Le Lauvitel (Lac de Lauvitel)

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
532m
Durée :
demi-journée

Une jolie petite randonnée pour découvrir le lac du Lauvitel et ses marmottes. – Auteur :

Accès

Au départ de Grenoble, prendre direction du Bourg-d’Oisans puis du col du Lautaret. Au virage du Clapier, prendre à droite la D 530 jusqu’au hameau des Ougiers. Traverser le Vénéon puis remonter jusqu’à la Danchère.

Précisions sur la difficulté

  • Pas de difficulté particulière.
  • Prudence en cas d’humidité, surtout en descente, sur le sentier pavé.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3336 ET Les Deux Alpes - Olan - Muzelle
  • Site de l’IGN : Le Lauvitel
  • Altitude de départ : 987m
  • Distance : environ 6,5km en aller retour.
  • Horaire ascension : 1h30
  • Horaire de descente : 1h00
  • Balisage :
    • traits blanc/rouge du GR.54 à la montée à droite par la Rousse.
    • traits jaune à la descente par les Selles.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Retourner tout d’abord au parking du hameau. Traversez le hameau pour prendre le sentier en forêt.

Au premier croisement, vers la rivière, deux possibilités : soit prendre à gauche par les Selles, soit par la Rousse à droite, pour un temps de montée équivalent. Le côté gauche est plus ombragé que le côté droit.

Je vous conseille de monter par la droite et de faire une boucle en redescendant par la gauche (qui sera devenue votre droite une fois en haut d’ailleurs).

Dernière modification : 10 juillet 2018
Tour du Signal du Lauvitel

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : JcSi38

Je m'appelle Jonathan, je pratique la randonnée assez régulièrement depuis l'année 2011, principalement pour réaliser des photos mais aussi pour m'accorder de bons moments en toute quiétude dans la nature.

Topo publié le 6 septembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (25).
  • par Le 17 septembre 2013 à 11h10

    Très belles photos, le Lauvitel est très fréquenté.
    On a pas besoin de mettre le mot lac, lau=lac.
    Dans le titre, Le Lauvitel est suffisant.

  • par Le 17 septembre 2013 à 11h16

    Merci ;)

    Oui j’étais au courant mais je trouvais que ça sonnait mieux avec le mot lac devant. Pour ceux qui ne connaissent pas le lac ou son nom, c’était plus compréhensible.

  • par Le 17 septembre 2013 à 11h19

    Pas de soucis wanajo38, en tout cas tes photos sont superbes, je ne peux en dire autant.

  • par Le 17 septembre 2013 à 11h21

    Merci beaucoup, on pourra faire une sortie ensemble un jour si tu veux, je m’occuperai des photos ;)

  • par Le 17 septembre 2013 à 11h23

    C’est pas un problème pour une sortie ensemble, si tu acceptes les vieux.

  • par Le 17 septembre 2013 à 11h24

    hahaha :D je ne connais pas encore tous les dictons sur les randonneurs mais a me paraît évident qu’il doit y en avoir un ressemblant à "c’est avec les "vieux" randonneurs que l’on fait les meilleurs randonnées !".

    Au plaisir alors.

  • par Le 17 septembre 2013 à 12h38

    On pourrait faire un titre comme cela
    Le Lauvitel (Lac de Lauvitel)
    Il faut penser à ceux qui nous suivent de Tahiti ou du Québec ou d’une autre région francophone et tout simplement à ceux qui n’ont pas de notion d’étymologie.

  • par Le 17 septembre 2013 à 12h42

    Voilà, c’est fait ;)

  • par heremeLe 17 septembre 2013 à 15h05

    D’accord avec Alain pour écrire, pour les non connaisseurs, le lac DE (préposition) Lauvitel, Lauvitel étant pris dans une acception de lieu géographique défini, comme le lac de Genève ou le lac de Constance), et non DU (article contracté) Lauvitel, qui reviendrait pratiquement à dire "le lac de l’eau du lac".

    J’en profite, avec no comment, pour donner un lien sur un article intéressant relatif à "La Montagne pour tous", qui amène effectivement à se poser des questions (dériverait-on vers la montagne d’Angèle, sauf à apporter moults moyens financiers en espèces sonnantes et trébuchantes ?).

    http://edytem.univ-savoie.fr/IMG/pdf/montagne-bernier.pdf

    Entre autres :
    " Dans les Alpes françaises, celle de Lauvitel reste un exemple expérimental et isolé de ce type d’ « insularisation écologique ». Créée en 1995, en application de l’article L. 241-11 du code rural (voir aussi la section 4 “réserves intégrales” du code de l’Environnement article L331-16) et par le décret n°95-705, elle concerne un vallon situé sur la commune de Bourg-d’Oisans (Isère) et dans la zone centrale du parc national des Ecrins. Première du genre, elle se développe sur 700 hectares et s’étend de 1499 m au bord du lac de Lauvitel au pic du Clapier du Peyron (3169 m). Inspirée par la loi de 1976 sur la protection de la nature, elle peut être définie comme « un espace appartenant à une zone centrale de parc national dans laquelle est décidée, sur vote du conseil d’administration et procédure en Conseil d’Etat, un classement ayant pour but l’exclusion de l’homme et de toutes ses activités. Seuls des scientifiques [mais aussi les personnels du parc national, la police et la gendarmerie pour des opérations de sauvetage et de sécurité ou encore les pompiers en cas de lutte contre des incendies] sont autorisés à y pénétrer afin de mesurer l’évolution du milieu sans perturbation d’origine anthropique » (LASLAZ, 2005). Dans cette logique de protection renforcée, l’homme est considéré comme un intrus et l’accessibilité est donc réduite au minimum (lignes 2 et 3 de la figure 4). Nul besoin ici d’artefacts spécifiques car, pour se rendre sur place, il faut traverser le lac en bateau et faire valoir ensuite un bon niveau d’alpinisme… On peut pourtant aisément dénoncer le caractère « naturel » (adjectif d’ailleurs absent de la dénomination française…) de l’espace protégé en question, puisque ce vallon est resté pâturé jusqu’à la fin des années 1940. "

    Ou avec un peu d’humour :

    " Si on mesure l’étendue du chemin parcouru depuis la fin des années 80 (qui avaient vu par exemple le refuge de Temple Ecrins fermé en raison d’ouvertures jugées non conformes aux normes établies pour les handicapés alors même que ce refuge du parc national des Ecrins est inaccessible aux PMR (sic)). "

    Mais faut-il en rire ou en pleurer ?

  • par Le 17 septembre 2013 à 16h29

    Petit rappel aux auteurs :
    Quand vous changer un titre de topo ---> cliquer immédiatement après avoir enregistré sur VOIR EN LIGNE pour figer l’adresse web (URL).
    Merci à tous.

  • par Le 17 septembre 2013 à 16h31

    Je pensais l’avoir fait (instinctivement car je ne sais même pas ce que vous entendez par "figer l’adresse web"). C’est uniquement lié au topo ou c’est pareil pour une sortie ?

  • par PatriceLe 28 juin 2015 à 17h59

    Non, ce n’est pas une randonnée facile ! Montée non stop pendant 1h30 sur 600m de dénivelé c’est facile pour qui est deja randonneur averti !
    Pensez aux non sportifs, anciens fumeurs, personnes agées, ou meme simplement aux neophytes qui en lisant cette rando se dise "cool, on va prendre du plaisir"....c’est faux...

    N’oubliez pas non plus qu’apres la montée...c’est une heure de descente non stop, mes rotules grincent encore...

  • par Grain de sel ,Le 22 septembre 2015 à 16h43

    OK Patrice , depuis 40 je vais au Lauvitel , nous avons travaillé à Vénosc " Les Chamois " à cet époque nous étions jeunes !!
    mon mari a été directeur du centre de vacances plus de 10 ans et reste un très grand sportif ( 75 ans ) - Nos deux fils gardent un savoureux souvenir de ces longs séjours . Régulièrement nous allons au Lauvitel ; nous y allons aussi avec les petits enfants ;
    l ’ aîné ( 18 ans ) adore marcher sur les traces de son papa et de son papy , c ’ est tellement beau , et puis il y a les marmottes ,
    moi aussi j ’adore mais j ’ai cela devient difficile pour une mamy , je ne veux pas décevoir alors je dois continuer ........
    Au retour je suis super contente de " cet exploit "
    Cordialement .
    Bravo à wanajo38 .

  • par Le 15 novembre 2015 à 19h01

    Bonjour, je me souviendrais toute ma vie de cette petite rando sympa jusqu"au col du vallon, c’était vendredi 13 novembre 2015.La beauté et le calme de cet endroit en cette saison auront laissé place à l’effroi des evenements de cette soirée de barbarie.Je garde néanmoins ces belles images dans mon coeur car ça personne ne pourra me les prendre ! En pensant bien aux victimes et à leur famille.

  • par joelle47854Le 3 décembre 2015 à 16h59

    Bonjour,
    est ce que la randonnée reste praticable a cette période ? merci d’avance

  • par soleneLe 5 avril 2016 à 18h23

    est ce que la rando est praticable en avril ? merci (je n’arrive pas a savoir s’il y a beaucoup d’enneigement encore )

  • par CoralieLe 18 juillet 2016 à 13h15

    Pas si facile que ça pour des personnes voulant faire une petite randonnée et n’étant que des randonneurs amateurs. Montée sur 2,3km ce qui n’est pas précisé sur ce site internet. Le temps de montée et de descente ne correspond pas forcément à la réalité, nous avons mis environ 20 min de plus. Mais très belle vue à l’arrivée !

  • par Le 18 juillet 2016 à 13h24

    Bonjour Coralie.

    Si la distance et le temps de montée n’est pas précisées dans le bon topo de Jo, elle sont bien précisées sur un poteau de départ à la Danchère. Je peux rajouter la photo...

    patrice

  • par allynLe 6 février 2017 à 11h57

    bonjour
    Cette rando a l’air tres belle ..Peut on la faire l’hiver en raquettes a neige ? Merci de vos reponses
    Aline

  • par RoselineLe 20 juin 2017 à 08h55

    Bonjour
    Je me souviendrai toute ma vie de cette randonnée dite facile, pour moi deux heures et demie de souffrance pour soit disant un joyau et des marmottes ah bon des marmottes ou ça, moi je peux vous dire que j’ai vu mille fois plus beau ,il faut être sportif pour faire cette randonnée et aimé monter des escaliers qui n’en finissent jamais

  • par Le 20 juin 2017 à 09h20

    Bonjour,

    C’est un endroit magnifique que la plupart des gens aiment justement pour ce beau paysage, le fait que ce soit assez facile d’accès et pour les animaux qu’on y voit. Bien entendu, si vous y allez un dimanche ensoleillé où il y a 100 personnes autour du lac, vous n’aurez que très peu de chance de voir des marmottes... La montagne n’est pas fait pour tout le monde, il faut de la patience et un peu de courage pour pouvoir en profiter.

  • par Le 3 mai à 23h36

    Entièrement d’accord avec Jonathan, le Lauvitel est un petit bijou, il se mérite !
    C’est une randonnée facile, mais ça reste une randonnée en montagne, ce qui est différent d’une balade autour d’un lac de plaine.
    Il faut savoir ce que l’on veut et ce que l’on est capable ou pas de faire, il y a suffisamment d’indications au départ pour se faire une idée........

  • par Petit JeanLe 10 juillet à 07h43

    Bonjour,

    J’ai fait cette randonnée hier avec un sac de 10 kg. Attention, sauf erreur de ma part, la distance mentionnée n’est pas la bonne. A partir du parking de la Danchère il y aurait 5,9 km. Le parcours ne cesse de monter et la plus grande partie du trajet est pavé de pierre, ce qui peut le rendre délicat en cas de pluie. Une fois au sommet le site est magnifique. En revanche, aucune marmotte de présente. J’ai pu voir deux bouquetins au loin. Selon les dires d’un local, il faut monter au lac suivant pour voir la faune.

  • par Le 10 juillet à 08h07

    @Petit Jean
    L’auteur à sans doute mis le kilométrage "aller".
    C corrigé, merci à vous.
    Pour la faune, il est évident qu’elle fuit ce lac très facile d’accès et très fréquenté. Peut-être le matin à l’aube...

  • par Le 10 juillet à 09h03

    Salut à tous.
    Je rajoute une photo prise à la Danchère.

  • par Le 10 juillet à 09h06

    Bigre déjà rajouté le 18 juillet 2016.

  • par ArnoLe 16 août à 18h40

    Bonjour
    Je viens de terminer cette randonnée réputée facile. Il faut savoir cependant qu’elle consiste à monter des escaliers pendant 1h30 à 2h, ce qui est loin d’être évident pour tout le monde... Il faut avoir un minimum de condition physique et d’équipements de montagne. Mais comme cette randonnée est considérée comme facile j’ai pu voir comme aujourd’hui des familles monter avec de jeunes enfants en sandales sans sac à dos et trop peu d’eau. Du grand n’importe quoi pour une randonnée en moyenne montagne.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !