Le Roncheret (1617m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
900m
Durée :
demi-journée

Une montée agréable toute en sous-bois pour finir au sommet agrémenté d'une table d'orientation à 360°. – Auteur :

Accès

  • De Nice, suivre la Route de Grenoble, puis la D6202 en direction de Puget-Théniers, Digne-les-Bains. Avant Entrevaux, en entrant dans les Alpes de Haute-Provence, la route prend l’appellation D4202. La suivre jusqu’à Pont de Gueydan. Prendre à gauche la N202 jusqu’aux Scaffarels puis à droite la D908 jusqu’à Annot.
  • De Digne-les-Bains, suivre la N85 jusqu’à Barrême, prendre à gauche la N202 jusqu’aux Scaffarels puis à gauche la D908 jusqu’à Annot.
  • De la haute vallée du Verdon, prendre la route de la Colle St-Michel jusqu’à Annot.

Se garer sur la place du village ou, encore mieux, se rendre au parking de l’école primaire (pour cela, traverser le pont sur la place, monter sur votre droite puis première à gauche ; le "rond-point parking" est un peu plus haut que l’aire de camping-cars).

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3541 OT
  • Altitude de départ : 700m env.
  • Le Roncheret : 1617m
  • Distance parcourue : 14,5km env.
  • Dénivelée : 900m env.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Prendre à la montée la route forestière de Colle Basse sur environ 200m (balisage rouge et jaune). Sur un petit replat, dans un virage à gauche, le chemin part tout droit.

Suivre ce chemin qui va, plus haut, recouper la route forestière au niveau du terrain de motocross. Emprunter la route jusqu’au fond du vallon et prendre le chemin qui part sur la gauche.

Un peu plus haut, prendre le chemin à droite et monter jusqu’à la piste de Combe Renard (panneau "Piste de Palluy"). Sur cette dernière, prendre à gauche sur une trentaine de mètres, le chemin part ensuite à droite en contournant le "gîte" de Palluy.

Le chemin monte alors en lacets en sous-bois. À l’embranchement avec le chemin de ceinture (alt. 1090m), prendre à droite la direction de "Gîte de Roncharel"- "Colle Basse" et continuer la montée puis traverser le ravin des Glaïres.

Juste après le ravin, au panneau "Ravin des Glaïres" alt. 1140m, prendre le chemin qui monte sur votre gauche et suivre la direction "Colle Basse". Le balisage passe au jaune.

  • Ce chemin va couper à deux reprises des pistes.

À la première (panneau "Fouent Nière" - alt. 1330m.), suivre la direction de "Colle Basse" par le petit chemin.

À la deuxième, Colle Basse est indiqué à droite par la piste mais c’est bien tout droit par le petit chemin qu’il faut aller ! (ne tenez pas compte non plus de la croix jaune un peu plus haut).

Arrivé à Colle Basse (1470m.), contourner l’ancien centre de ski de fond, traverser le parking et prendre la direction de la citerne D.F.C.I. par une petite montée. Au milieu de celle-ci, prendre à droite le chemin du sommet (panneau "table d’orientation").

Après quelques lacets, vous voilà au sommet où la table d’orientation vous fera passer un agréable moment à la découverte des sommets du coin (vue entre autres sur le Cheval Blanc, l’Estrop, les 3 Evêchés, la Grande Séolane, le Gand Coyer, le St-Honorat...).

Retour par le même chemin.

  • Variante possible : Une fois redescendu au chemin de ceinture, emprunter ce dernier pour une belle traversée de niveau jusqu’au panneau indiquant "Clot Roubaud".
    Prendre alors la descente à gauche. Après le replat qui suit la robine, prendre jusqu’au bout le chemin qui descend à droite.
    Traverser ensuite en passant devant le grand bâtiment du village vacances/école et rejoindre le parking.
  • De nombreuses autres variantes peuvent être envisagées. À vous de jouer avec la carte !
Dernière modification : 16 mai 2018
Pic de Chamatte (1879m) par Allons

A propos

Auteur de ce topo :

Bas alpin de naissance, j'ai toujours parcouru les montagnes alentours pour promener. Puis est venu le temps de l'escalade (les grès d'Annot, le Verdon, les Calanques, Buoux). Je ne grimpe plus depuis plusieurs années. Au début des années 2010, je me suis (re)mis à la rando et ce n'est que du bonheur !

Topo publié le 21 octobre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 22 octobre 2016 à 19h41

    Certains lecteurs se sont étonnés de voir ce terme "la" Colle. En fait il s’agit de lieux ayant appartenu à l’Italie (notamment avant la rectification de frontière de 1947).
    En italien, il s’agit de "il colle", "le col". Mais moultes personnes, notamment les cartographes, on fait un rapprochemment avec LA colle (en français), donc matière adhésive sans rapport avec le toponyme.

  • par Le 22 octobre 2016 à 19h46

    Deux "m" à rapprochement, ça fait encore plus rapproché. Mais je travaille sans lumière (lampe HS) et ne vois pas le clavier.

  • par Le 22 octobre 2016 à 22h05

    Merci pour ces précisions hereme !

  • par jacouLe 24 octobre 2016 à 17h52

    hereme le col en italien c’est aussi "il passo"
    sur la frontiere espagnol j’ai passé le port du lavedan en descendant vers le refuge larribet cela m’a surpris la premiere fois pour cette designation d’un col

  • par Le 24 octobre 2016 à 19h41

    Exact Jacou, mais il y a la même distinction qu’en français entre le col et le pas, ce dernier terme étant réservé plutôt aux passages étroits er difficiles d’accès. Après un même terme n’a pas obligatoirement le même sens pour tout le monde, et ce qui passera pour un simple col pour un montagnard averti sera un pas difficile pour un habitant des plaines.
    N’oublions pas non plus les "puerto" espagnol ou "port" pyrénéen. Er si j’ai employé le terme "colle" c’est pour expliquer certains toponymes localisés maintenant sur le territoire français.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !