Le Mont Thabor (3178m) par le vallon des Muandes

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1148m
Durée :
1 jour

Une variante longue mais très belle, parsemée de lacs, qui permet de profiter des très beaux paysages de la Clarée et des Cerces puis, depuis le sommet, d'un magnifique panorama à 360 degrés sur la Maurienne, la Vanoise, les aiguilles d'Arves, les Cerces, les Écrins,.... – Auteur :

Accès

Depuis Briançon se rendre Nord à la Vachette, remonter la vallée jusqu’à Névache. Traverser le village et monter par une petite route étroite jusqu’au refuge de Laval. Se garer sur le vaste parking qui clôt la route.
À noter qu’à partir du 14 juillet la haute vallée n’est accessible, depuis Névache, après 8 heures du matin, que par des navettes.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3535 OT Névache
  • Site IGN : Mont Thabor
  • Altitude Départ : 2030m
  • Altitude Arrivée : 3178m
  • Durée : environ 7 heures AR

Itinéraire

Du parking (2030m) emprunter le large chemin Nord qui monte en direction des Drayères. Après un petit kilomètre quitter celui-ci par la droite pour monter par un sentier bien tracé en direction du lac Long (2387m). Dépasser le lac et monter Est, franchir une zone de blocs rocheux et atteindre le lac Rond (2446m).

Poursuivre Est le long vallon qui permet de gagner le lac des Muandes (2580m). S’élever Nord Est au dessus du lac pour atteindre le col des Muandes (2828m). Au col prendre Nord et franchir une crête rocheuse pour atteindre le col de Valmeinier (2919m).

Si les conditions de neige sont bonnes, il est possible de traverser sous la crête pour atteindre le col.

Du col, descendre dans le vallon que surplombe le Thabor (névés fréquents). Contourner en s’élevant par la droite la pointe des Angelières et par une raide traversée atteindre un petit col sous le ressaut terminal où l’on aperçoit la chapelle du mont Thabor. Par de raides lacets , gagner la chapelle puis facilement le sommet du Mont Thabor (3178m).

Dernière modification : 16 septembre 2018
Mont Thabor (3178m) par la Vallée Étroite

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : 500px Foxy01

Topo publié le 23 août 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (17).
  • par Le 27 août 2010 à 11h50

    J’ai fait cet itinéraire un 11 novembre et j’en garde un souvenir merveilleux. On change plusieurs fois de Vallon en passant trois Cols, c’est sans doute le plus bel itinéraire pour cette montagne.

  • par Le 23 avril 2011 à 20h34

    j ai fait egalement jusqu au col de murande est rencontrer pas mal de lac bon souvenir et ferait la prochaine fois en partant de bonne heure jusqu au thabor

  • par ddLe 30 août 2011 à 21h20

    Magnifique !
    Attention ne pas négliger la traversée, après le col de Muandes, dans éboulis qui peut être délicate pour des enfants ou personnes ayant des problèmes d’équilibre

  • par alberttoLe 22 août 2012 à 06h59

    Bonjour à tous, merci de me dire si après le col des Muandes, l’itinéraire est bien, assez bien balisé : marques, cairns.. Merci

  • par BenLe 18 mai 2013 à 14h59

    Bonjour,
    J’aimerai savoir si la traversé du col des Muandes jusqu’au mont Thabor est balisé ? Difficilement praticable ? Et si il y a beaucoup de névés ?
    Merci d’avance :)
    Bonne rando !

  • par Le 18 mai 2013 à 15h07

    Bonjour amis randonneur !
    J’ai une petite question à vous poser, c’est un peu la meme que Ben, je vais partir cet été dans les cerces et je voudrais savoir comment se passe la traversé depuis le col des Muandes jusqu’au Mont Thabor ? Y a t-il souvent des névés ? Le sentier est il balisé ? Et difficilement praticable ?
    A+

  • par Le 18 mai 2013 à 23h34

    J’ai fait le Thabor par les Drayères et donc le col des Muandes un 11 novembre. Il y avait de la neige mais ce n’est pas suffisamment raide pour empêcher le passage. La sente était sous la neige mais nous avons traversé sans problème. Les névés vont dépendre de la date et de l’enneigement hivernal et de la fonte de printemps.
    Cette année, cela semble bien parti pour que des névés subsistent assez tard.
    A mon avis, pour toute randonnée au-dessus de 2800m et en versant nord, il serait peut-être utile, cette année, de prévoir au mois un piolet par groupe pour tailler, par sécurité, quelques baignoires pour les pieds.

  • par Le 19 mai 2013 à 10h31

    S’il y a trop de neige pour lier le col des muandes au thabor par la crete, il vaudra mieux redescendre au col des méandes en passant par le lac chardonnet et le lac blanc, puis attaquer le thabor par le chemin venant du refuge du thabor je pense non ?
    Car j’ai prévu d’aller randonnée vers le 20-25 juin donc il risque d’y avoir des névés comme tu dis !

  • par Le 4 juin 2013 à 21h46

    Nous avons déjà réalisé deux fois ce magnifique itinéraire pour inscrire au sommet du Thabor les prénoms de nos petits enfants (en 2005 et 2012). Nous avons prévu de récidiver cette année en juillet pour y inscrire le prénom de notre troisième petit fils. C’est pas du bonheur ça !!!!!!!

  • par Le 11 juillet 2015 à 08h32

    superbe randonnée et superbe itinéraire

  • par CeliaBretzLe 14 mars 2016 à 09h01

    Bonjour,

    Je voudrais savoir si l’accès à la chapelle est possible en quad ? Et si non, jusqu’où peut-on aller de cette manière ?
    Merci

  • par Le 14 mars 2016 à 12h44

    http://www.actu-environnement.com/ae/news/vehicules-motorises-quads-instruction-14553.php4
    Afin de clarifier les dispositions applicables, l’instruction de la ministre de l’Ecologie précise le principe "d’interdiction générale de circulation des véhicules à moteurs dans les espaces naturels en dehors des voies ouvertes à la circulation" posé par l’article L. 362-1 du Code de l’environnement. "Cette interdiction peut se résumer par la formule lapidaire « pas de hors piste »

  • par Le 14 mars 2016 à 20h09

    Quand je pense que certains, pour moins polluer, utilisent les transports en commun pour faire une rando et que d’autres veulent monter au Thabor en quad ... Triste époque...

  • par Le 15 mars 2016 à 13h31

    Je me doutais que la question de CeliaBretz ferait réagir, et je pense que CeliaBretz s’est peu-être trompé de site internet en posant cette question, pas du tout opportune, et (c’est mon impression, je me permets...) qui va un peu à l’encontre de tout ce que représente et prône ALTITUDERANDO. En tout cas, pour ma part, jamais il ne me serait venu à l’idée d’évoquer sur ce site, le fait de gravir la montagne sur un engin motorisé et polluant.

  • par Le 16 mars 2016 à 12h20

    Et pourtant je suis sûr que certains y pensent sérieusement !! Au Grand Coin en Maurienne, j’ai vu un groupe de 4 motos trials monter toute la crête du Grand Crêt jusqu’à la Pointe de la Pallaz et au sommet du Grand Coin. Et personne à part moi n’avait l’air de trouver ça choquant... les gens étaient même plutôt admiratif de "l’exploit sportif". Exploit sportif mon #’ & !

  • par Le 24 juin 2016 à 00h26

    Une petite nuit à la belle étoile ?

    Lac des muandes (2580m), lieu ideal pour un bivouac. en descendant du Thabor (3178m, nuit passée au sommet, à l’abri dans la chapelle)par le col de Valmenier (2919m) (descente éprouvante en travers sur le même côté la plus part du temps), après le col des muandes (2828m) la marche devient simple, la magie s’installe dans la descente, poursuivant un soleil couchant et des paysages inconnus bercés d’une lumière vivante et déclinante, l’air devenant par moment palpable et mystique nous approchons à pas de loup du mirroir du lac, ne pas le faire fremir surtout. Les anémones pulsaltiles sont des plumeties duveteux au vent.
    Avec la main de crepin (2757 m) qui vous salut ! Ou vous dit "halte là passager, il est temps de te poser et recevoir la magie de ce lieu".
    Notre bivouac fût en septembre, les jours plus courts, les herbes déjà brunies. Au petit matin la tente était blanche par nos condensations figées, l’eau dans la popote aussi en suface. Belle gelée blanche et soleil levant sur le massif des cerces. une petite frange de glace immobile sur le pourtour du mirroir. Une boisson chaude et un besoin de bouger, sortir de l’ombre aller vers le soleil et la douceur de la haute vallée de la clarée. Et déjà le soleil nous accompagne dans notre course à belle enjambées, en bas la brume ce dissipe, le peuple des champs est déjà bien réveillé. Papillons, insectes, abeilles travaillent encore en cette fin d’été, 1986 ? (jacques)

  • par Le 24 juin 2016 à 00h33

    Les quads ne sont pas de l’aventure !
    L’aventure c’est découvrir et mériter à chaque pas le respect de la nature, des simples bêtes, des fleurs, des paysages grandioses et silencieux, à couper le souffle. Le respect des êtres humains que l’on croisent aussi !
    En quad aller faire le galibier par la route. Le mont thabor est très instable et finalement tant mieux. Les chemins de montagnes ne sont pas là pour cela, si fragiles !

  • par TanguiLe 9 novembre à 15h03

    bonjour, rando effectuée fin octobre 2018, effectivement, après le col des Muandes, il y a de grandes chances de trouver de la neige, gelée ou pas car c’est un versant nord, prévoir donc au minimum des bâtons de marche car cela peut être délicat par endroit. De toute façon, dans le pierrier du vallon c’est presque indispensable.
    Sinon c’est une magnifique rando, une des plus belles de la région Cerces-Ecrins.

  • par Le 9 novembre à 18h47

    Les bâtons sont inefficaces sur un névé dur et parfois béton. En altitude en fin de saison, il faut un piolet. C’est moins cher qu’un accident.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !