Le Palastre (2278m), tour et ascension par la Combe Roranche et la Cabane de la Baume

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
1150m
Durée :
1 jour

Joli sommet sans prétention et randonnée aux paysages variés offrant de beaux points de vue sur une bonne partie du Champsaur. – Auteur :

Accès

En venant de Gap, prendre la direction de Pont du Fossé. Suivre la D481 en direction de Saint Nicolas puis prendre celle du hameau des Richards.
Au hameau, continuer à droite jusqu’au parking.

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • Aucune difficulté réelle à la belle saison. C’est du bon sentier sur la majorité de l’itinéraire. La seule partie hors sentier se situe entre le Palastre et le point 2315.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3437 OT "Champsaur Vieux Chaillol PN des Écrins"
  • Altitude minimale : 1370 m
  • Altitude maximale : 2315 m (collet entre le Pic du Clot Lamiande et la Pointe de la Prouveyrat)
  • Distance : environ 17 km
  • Horaires : comptez entre 7 et 8h

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

La Combe Roranche

Du parking, revenir vers le hameau des Richards et le traverser. S’engager alors sur le sentier (GR) descendant vers la gauche dans la forêt. On passe au-dessus de la Cabane de la Baumette. Plus loin, ignorer le sentier descendant à gauche vers les Bonnets et poursuivre sur le GR jusqu’au hameau des Roranches (un éboulement a eu lieu sur l’ancien passage du GR plus haut).

Traverser le hameau, passer devant une petite chapelle puis prendre le sentier montant à droite. À la bifurcation (1603), continuer à droite puis à l’intersection suivante (on rejoint la portion coupée par l’éboulement), quitter le GR et s’engager à gauche dans la Combe Roranche.

Le Palastre et le point 2315

Remonter la Combe Roranche par un bon sentier en lacets (traversées de cours d’eau) puis déboucher au col (2186 sur IGN) entre Soleil Bœuf et le Sommet du Palastre. De là, rejoindre facilement celui-ci (présence de quelques traces plus ou moins marquées).
Revenir sur ses pas et suivre une sente discrète en direction du Pic du Clot Lamiande. Celle-ci disparaît rapidement. Continuer à vue et au mieux en visant le point 2315 sur la crête entre le Pic et la Pointe de la Prouveyrat. Ce collet s’atteint sans difficulté particulière et permet de jouir d’un point de vue intéressant sur le vallon du Tourond et les sommets environnants.

La Cabane de la Baume et le retour

Revenir sous la crête et rattraper une sente descendant sur la gauche, sous la Pointe de la Prouveyrat. La trace s’accentue à mesure que l’on s’approche de la Cabane de la Baume. Peu avant celle-ci, prendre le sentier qui descend à droite et traverse une barre rocheuse à l’aspect infranchissable au premier abord. Le sentier se poursuit ensuite en lacets et rejoint celui descendant du Palastre. Enfin, on rejoint la piste qui nous ramène jusqu’au parking de départ.

Détail de la sortie (mai 2015)

Une belle journée mais plus courte que d’habitude car attendus le soir... Nous avons donc choisi ce petit sommet pas trop loin de chez nous. Après un coup d’œil sur IGN, j’avais repéré une petite variante sympathique avec ce collet à 2315m et ce retour par la Cabane de la Baume et son passage dans la roche. De quoi passer une belle journée !

Départ des Richards d’où la vue est déjà très belle puis début de randonnée sous un peu d’ombre (appréciable par cette chaleur déjà presque estivale). Nous avons été charmés par le hameau des Roranches avec sa petite chapelle et son oratoire dans les champs fleuris.

La montée dans la Combe Roranche fût moins rude que ce qu’on avait imaginé... Le sentier est très bien tracé, les lacets réguliers et là aussi, quelques portions de forêt prodiguent une ombre bienvenue selon la saison. De jolies cascades parsèment le parcours et l’une d’entre elles a fait mon bonheur à l’occasion d’un petit bain bien rafraîchissant ! Nous avons pique-niqué dans la montée et avons eu la chance de profiter de la compagnie d’un chamois à quelques mètres nous...

Après les derniers lacets dans un décor grandiose, nous avons rapidement atteint le petit col juste sous le Sommet du Palastre où nous sommes montés dans la foulée. Nous avons pu profiter d’une belle vue sur les sommets environnants, le Champsaur et le Gapençais.

Nous avons ensuite entamé la partie hors sentier en direction du collet entre le Pic du Clot Lamiande et la Pointe de la Prouveyrat. Belles pelouses alpines parsemées de rochers... Après une courte montée un peu plus raide, c’est un paysage sublime qui s’est offert à nous. Le vallon du Tourond et les sommets dominant le Champoléon dans toute leur splendeur...

La suite et fin par la Cabane de la Baume n’est pas en reste... Le site de la cabane est un vrai petit paradis où l’on aurait bien passé davantage de temps. J’ai beaucoup aimé la portion dans la barre rocheuse (présence d’une baume, peut-être à l’origine du nom de la cabane ?) comme un "passage secret"... Derniers lacets et retour au parking par la piste, sous un soleil irradiant et déjà beaucoup de belles images plein la tête !

Dernière modification : 17 janvier 2019
Le Palastre (2278m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Haut-Alpine d'origine et expatriée en Bretagne, je nourris mes deux passions au rythme de mes randonnées, petites aventures d'un jour ou plus... Généralement dans le Finistère ou à proximité et de façon occasionnelle dans mes chères Alpes du Sud lors de retours aux sources.

Crédits : Merci à Mik pour ses belles photos.

Randonnée réalisée le 27 mai 2015

Topo publié le 17 janvier

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !