magnifique.

  • par Le 27 août à 11h33

    Merci ’yohan’, ça fait toujours plaisir d’avoir un retour sur un topo qu’on a créé ... et lorsque en plus le retour est positif, c’est très agréable.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !