Le Grand Salève (1278m), petite boucle de la Corraterie

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
150m
Durée :
demi-journée

Une toute petite randonnée pour un rapide aperçu des contrastes du Salève : les immenses et débonnaires alpages sommitaux s'opposant aux falaises et au balcon vertigineux de la Corraterie, avec comme belle curiosité le Trou de la Tine... Parcours à moduler au gré des envies, idéal pour un beau coucher de soleil. – Auteur :

Accès

Route de la Croisette, accessible depuis Annemasse - Monnêtier ou alors Saint-Julien - Collonges-sous-Salève. Se garer au-dessus de la Croisette, aux environs de la route du Café des Crêts, ou ailleurs sur les petits parkings jalonnant le bord de la route.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Durée : entre 1h et 2h, en fonction du parcours.
  • Carte : IGN TOP25 3430OT Mont Salève - Saint-Julien en Genevois - Annemasse.

Conditions

Le parcours ne présente aucune réelle difficulté, mais il est impressionnant dès qu’on aborde le sentier des falaises de la Corraterie, et assez exposé aussi. Le chemin passant sous les falaises est assez large et plat. Cependant, une section en forêt étroite en terrain déversant peut demander de l’attention pour l’accès depuis le Trou de la Tine, en particulier par terrain humide. Le sentier remontant en longeant juste au-dessus des falaises est exposé, mais évitable...

En hiver, la Corraterie se déneige assez rapidement, et est souvent praticable. Cependant, le chemin d’accès depuis le Trou de la Tine ainsi que la sortie peuvent être scabreux, en particulier à cause d’éventuelle neige gelée en des lieux où la glissade est interdite... Les crampons sont donc fortement conseillés et le demi-tour doit rester une option...

Parcours

Depuis la route, se diriger plein nord vers le sommet des collines, ou bien en contournant le sommet par la gauche. On aborde de belles pelouses en versant ouest (décollage de parapentes l’été). Descendre ces pelouses pour rattraper un sentier longeant le bord de la falaise, et poursuivre vers le nord.

On aboutit à un joli promontoire situé entre la falaise à gauche, et le gouffre béant du Trou de la Tine à droite. Passer sur l’arche entre les deux, et poursuivre le sentier en forêt, étroit et parfois glissant en terrain déversant, qui descend. Une bifurcation à droite mène directement à la Corraterie, alors qu’à gauche, il est possible de descendre vers le sentier provenant de la grotte d’Orjobet, un petit détour permettant d’entrer voir le Trou de la Tine par le bas.

Le début de la traversée de la Corraterie est étroit et parfois glissant, sur un terrain herbeux déversant demandant de l’attention. Il s’élargit et devient bien confortable sitôt la base de la falaise rejointe. Ce parcours en balcon est panoramique, dominant l’immense plaine...

Après avoir contourné un promontoire, une petite montée aidée d’un câble passe sous la Croix de Savoie, grand pan de falaise sur lequel est peinte (et repeinte grossièrement) ladite croix, visible de toute la plaine genevoise...

Un dernier joli passage descendant sous des surplombs, puis le balcon se termine en remontant vers une bifurcation. Prendre le sentier remontant vers la droite.

Ce sentier remonte les pentes herbeuses sans trop s’éloigner des falaises. Sans difficultés, il est tout de même parfois exposé, et dans sa partie supérieure, certains préfèreront s’éloigner du bord de la falaise. Si les conditions sont mauvaises ou en cas de neige, on montera au mieux les pentes herbeuses en direction du sommet de la croupe herbeuse...

En suivant la clôture le long de la croupe, on remonte aux alpages dominant le Trou de la Tine, retrouvant le cheminement de l’aller. On pourra à loisir pérégriner sur le plateau, en compagnie des vaches et des parapentes l’été, et assister au coucher de soleil, avant de redescendre vers la route...

Détail de la sortie du 31 janvier 2014

En hiver, les jours sont courts, et il est difficile de trouver des randonnées praticables en ne partant qu’après 16h... Cependant, la route montant au Salève offre des options qui, sans dénivelé significatif, offre tout de même des ambiances dignes d’une balade de grande envergure...

17h, le soleil descend sur le promontoire du Trou de la Tine... On est juste au-dessus du niveau d’une brume dense bouchant la vallée... Je décide de poursuivre le cheminement vers la Corraterie, qui semble déneigée...

Le début du cheminement est un peu scabreux, la neige gelée sur l’étroit sentier m’obligeant parfois à contourner certains passages avec précaution... Sitôt sous la falaise, plus aucun problème... Seule chose dommage, les nuages élevés au loin qui ont prématurément éteint la lumière orange du crépuscule...

On retrouve la neige à la sortie de la vire. Le sentier, recouvert de neige gelée, n’est pas raisonnablement praticable, et il faut remonter dans l’herbe pour rejoindre le plateau... Retour tranquille dans le calme du soir...

Dernière modification : 16 mai 2018
Sentiers "alpins" du Grand Salève - Sentier des Buis (parcours d’origine)

A propos

Auteur de ce topo :

Des paysages sauvages, même si il faut marcher loin... Des panoramas grandioses, même si il faut grimper haut... Des couchers de soleil colorés, même si il faut redescendre tard...

Topo publié le 3 février 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par david viryLe 14 février 2015 à 12h01

    méfiez-vous de la Corraterie en hiver à cause de la glace !!!

  • par Christian Meyer.Le 14 février 2015 à 19h01

    Hello Pascal
    C’était quel jour que tu a fait cette sortie, car me semble être aussi sur le 8 eme photo !
    Amitiés montagnardes Christian.

  • par Le 15 février 2015 à 01h34

    Sortie du 31 janvier 2014.
    Mais je ne vois personne sur la vire magique...

  • par Le 21 avril à 22h26

    Bonjour très jolies photos, je me permet d’y ajouter une vidéo retraçant l’itinéraire au départ du coin. Bonnes rands à tous.
    https://youtu.be/dWNQrlQWb7U

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !