Le Mont Roisetta (3324m) - Val d’Aoste

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1350m
Durée :
1 jour

Un itinéraire beau de A à Z pour rejoindre aisément un sommet du Valtournenche offrant un panorama à 360° dont le Cervin et le Mont Rose sont les principales vedettes. – Auteur :

Accès

Arriver de France par le tunnel du Mt Blanc ou par le Col du Petit Saint Bernard. Passer Aosta et continuer en direction de Turin jusqu’à Chatillon. Remonter alors, sur la gauche, en direction de Valtournenche. Dans le village de Valtournenche, peu après l’église, qui est sur la gauche de la route, repérer sur la droite un panneau indiquant Cheneil. Monter alors jusqu’à l’extrémité de la route goudronnée en gardant toujours la direction Cheneil. Arriver ainsi au parking de La Barmaz (2030m).

Précisions sur la difficulté

La montée au Mont Roisetta ne présente aucune autre difficulté que le dénivelé (1350m) et la raideur du dernier tiers de la montée. Si ce n’était la raideur de la partie finale on pourrait qualifier la difficulté globale de ’moyenne’. En tout cas la cotation ’EE’ italienne (Escursionisti esperti = randonneurs expérimentés) est pour une fois exagérée.

Les infos essentielles

  • Carte N°7 - Valtournenche - l’ESCURSIONISTA editore
  • Altitude de départ : 2030m
  • Altitude du sommet : 3324m
  • Distance : 12,5 km (l’aller-retour)

Aucun problème de balisage (balises jaunes). Panneau ou rappel des numéros de sentier (écrits en noir sur fond jaune) aux intersections.

OpenTopoMap

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Il est relativement rare de commencer une rando en prenant un ascenseur ! Une installation récente (2015) permet d’économiser une soixantaine de mètres de dénivelé. L’ascenseur se trouve au bout du parking … mais on peut aussi partir à droite par le sentier qui conduit au magnifique petit village sans voiture de Cheneil. Que l’on arrive par l’ascenseur ou par le sentier, on trouve très vite un panneau indiquant (entre autres) la direction du Mont Roisetta par le sentier N° 29.

NB : on peut aussi prendre la direction de la Becca d’Aran par le sentier N°26 qui rejoint le N° 29 à la cote 2600m, mais c’est plus raide (surtout le long du Torrent de Cheneil).

Emprunter donc le sentier N°29 (direction Sud-Est) qui au départ est commun avec le 30 (conduisant au Col Tournalin), le 31 (conduisant au col de Fontaine Froide), le 1 (numéro entouré d’un triangle) qui est celui de la Haute Route du Val d’Aoste.

Après un passage sous bois on rejoint le bas de la Combe de Cheneil et on laisse à droite le sentier N°31 poursuivre vers le Col de Fontaine Froide. De là on peut déjà voir, en tournant le regard vers le nord-est, le sommet du Mont Roisetta. Notre sentier 29 effectue un long mouvement ascendant vers l’Est, puis prend une direction Nord pour arriver à un embranchement (panneau) où le sentier N° 30 continue vers le col Tournalin (donnant accès au Grand Tournalin et au Petit Tournalin).

On rejoint ensuite le Torrent de Cheneil lui-même et on arrive à un croisement où on retrouve, venant de la gauche, le sentier N°26. Prendre alors à droite.pour longer un instant le Torrent de Cheneil.

A l’intersection suivante, laisser à gauche le N° 26 conduisant à la Becca d’Aran et garder le 29 que l’on va suivre jusqu’au bout sans rencontrer de nouvelles intersections.

A partir de là la pente se fait globalement bien plus raide mais le sentier, qui devient une belle sente sur la fin, est admirablement tracé jusqu’à la cime et à sa petite croix de bois.
Si on a la chance d’être au sommet par grand beau temps, on bénéficie d’un panorama époustouflant, surtout sur Cervin, Breithorn et Mont Rose.

Retour par le même itinéraire pour déguster d’une autre façon le magnifique paysage offert par la partie intermédiaire de la Combe de Cheneil.

A l’arrivée à Cheneil on peut reprendre l’ascenseur … mais on est presque aussi vite au parking par le sentier (nombreuses marche d’escalier) qui prend à gauche de l’ascenseur.

Sortie du 22/08/2017

Le Col de Vofrède de la veille a laissé quelques traces dans les jambes mais le grand beau temps est annoncé, alors décision est prise de gravir le Mont Roisetta.

Le parking de La Barmaz est déjà bien rempli mais il n’y a pas de file d’attente au pied de l’ascenseur … alors nous partons par l’ascenseur mais nous sommes 10 et il est limité à 8 personnes. En deux voyages nous voilà au panneau de départ de notre sentier du jour : le numéro 29.

Bien sûr, dès le départ, le Cervin est présent.

Un troupeau de moutons occupe les pentes à la sortie du bois mais il ne sera pas sur notre passage et donc … pas de problème de patous !

Il nous serait possible de voir notre but, mais émerveillés par l’environnement immédiat, nous ne le cherchons même pas ; ce n’est qu’à la descente que nous nous rendrons compte que le Mont Roisetta est visible peu après le départ de la balade.

Nous abordons la traversée vers le Torrent de Cheneil et tombons sur un gros troupeau de bovins dont certains individus, sur le sentier, ont bien l’intention de ne pas nous laisser passer. Aucun problème le contournement de ces paisibles bêtes est aisé.

Le sentier se fait plus raide et nous abordons un secteur un peu humide et légèrement glissant.

On se retrouve sans problème à la cote 3000m d’où les pentes finales nous apparaissent.

Nous croisons quelques personnes qui redescendent déjà du sommet et sommes doublés par deux ’avions’ en mode trail.

Nous resterons une heure au sommet à contempler dans toutes les directions le fabuleux panorama qui nous est offert … et aussi à casser une croûte bien méritée.

Le retour à Cheneil ne nous paraîtra même pas long, tant le paysage est beau tout au long de la descente.

Le Mont Roisetta … j’en rêvais avant de rejoindre Valtournenche et je suis heureux d’avoir partagé avec les ami(e)s ce rêve devenu réalité.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Grand Huit de Valpelline (val d’Aoste)

A propos

Auteur de ce topo :

Dauphinois depuis ma naissance et ayant toujours habité en région grenobloise, j'ai fait ma première rando à 10 ans (c'était le col de l'Alpe en Chartreuse) et n'ai pas passé une seule année sans randonner avec des objectifs locaux ou lointains. Etant depuis 2010 en CVDI (Contrat de Vacances à Durée Indéterminée = à la retraite), j'ai maintenant plaisir à choisir des objectifs pour un groupe d'ami(e)s (...)

Randonnée réalisée le 22 août 2017

Topo publié le 29 août 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 2 septembre 2017 à 10h04

    Quel belle rando, un panorama extraordinaire. Bravo pour ces belles photos, notamment celle du Cervin.

  • par Le 2 septembre 2017 à 10h30

    Oui, un très bon souvenir que cette rando. Merci pour le compliment que je transmets à ma femme (Claudine) qui fait toutes les photos de nos randos.
    Jean-Marc

  • par Le 2 septembre 2017 à 12h46

    Le Cervin ! Ouah ! Vu de Breuil il ne présente pourtant pas son côté le plus esthétique mais sur les premières photos rien à dire c’est beau !

    C’est quoi cette belle pyramide devant le Mont-Blanc photo 48, elle est bien tentante !!

    Le Grand Tournalin aussi... Mais pas sûr que se soit encore de la rando ? En tout cas, un topo que je garde sous le coude !

  • par Le 2 septembre 2017 à 12h56

    >C’est quoi cette belle pyramide devant le Mont-Blanc photo 48, elle est bien tentante !!

    C’est la Becca de Luseney... j’aurais du m’en douter. Oui elle est tentante.

  • par Le 2 septembre 2017 à 13h46

    @Yann : Le Grand Tournalin ça reste de la rando accessible aux randonneurs dits ’expérimentés’ à cause du final où il faut mettre les mains. Il se grimpe bien sûr par le versant opposé à celui qu’on voit sur les photos. Je précise que je dis ça sans l’avoir fait mais au vu de récits que j’ai lus sur internet.
    Ça fait pas mal de temps (58 ans) que je randonne et la montée au Roisetta est pour moi (pour l’instant) un de mes plus beaux souvenirs de rando.

  • par Le 2 septembre 2017 à 14h18

    Non, le Grand Tournalin ce n’est plus de la rando, seul le sommet Sud (3370m) est "accessible" (passages équipés quand même). L’accès au sommet Nord plus élevé est beaucoup plus compliqué (PD+).

    C’est vrai que les cotations italiennes posent question par moment. Le Tournalin sud est coté EE et ça m’a l’air plus compliqué que la Roisetta (ou le Taou Blanc, autre haut sommet accessible par un bon sentier coté EE).

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !