Le Grand Galbert (2561m) en boucle par la "toundra" et le Lac Fourchu

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1100m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une grande boucle d’environ 17 km passant par le sommet du Grand Galbert et avec un retour en partie totalement hors trace, permettant de pénétrer au cœur de la ‘toundra’ qui sépare la Cime Chalvine du Pas de l’Envious. Ensuite on bénéficie du magnifique environnement du Lac Fourchu avant de boucler en retournant par le GR50 au Lac du Poursollet.

Accès

Par la N91 rejoindre Séchilienne, puis prendre la D113 en direction de la station de l’Alpe du Grand Serre. Après les 14 km de montée, en arrivant à l’Alpe du Grand Serre prendre la première à gauche, en direction du Parking du Lac du Poursollet, son terminus.

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP25 3335OT Grenoble
  • Lien IGN : Le Grand Galbert
  • Altitude de départ : 1640m
  • Altitude du sommet : 2561m

Montée par les Chalets de la Barrière et le Col du Treuil

Au parking du Poursollet, un panneau nous donne la direction de La Barrière. Une large piste forestière conduit aux Chalets de La Barrière (1866m).

Aux chalets, un panneau nous indique la direction du Plateau des Lacs ; c’est cette direction qu’il faut prendre par le sentier qui commence à grimper un peu.
Repérer assez vite (quelques minutes) un petit cairn à une patte d’oie où le sentier principal continue pratiquement à plat ; ne pas le prendre et prendre à gauche la sente légèrement montante (voir photo).

Cette sente, assez discrète mais toujours bien visible, va nous conduire sous la Pointe de l’Aiguille pour ensuite traverser vers le col du Treuil.

Du col, on peut déjà bien repérer, au sud-est, la bergerie par laquelle on passera au retour du sommet. La bergerie est isolée, dans une zone de prairie et à proximité d’un petit lac à l’ouest de celle-ci.

La sente, un peu raide sur la fin, conduit sans difficulté au cairn du sommet du Grand Galbert (2561m).

Ne pas s’arrêter à l’antécime mais rejoindre le cairn le plus à l’est.

Descente par la bergerie, le Pas de l’Envious et le Lac Fourchu

Nota : Cet itinéraire de retour, magnifique par grand beau temps, ne présente aucun intérêt par visibilité incertaine et pourrait même s’avérer dangereux car il n’y a aucun point de repère et l’endroit est truffé de lacs et de zones très humides.

Du sommet revenir sur ses pas jusqu’à la cote 2300m (environ) et de là piquer plein sud en direction de la bergerie (2130m) qui, par temps clair, est la plupart du temps visible (quelques petits mouvements de terrain la masquent parfois).

La bergerie constitue un endroit idyllique pour une petite (ou pas) halte.

De la bergerie, prendre pour cap le Rocher Culasson et continuer à vue. Il faut louvoyer entre petits lacs et zones humides. Si l’on croise une bonne trace marquée c’est que l’on a rejoint le sentier qui, en le prenant sur la droite, ramènerait aux Chalets de la Barrière. En le prenant sur la gauche on va rejoindre le Pas de l’Envious (2074m).

Le sentier bien marqué monte un peu au-dessus du Pas avant de conduire au magnifique Lac Fourchu (superficie = 6Ha, profondeur = 16m).

Le sentier contourne l’extrémité nord du lac, franchit une sorte de petit isthme et rejoint le GR50 à l’extrémité sud-ouest du lac.
Il amorce bientôt sa descente pour conduire aux chalets du Poursollet (et ses buvettes) et au lac et parking du même nom.

Nota : il est aussi possible, au Pas de l’Envious de prendre la direction de La Jasse et du Plateau des Lacs. Il faut perdre une petite centaine de mètres de dénivelé puis par un mouvement tournant vers l’ouest rejoindre le GR50 qui chemine sur le très beau Plateau des Lacs et rejoint plus loin l’itinéraire décrit ci-dessus.

Sortie du 30/10/2014.

Peu de voitures au parking du Poursollet lorsque nous y arrivons. Il fait un peu frais (5°C) mais le grand beau temps que nous offre l’anticyclone est au rendez-vous.

Vu l’état de la piste nous comprenons très vite qu’il y a des travaux forestiers en cours. Nous tombons bientôt sur un premier empilement de taille impressionnante, d’arbres non ébranchés. Puis un deuxième … puis un troisième … puis un forestier qui nous explique qu’il y a une opération de déboisement pour augmenter la taille de l’alpage et que les arbres sont destinés à être broyés pour faire du combustible de type ‘bois-énergie’.

Nous arrivons aux Chalets de la Barrière et trouvons un peu au-dessus le petit cairn mentionné fort justement par le topo de L’Expatrié.

La montée se déroule sous une tempête de ciel bleu jusqu’au col du Treuil d’où on attaque la dernière pente, parfois raide, jusqu’au sommet qui n’est jamais la prochaine bosse mais toujours celle d’après. Enfin le cairn sommital est là.

On bénéficie d’une vue magnifique dont celle sur le versant sud de Belledonne.

Deux personnes rejoignent le sommet en arrivant du refuge du Taillefer.

Une bonne heure au sommet est consacrée à la contemplation … et à la restauration.

Nous repartons sur nos pas en perdant environ 200m de dénivelé puis piquons à vue sur la bergerie où une bonne halte, confortablement installée en plein sud, s’impose. L’emplacement de la bergerie est magnifique.

Nous quittons ce havre de paix à regrets et finissons la traversée de ce coin de ‘toundra’ en rejoignant le sentier venant des chalets de la Barrière, quelques dizaines de mètres à l’ouest du Pas de l’Envious. Les nombreux lacs et ‘laquets’ nous ont incité à une forte consommation de Mo de carte mémoire des appareils photos.

Au Pas, nous optons pour la version Lac Fourchu sans redescendre sur le Plateau des Lacs.

Le lac nous offre gratuitement de magnifiques reflets à peine troublés par une brise légère et un croissant de lune vient chatouiller le sommet de la Pyramide. L’endroit est magique et ne donne pas envie de retourner à la froidure du lac du Poursollet déjà gelé.

Pourtant il nous faudra le rejoindre pour terminer cette belle, quoique un peu longue, boucle.

Dernière modification : 27 août 2018
Le Taillefer (2857m) face nord et le plateau des lacs

La carte du topo « Le Grand Galbert (2561m) en boucle par la "toundra" et le Lac Fourchu »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Le Grand Galbert (2561m) en boucle par la "toundra" et le Lac Fourchu »

Au parking. Le début de la boucle est à gauche et le retour se fera à droite. Empilement d’arbres destinés au ’bois-énergie’ Voilà l’explication : extension de prairies. Oeuvre d’un forestier artiste ! Aux chalets de La Barrière prendre très temporairement la direction du Plateau des Lacs Le cairn minimaliste mais important où il faut prendre à gauche. L’objectif est en vue Le versant sud de Belledonne se dévoile La ’toundra’ et en haut de la photo le Lac Fourchu Le sommet n’est plus très loin. Grande Lance d’Allemont et Grand Pic de Belledonne. La Chartreuse au loin dont émergent Chamechaude et Grande Sure Au sud vers le Valbonnais les vallées sont restées embrumées. Les cyclistes peuvent voir le théâtre de leurs exploits (quelques uns des 21 virages de l’Alpe d’Huez) Vu d’ici, vers le Vercors, le Mt Aiguille est tout petit. La vallée de la Romanche tout en bas où Livet est enfin touché par le soleil. Taillefer et Pyramide s’imposent vers le sud. Des trous comme celui-ci, ; il y en a plein ... regarder un peu où on met les pieds !!! Le magnifique site de la bergerie. Idem . Un des grands lacs de la ’toundra’ ; mais il y en a plein de tout petits Au pas de l’Envious, vue vers Goléon et Aiguilles d’Arves. De la Meije aux Fétoules et les Ecrins masqués par la Gde Aiguille de La Bérarde. Possibilité au Pas de l’Envious de descendre au Plateau des Lacs ou de monter vers le Lac Fourchu. Petite pyramide ... et grande Pyramide. On s ’est éloigné du Grand Galbert. Quand lacs et montagnes sont en parfaite harmonie La lune chatouille le nez de la Pyramide ! Ah ... la lumière d’automne ! Rocher Culasson, Taillefer et Pyramide. Mais que c’est beau ! ... ... tellement beau qu’on a du mal à se faire à l’idée d’en partir Dernier regard sur le Grand Galbert. On va plonger vers le Poursollet ... et le froid en cette belle journée d’automne. Cherchez l’intrus ! Pas de dégel à l’ombre ! Fermé ! Pas de thé chaud pour se réchauffer ! Et ce n’est pas le lac du Poursollet gelé qui va nous réchauffer ! Brrr ! Et dire qu’il ya un panneau «Baignade Interdite» !!!