Le Rochail (3022m) par la face Nord

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1650m
Durée :
8h

Face Nord... Tout de suite, ça en jette ! Face Nord de l'Eiger, face Nord du Cervin, face Nord des Grandes Jorasses... Bon, d'accord, le modeste Rochail ne joue pas dans la même catégorie. N'empêche : son ascension par la face Nord, plus précisément par l'échine rocheuse séparant l'ancien glacier Rampant et le glacier du Rochail, offre une intéressante alternative à la voie normale (arête Nord-Ouest), laquelle sera néanmoins empruntée à la descente pour permettre d'effectuer une superbe boucle. – Auteur :

Accès

Du Bourg d’Oisans, prendre la route de Villard-Notre-Dame (D219).
Stationner juste avant l’entrée du village, au niveau du dernier virage en tête d’épingle, où est apposée une plaque commémorant la destruction du hameau de l’Essart par l’armée allemande (+ poteau indicateur de randonnée)
Attention : il faut venir tôt car les possibilités de stationnement, le long de la route, sont très restreintes (quatre ou cinq places, tout au plus).

Publicité

  • Tentes de rando
  • Sacs de couchage
  • Chaussures de rando
  • Sacs à dos

Précisions sur la difficulté

  • Recherche d’itinéraire.
  • Passages rocheux raides entre 2500 et 2550m puis surtout entre 2700 et 2800m : usage des mains quasiment constant et quelques pas délicats (peut-être évitables, mais au prix d’innombrables petits détours et retours en arrière).
  • Descente de l’arête Nord-Ouest nécessitant un minimum de vigilance (parcours sans difficulté, mais escarpé).
  • Casque recommandé. Crampons utiles en début de saison.

Les infos essentielles

  • TOP 25 - 3336 ET "Les Deux Alpes"
  • Altitude minimale : 1475m
  • Altitude maximale : 3022m
  • Distance : environ 12km
  • Horaires : comptez entre 6 et 9 h
  • Balisage : Jaune jusqu’au refuge des Sources / Ensuite, hors sentier (sans cairns) jusqu’au sommet / A la descente (voie normale), parcours d’arête évident puis sente plus ou moins marquée à partir du col du Rochail jusqu’au refuge des Sources.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Le départ du sentier du refuge communal des sources est marqué par un poteau indicateur et se situe dans le dernier virage en tête d’épingle avant le village de Villard-Notre-Dame, non loin de la plaque de commémoration du martyr subi par le hameau de l’Essart.

Ce sentier balisé franchit le torrent du Villard, puis s’élève vers les ruines de l’Essart, avant de perdre un peu d’altitude pour gagner la rive gauche du torrent du vallon au point coté 1487m.

Orienté Sud-Sud-Ouest sur environ 1,5km, il chemine alors entre ce torrent et le coteau des Clapières jusqu’au point coté 1931m.

Là, le sentier se réoriente vers l’Ouest et s’élève vigoureusement pour contourner par la droite un ensemble de barres rocheuses. Rester attentif aux balises jaunes, car le tracé est parfois discret.

Une fois ces dalles surmontées, le sentier reprend la direction du Sud et passe au dessus de belles sources (photo 6). Le refuge, qu’on ne voit pas d’ici mais dont on devine l’emplacement, doit naturellement son nom à la proximité de ces résurgences.

On atteint le large lit d’un torrent : le refuge des sources, toujours invisible, est alors tout proche : il suffit de traverser ce torrent et de gravir une petite croupe herbeuse.

Inutile, toutefois, d’y monter maintenant car il est un peu à l’écart de l’itinéraire. Il pourra en revanche fournir au retour l’occasion d’un moment de détente.

Poursuivre plutôt le long du torrent en remontant le vaste pierrier où il prend naissance (en début de saison, la neige, si elle n’est pas trop molle, simplifie ici la progression). On se rapproche ainsi du fond du cirque du Rochail.

Délaisser alors l’itinéraire de la voie normale, qui s’élève à droite dans un couloir orienté Nord-Ouest, pour chercher le point faible des gradins rocheux auxquels on fait face. Il se situe sur la droite (photo 8).

Cheminer au mieux dans les rochers (c’est assez raide, il faut "mettre les mains") et gagner la frange aval du pierrier qui domine ces gradins. La suivre un moment puis traverser ce bref pierrier lorsqu’il n’est plus lui-même surmonté par des barres rocheuses.

On atteint ainsi un ensemble de dalles moutonnées à traverser plein Sud, donnant accès à la base de l’échine rocheuse qui sépare l’ancien glacier Rampant et le glacier du Rochail.

Là débute la principale difficulté du parcours : une centaine de mètres de D+ à environ 45°, où chacun devra inventer son itinéraire. Il faut constamment mettre les mains et quelques pas délicats imposent de tirer un peu sur les bras... Mais l’ensemble est relativement peu exposé et, en définitive, plutôt ludique.

La pente s’adoucit vers 2800m : on discerne le point coté 2852m (correspondant à une petite éminence rocheuse à contourner : photo 11) et le sommet est en vue, au bout d’un long pierrier heureusement assez stable.

Vue magnifique, au sommet, sur une grande partie du massif des Écrins.

Descente par la voie normale, le long de l’arête Nord-Ouest, jusqu’au col du Rochail (2756m), puis, de ce dernier, en suivant une arabesque Nord / Est (point coté 2522) / Sud-Est (couloir évoqué ci-dessus) / Nord, pour finalement retrouver, au dessus du refuge, l’itinéraire de montée.

On pourra jouir d’une pause au minuscule refuge communal des Sources (non gardé), qui semble figé dans le temps, avec son antique moulin à café et ses vieilles photos de montagne.

Dernière modification : 7 juillet 2019
Le Rochail (3022m) par Villard Notre Dame

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonnée réalisée le 5 juillet

Topo publié le 8 juillet

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (5).
  • par Le 8 juillet à 21h51

    Merci pour ces belles photos, et pour cette vue inhabituelle sur le Lauvitel....

  • par Le 9 juillet à 00h02

    Merci vermatoiz. On l’aime, hein, l’Oisans sauvage !!

  • par Le 9 juillet à 06h26

    Bravo Marcadau ! Très beau versant d’ascension, très alpin, de la pure montagne sauvage. On se rend compte de l’ampleur de l’effort sur la photo 7. Reste à toper une version est côté Lauvitel si c’est possible !
    Merci pour cette directe nord !

  • par Le 9 juillet à 20h21

    Bonne idée, ça ! A étudier...
    Merci, bibox.

  • par Le 9 juillet à 20h49

    Du Lauvitel, l’été dernier, j’ai zieuté dessus. Je me suis dis que c’était un peu guedin mais possible ! A revoir bien sur...

  • par Le 19 juillet à 12h03

    Magnifique, ta photo 19 , de la face nord de la Malhaubert (que je viens de gravir hi hi ! ) . Le Rochail, par Villard Notre Dame (puisque j’ai fait la marche d’approche par le Lac du Vallon, pour la Malhaubert) c’est dans les "cartons" ! bravo pour ce bel itinéraire, et merci pour ces splendides photos !

  • par Le 19 juillet à 12h06

    Et sii quelqu’un est assez courageux pour tenter la Pointe d Malhaubert par sa brèche côté est, (côté Lauvitel), ben... qu’il se lâche !!! hum hum ...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !