Le Rocher Blanc (2928m) par la brèche de l’Argentière, retour par le col de l’Amiante et la brèche du Pin

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1200m
Durée :
1 jour

Voici un long itinéraire sauvage qui permet l'ascension du Rocher Blanc, le plus haut sommet randonnable de Belledonne, par le tour au plus près des Aiguilles de l'Argentière. Un cheminement physique attend le montagnard, c'est par une grande combe rocheuse que l'on atteint premièrement la brèche de l'Argentière. Sa descente pour rejoindre la Combe Madame en terrain plus que délité surprendra par sa raideur et demandera une attention toute particulière. Du sommet très panoramique du Rocher Blanc, il faudra gagner la brèche du Pin par un parcours hors sentier où les sens de l'itinéraire et de l'orientation seront nécessaires.

Accès

De Grenoble, suivre Vizille, puis en direction de Bourg-d’Oisans. Après Livet, suivre la route du col du Glandon. Parking au col.

Par la Maurienne, au niveau de la Chambre, suivre St-Colomban-des-Villards, puis la route du col du Glandon. Parking au col.

Précisions sur la difficulté

Itinéraire alpin non balisé et hors sentier pour montagnards aguerris.

  • Bien que le dénivelé soit relativement moyen pour un bon marcheur, l’ascension est très longue (5 à 6h pour la montée, env. 10h pour la boucle).
  • Long cheminement en rochers et en pierriers.
  • La descente de la brèche de l’Argentière est très raide en terrain bien délité.
  • Sens de l’itinéraire recommandé pour rejoindre la sauvage brèche du Pin.

Les infos essentielles

Carte IGN : TOP 25 3433 OT Allevard - Belledonne Nord

Altitudes :

  • Départ : 1922m
  • Brèche de l’Argentière : 2698m
  • Point bas atteint de la Combe Madame : env. 2500m
  • Rocher Blanc : 2928m
  • Col de l’Amiante : 2809m
  • Brèche du Pin : 2422m

Dénivelé cumulé total : 1200m

Matériel :

  • Crampons utiles si l’on coupe par le glacier de la Combe Madame à la descente de la brèche de l’Argentière.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Du col du Glandon à la brèche de l’Argentière

Du parking du col du Glandon, suivre le sentier balisé de la combe de la Croix. Au niveau du replat du Plan des Trois Eaux, il doit être possible de rejoindre la combe supérieure sous les Aiguilles de l’Argentière par des pentes herbeuses et rocailleuses sur la gauche. On peut la gagner également en remontant le sentier, puis en allant chercher un étroit et raide couloir encombré de roches.

Une fois la combe de l’Argentière atteinte, il faut la remonter intégralement en visant la brèche de gauche (celle de l’Argentière) au plus près des Aiguilles de l’Argentière. Le terrain est entièrement rocheux.

De la brèche de l’Argentière au sommet du Rocher Blanc

La descente après la brèche est très raide et bien délitée, le terrain est terreux d’abord, puis à nouveau rocheux quand la pente s’adoucit. On peut rejoindre la Combe Madame par le glacier, ce qui permet de s’économiser des éprouvants rochers.

Ne pas descendre dans le fond de la combe Madame directement, mais suivre sur le bord gauche pour rester à hauteur sans perdre de l’altitude, puis rejoindre l’itinéraire cairné jusqu’au sommet du Rocher Blanc.

Retour par le col de l’Amiante et la brèche du Pin

Descendre le raide versant sud (cairns et traces) vers le col de l’Amiante, puis rejoindre le lac de l’Amiante.

À partir d’ici, l’itinéraire devient sauvage pour rejoindre la brèche du Pin. Il faut viser plein ’est’ premièrement, en louvoyant parmi les barres rocheuses, sans descendre trop bas pour éviter de perdre de l’altitude, afin d’éviter une bonne remontée vers la brèche du Pin. Du coup, rester au dessus du replat de la cote 2377m et rejoindre le passage le plus encaissé du couloir du col de la Combe Madame.

Si l’on commence à longer directement la paroi de la crête du Pin, on devra traverser de vertigineux dévers herbeux. Cette exposition est évitable si l’on descend dans le pierrier afin de remonter plus loin sur les pentes herbeuses. Ensuite, suivre une trace intermittente jusqu’à la brèche du Pin.

De la brèche, descendre un peu et se retrouver face à deux couloirs. Ceux-ci sont empruntables mais raides. Plus bas, il faut descendre un gros pierrier afin d’atteindre les pelouses de retour vers le col du Glandon. On y retrouve une bonne trace. Remonter sur la butte qui se présente avec une vue spectaculaire sur la casse de l’Argentière et ses Aiguilles, puis rejoindre l’un des deux sentiers balisés qui contourne le Carrelet ramenant au parking.

Dernière modification : 16 mai 2018
Le Rocher Blanc (2928m) en traversée, de Combe Madame aux 7 Laux

A propos

Auteur de ce topo :

Crédits : Merci à Alain pour ses indications et l'idée du retour par la brèche du Pin.

Randonnée réalisée le 21 août 2017

Topo publié le 31 août 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !