Le Grand Galibier (3228m) par le couloir de la Clapière

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
1300m
Durée :
1 jour

Point culminant du massif des Cerces avec un panorama impressionnant sur le massif des Ecrins. Ascension réalisée en traversée avec une raide montée par le couloir de la Clapière et une descente par la voie normale du versant est. – Auteur :

Accès

De Saint-Michel-de-Maurienne, prendre la route du col du Galibier. Dépasser Valloire et continuer jusqu’à Plan Lachat (1962m). En début de saison la route est ouverte jusqu’au hameau de Bonnenuit (1700m) et cela rajoute environ 4km.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte 1 : IGN TOP25 3335 OT Névache - Mont Thabor
  • Carte 2 : IGN TOP25 3435 ET Valloire
  • Orientation : NNE pour le couloir de la Clapière.
  • Difficulté : Couloir à 45° sur environ 300m, 30° degrés pour la descente par la voie normale.
  • Matériel : Crampons, piolet,éventuellement corde et baudrier.

Itinéraire

De Plan Lachat, remonter la piste jusqu’au chalet des Mottets (2137m) puis, traverser le torrent de la Valloirette. Remonter des pentes douces jusqu’à la Clapière (2300m) puis accéder au glacier de la Clapière et au pied du couloir (2800m). Le remonter (raide et étroit au départ) pour déboucher au col vers 3150m entre les deux sommets. Gravir celui de droite le plus élevé par une arête mixte assez facile.

Pour la descente de la voie normale du versant est

Redescendre les larges pentes sud en direction du col Termier puis bifurquer ensuite vers le col de la Ponsonnière. Rejoindre alors le long faux plat qui amène aux Mottets.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Grand Galibier (3228m), par Plan Lachat et le col de la Ponsonnière

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 20 avril 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (8).
  • par Le 19 avril 2011 à 18h00

    Meije, Ecrins, Thabor....photos de rêve

  • par Le 19 avril 2011 à 19h24

    Félicitations David pour ces belles (et grandes !) sorties et ces magnifiques photos. Ca fait vraiment envie !

  • par Le 19 avril 2011 à 19h28

    Merci beaucoup,je conseille vivement ce sommet pour ceux qui ne l’ont pas fait,c’est un belvédère fantastique d’autant plus que la voie normale est très accessible.

  • par Le 19 avril 2011 à 20h57

    C’est beau !
    Et comme d’hab notre ami David nous sort du gros !

  • par Le 19 avril 2011 à 21h23

    En effet, belle course et très beau panorama surtout sur la Meije vue d’un angle qui change des photos habituelles...

  • par Le 21 avril 2011 à 11h35

    Ainsi donc il faut maintenant gravir ce couloir en Avril ! Il est vrai qu’en été, quand on le voit il est généralement tout noir. Dans les années 80, il était aussi moins raide, entre 30 et 40°. Sur la première photo, c’est très net on voit beaucoup plus de rochers. La diminution d’épaisseur à aussi augmenté la pente.

  • par Le 27 avril 2011 à 22h20

    De bien belles images ... comme souvent avec David Colson.

  • par Michel RenzettiLe 21 mai 2013 à 23h25

    Merçi pour toutes ces magnifiques photos qui me rappelle ma jeunesse,et toutes ces ascensions de sommets pendant des années et je ne me suis pas lassé de tous ces paysages que je connais par coeur merçi encore je reviendrai sur ce site que de souvenirs, ma première ascesion à 8 ans la grande chible avec les colons de igny à Valloire cela fait maintenant 62 ans oh !!!! peu cher

  • par Le 19 septembre 2014 à 17h25

    magnifiques photos enneigées ! maintenant que j’ai fait l’ascension de ce sommet par la voie normale, je reconnais bien l’itinéraire pris en mode "alpinisme" de ce topo, c’est sublime !

  • par Le 20 septembre 2014 à 16h49

    Merci Agarock. Je confirme, c’est une superbe course. Au printemps, c’est une grande classique à skis de rando, des skieurs dévalent tranquillement le couloir...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !