Le Hohneck (1363m) par le sentier des Roches

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
335m
Durée :
1 jour

Le sentier des Roches est un grand classique du massif des Vosges et offre de superbes panoramas sur le massif, la plaine d'Alsace et la Forêt Noire. Certains passages demandent cependant une grande vigilance du fait de la présence de rochers potentiellement glissants et de mains courantes. En boucle, il permet de réaliser l'ascension du troisième plus haut sommet des des Vosges : le Hohneck – Auteur :

Accès

Depuis Colmar, emprunter la D417 direction Munster. Passer dans Wintzenheim, puis Munster, à Stosswihr, continuer toujours sur la D417 jusqu’au col de la Schlucht.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Présentation du site

Le sentier des Roches a été créé en 1910 par le Club vosgien, à l’initiative de son président de l’époque Henry Strohmeyer. Il constitue l’une des "stars" des chemins de randonnée réalisés à l’initiative du Club.

Le Hohneck (1363m) est un sommet qui domine très largement la plaine du Rhin, se situant sur la crête séparant l’Alsace de la Lorraine. S’il se caractérise côté lorrain par des pentes douces et un aspect rebondis, son versant est, côté Alsace, peut être rapproché des sommets alpins du fait de son caractère abrupt. A ce titre, l’escalade et l’alpinisme (notamment hivernal) y sont pratiqués.

Renseignements pratiques

Cartes :

  • IGN TOP 25 3618OT Le Hohneck, Gerardmer, La Bresse, PNR des Ballons des Vosges.
  • Carte du Club vosgien au 1/50 000, COLMAR / MUNSTER / HOHNECK / GERARDMER / BALLONS DES VOSGES.

Horaire :

  • 3h35 environ.

Hébergement

Chalet-refuge FFCAM des Trois Fours

Route des crêtes, 68140 STOSSWIHR

Descriptif

Le parcours débute par le sentier des Roches à partir du col de la Schlucht (1139 m). Du col, il faut redescendre la route sur quelques mètres et descendre un escalier métallique (balisage : rectangle bleu). La première partie se déroule en descente sur un sentier qui porte bien son nom, en effet pendant 1h-1h15, on évolue sur un petit chemin étroit taillé dans le rocher, parfois assez aérien, qui emprunte des passerelles métallique, ou traverse des pierriers... Le randonneur reçoit de temps à l’autre le soutien de câbles, de rampes en fer ou d’échelles placés aux endroits les plus délicats.

Après avoir passé les Krappenfels (passage boîte aux lettres), un panneau indique la fin du sentier des Roches. Il faut alors poursuivre la descente jusqu’à une intersection située quelques mètres après la fin du Sentier. Suivre alors le rectangle bleu qui mène à l’auberge et au cirque glaciaire de Frankenthal en empruntant une piste forestière qui passe au pied des rochers de la Martinswand (site d’escalade). Attention, il ne faut pas prendre le sentier du triangle bleu qui monte.

A l’auberge, poursuivre tout droit (rectangle bleu) jusqu’à temps de rentrer en forêt. Au carrefour suivant, il faut laisser le triangle bleu pour suivre le triangle rouge. Ici débute, l’ascension vers le Hohneck (1363m), troisième plus haut sommet des Vosges.
Lors de la montée au col de Schaeferthal (1228m), un détour de 5min permet d’aller voir la grotte Dagobert (ou Frankenthallerkaller). Il s’agit d’une petite grotte naturelle, et qui aurait servi de refuge au roi homonyme, au VIIème siècle. Une fois au col, on rejoint le sommet du Hohneck en 10-15 minutes, en prenant à droite en suivant toujours le triangle rouge.

De là haut, le panorama est à 360° et permet d’admirer la Forêt Noire, le Grand Ballon et autres sommets des Vosges et même jusqu’au Alpes bernoises (Jungfrau, Mönch, Eiger…) par temps très clair. Il est également possible de se restaurer à l’auberge sommitale.

Il faut alors revenir au col de la Schlucht en redescendant dans un premier temps au col de Falimont (1290m) en suivant le rectangle rouge (direction col de Falimont – Les Trois Fours), puis tourner à droite pour longer dans un premier temps la crête qui domine le cirque glaciaire de Frankenthal avant d’évoluer à travers chaumes, sous-bois à myrtilles et hêtraies d’altitude. Il faut ensuite passer par des barrières métalliques de pâtures et traverser une petite route pour reprendre un chemin à proximité du refuge du Club Alpin des Trois-Fours. Le sentier se poursuit en forêt avant de rejoindre le col de la Schlucht au niveau de la chapelle du col.

  • Sortie réalisée le mercredi 25 juillet 2012.
Dernière modification : 16 mai 2018
Quatre jours dans le Massif Vosgien, Hohneck, Grand Ballon

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : La Terre vue des Cimes

Topo publié le 6 novembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par heremeLe 7 novembre 2012 à 00h27

    Histoire et Légendes.

    Une étymologie pour "Hohneck" : du germanique " Hoh " signifiant "sommet, hauteur", et du celtique
    "ek" signifiant "pointu" (latin "acer", escarpé, ou "acus", aiguille).

    • Une légende du Hohneck.

    http://als.vosges-rando.net/Legendes/LegNains.htm

    Le géant du Hohneck et l’esprit de la montagne

    Sur les hauteurs inaccessibles des Spitzkoepfe vivait autrefois l’esprit de la montagne. Nul ne l’avait jamais vu, mais
    chacun savait que le vent de tempête et les orages qui s’acharnent sur le massif du Hohneck expriment ses
    mauvaises humeurs.
    Un jour, un géant voulut traverser le massif. L’esprit ne l’entendait pas de cette oreille et déchaîna une terrible
    tempête qui couchait les sapins et brisait les rochers, formant des éboulis au pied des pentes. Le lac de Fischboedle
    montre une de ces pentes couvertes de blocs. Le géant ne se laissa pas impressionner. Il appela à la rescousse les
    nains de la montagne (nos amis nibelungen germaniques), qui taillèrent les rochers à grands coups de pic et lui
    firent un passage à travers les pentes, à l’abri de l’esprit, manifestant ainsi qu’on a souvent besoin d’un plus petit que
    soi... L’esprit de la montagne, furieux, se réfugia dans la forteresse inexpugnable que constituent les pics des
    Spitzkoepfe, d’où il ne manifeste plus sa mauvaise humeur que par de violents coups de vent ou les craquements du
    tonnerre.

  • par MaximeLe 18 mai 2014 à 17h28

    Une petite randonnée sympa de 10 km (on fait le tour en 2h http://www.endomondo.com/workouts/341600137/5359250) avec de beaux sentiers et de beau paysage. Un peu trop touristique à mon goût, lors de beau week-end il y a beaucoup de monde.

  • par Le 21 décembre 2014 à 11h13
  • par BallmeyerLe 12 août 2016 à 23h22

    J’ai fait cette randonnée aujourd’hui et je l’ai trouvée super ! Merci beaucoup pour ce post ! Vu deux chamois, dont un à moins de 15 m qui a été bien surpris.
    Le sentier des roches peut être déroutant pour un promeneur non averti, et un panneau au col de la Schlucht m’avait effrayé au départ : "Sentier des roches. Hohneck 3h30". En fait, j’ai pris environ 2h30 jusqu’au Hohneck, puis moins d’une heure pour redescendre au col de la Shlucht.

  • par BallmeyerLe 13 août 2016 à 00h40

    J’ai fait cette randonnée aujourd’hui et je l’ai trouvée super ! Merci beaucoup pour ce post ! Vu deux chamois, dont un à moins de 15 m qui a été bien surpris.
    Le sentier des roches peut être déroutant pour un promeneur non averti, et un panneau au col de la Schlucht m’avait effrayé au départ : "Sentier des roches. Hohneck 3h30". En fait, j’ai pris environ 2h30 jusqu’au Hohneck, puis moins d’une heure pour redescendre au col de la Shlucht.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !