Le Pieu (1270m) par les Saillants-du-Gua

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
950m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Cette pyramide boisée, également appelée le Bémont, s'accompagne pour cette randonnée des prairies de l'Echaillon et d'Uriol, apportant une jolie touche champêtre.

Accès

Se garer au parking du petit centre commercial des Saillants (370m).
Transport en commun : Ligne de bus TAG n°17 arrêt « les Saillants » (renseignements sur www.tag.fr).

Itinéraire

  • Carte : IGN TOP 25 n° 3236 OT Villard-de-Lans - Mont Aiguille.
  • Tracé IGN
  • Durée :
    • Montée : 3h.
    • Descente : 2h jusqu’à Vif, 2h45 jusqu’aux Saillants.

Difficulté

Aucune dans l’ensemble. Petite recherche d’itinéraire dans le secteur des Perrins.

Balisage

Jaune avec panneaux indicateurs, excepté :

  • Sur l’arête sud du Pieu où sont présentes quelques marques rouges forestières et cairns.
  • Sur le raccourci des Grands Amieux et la descente aux Perrins où il n’y en a aucun.

Descriptif

Emprunter au nord la rue de la Poste pour découvrir le premier panneau indicateur de cette randonnée au départ de la rue du Champa. Celle-ci pénètre dans un vallon ombragé où coule un torrent. A proximité de la dernière habitation, prendre à gauche une piste menant à des réservoirs. Puis un chemin la prolonge, se terminant sur la route des Grands Amieux.

La remonter pour la quitter à la troisième épingle. Emprunter alors un court chemin herbeux sur la droite puis un autre, bordant des maisons avant de pénétrer en forêt. Ce raccourci permet de rejoindre en cinq petites minutes une nouvelle piste.
Celle-ci nous amène au parking du pas de l’Echalier (620m) puis aux premiers pâturages de la ferme de l’Echaillon.

A la cote 688m part à droite un bon chemin. Après un lacet, il grimpe assez raide puis on le quitte vers 850m pour un sentier sur la gauche. Après un portillon en bois, repérer sur la gauche le départ d’une sente en lisière de forêt : c’est le départ de l’itinéraire de la longue arête sud boisée du Pieu.

Elle se dessine temporairement sur le flanc est en devenant plus large. Puis après une belle croupe plus ou moins horizontale, elle nous amène à proximité des falaises délitées des Rochers de Belledent (belles vues sur le Rocher de l’Eperrimont, le Gerbier et les Deux Sœurs).
Remonter alors en diagonale un pré en versant est pour retrouver rapidement notre sente de nouveau sur la crête. Celle-ci finit par être rocheuse, nous imposant donc à la longer par la droite. Enfin, le sommet s’atteint après un court raidillon.

Ornée d’un imposant cairn où se dresse une modeste croix, cette cime est incontestablement l’un des plus beaux belvédères sur le bassin grenoblois et les massifs qui l’environnent. Un autre promontoire plus à l’ouest offre une vue écrasante sur les pentes vertigineuses du Roc Cornafion.
Présence également d’un livre d’or pour laisser ses impressions.

Revenir sur ses pas jusqu’aux Rochers de Belledent. Environ 100m au sud, quitter la sente de l’arête pour dégringoler la pente est. On découvre alors rapidement un chemin abandonné qui descend plein sud.
Vers 1000m, quand la déclivité se radoucit, repérer sur la gauche un sous-bois de conifères. Y pénétrer en évitant de dévier de nouveau sur la gauche. On finit par sortir, vers 950m, dans un pré qu’il faut dévaler en tirant sur la droite. A son point le plus bas, on découvre un bon sentier (petit cairn) à proximité des ruines des Perrins encerclées par des bosquets de ronces.

Le suivre sur la gauche pour malheureusement retrouver rapidement une piste. Direction nord-est, elle nous fait traverser des pâturages dont la beauté est un peu ternie par la présence d’une ligne à haute tension. On passe également à proximité de la cabane d’Uriol pouvant servir d’abri.
On finit par de nouveau pénétrer en forêt avant de traverser une zone bien plus aride.

A une bifurcation à 380m, deux possibilités s’offrent à nous :

  • Si on est venu en bus ou si on a garé un second véhicule à Vif, on peut rejoindre rapidement le parking de la mairie de ce bourg en continuant la piste à gauche.
  • Pour revenir aux Saillants-du-Gua, suivre direction sud-ouest un long chemin commençant par deux dos d’ânes bien cassants. Il se termine au hameau de Champrond où l’on poursuit une petite route pour regagner le centre du bourg.

En faire moins

Montée au Pieu en aller-retour depuis le parking du pas de l’Echalier (cf. l’accès sur ce topo).
Compter 650m de dénivelé pour 3h30 de marche.

Remerciements

Un grand merci à Frédéric qui bichonne régulièrement la jolie sente de l’arête du Pieu. Il est également à l’origine de la croix sommitale et du livre d’or.

Dernière modification : 16 mai 2018
Rocher de l’Eperrimont (1441m) en boucle par le pas de l’Echalier

La carte du topo « Le Pieu (1270m) par les Saillants-du-Gua »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Le Pieu (1270m) par les Saillants-du-Gua »

Aux Grands Amieux Grange de l'Echaillon Sur l'arête sud du Pieu Rocher de l'Eperrimont et le Gerbier Au sommet du Pieu Au sommet du Pieu Au sommet du Pieu Le pré des Perrins La cabane d'Uriol Sur le chemin de retour aux Saillants